mercredi 9 novembre 2016

Notre année trouble de Sarina Bowen


Rennie Road Books, 2 novembre 2016, 289 pages, 
disponible au format papier et numérique



Elle s’attendait à intégrer l’Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours.

 Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris.
Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre.
Bien sûr, ce sont juste des amis… jusqu’au soir où tout va basculer. Le trouble s’installe. Corey est certaine d’une chose, elle est en train de tomber amoureuse. Pour de bon.
Mais Hartley abandonnera-t-il sa splendide petite amie pour aimer une fille aussi abîmée que Corey ? Rien n’est moins sûr, et Corey va devoir trouver le courage de poursuivre sa vie d’étudiante de son côté – une nouvelle vie qui ne tourne pas autour du sport auquel elle ne peut plus jouer, ni du garçon aux yeux bruns qui a peur de l’aimer en retour. 




D'un côté nous avons Corey qui, suite à un accident, se retrouve en partie paralysée et de l'autre, Hartley qui lui, également suite à un accident se retrouve avec une jambe brisée.
Ces deux êtres meurtris par la vie sont semblables mais cependant différents.
Hartley a un handicap provisoire - dirons-nous - mais celui de Corey est permanent.
Ils intègrent l' université de Harkness, l'un sur des béquilles, l'autre dans une chaise roulante.
Logés tous les deux dans un bâtiment spécialement aménagé, voisins de paliers, il va se créer entre eux une camaraderie spontanée.

S'entraidant l'un l'autre, se soutenant moralement, ils forment une paire d'amis inséparables.
Hartley a une petite amie, Stacia, une splendide jeune fille, à l'égo surdimensionné et imbue de sa petite personne !
Stacia partie à Paris pour quelques mois, nos deux amis passent toutes leurs soirées ensembles, jouant aux jeux vidéos et apprenant à mieux se connaitre.
Mais Corey, peu à peu, commence à nourrir pour Hartley des sentiments plus forts que la simple camaraderie et souffre de ne pouvoir tout lui dire.
Verra-t-il clair dans son coeur ? Mettra-t-il un terme à sa relation avec Stacia pour Corey ?
C'est le souhait le plus cher de la jeune fille mais va-t-il se réaliser ?

Ce roman nous raconte une belle histoire d'amour et d'amitié.
Corey, malgré son handicap essaie d'aller de l'avant. Bien sûr, elle a des moments de déprime et d'abattement mais sa force de caractère lui permet de remonter.
Son attachement pour Hartley lui fait aussi connaitre des sentiments en montagne russe.



Elle le veut mais ne l'oblige à rien, ce qui arrive entre eux est spontané et naturel.
Hartley est, au départ complètement à fond dans sa relation avec Stacia et ne voit en Corey qu'une simple amie mais peu à peu, la jeune fille prend de plus en plus de place dans ses pensées et il va (enfin) finir par s'apercevoir que le vrai amour n'est pas là où il le pense.

J'avais du mal à comprendre comment un garçon comme Hartley, au vu de sa famille et même de son caractère pouvait autant être aveugle et rester attacher à cette pimbêche de Stacia. Mais au fil des pages et des révélations, on comprend beaucoup mieux le pourquoi de son attitude.

Une belle histoire pleine d'espoir et de bons sentiments, avec des moments de tendresse, d'humour et d'émotions.






http://amzn.to/2eLRdhj