mardi 13 décembre 2016

Ça a commencé comme ça de Angela Morelli

Harlequin, 12 octobre 2016 - Grand Format 361 pages
Disponible en eBook

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. 
Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. 
Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto. 

Tout a commencé avec un concours de confitures... Et un problème de figues. 

Flore Deschamps est une maman célibataire de 26 ans. Depuis sa séparation (6 ans plus tôt) avec Gauthier, le père de sa fille et son amour de jeunesse (le seul et unique qu'elle n'ait jamais eu), elle vit à nouveau chez son père avec sa fille, Clélia, âgée de 8 ans. 
Flore est donc tombée enceinte à 17 ans seulement. Persuadée que Gauthier sera l'amour de sa vie, elle a tout misé sur sa relation et lâché ses études. Erreur ! Gauthier est en réalité un connard et les années ne l'ont pas arrangé. 

Bref, Flore doit maintenant assumer ses choix passés et pour s'en sortir, elle bosse quelques heures dans un commerce du coin et vend des confitures (entre autres) qu'elle prépare chez elle. 
Malgré son petit succès dû à ses talents culinaires, Flore ne s'en sort pas financièrement. Trop bonne, trop conne, elle peine à se faire payer ses commandes.

Re bref, quand sa meilleure amie l'inscrit à un concours de confitures de la région, avec pour ingrédient obligatoire la figue, Flore accepte volontiers. Elle tient peut-être la solution pour se sortir de ses problèmes financiers... 
Le tout maintenant étant de trouver des figues dans ce petit patelin du Lot-et-Garonne. Et n'allez pas croire que cela est facile ! La seule personne qui en possède est Corto Pratt, le jardinier paysagiste qui vient de s'installer dans le village, il y a quelques mois seulement. 
C'est aussi le mec qui fait baver toute la gent féminine (et peut-être masculine également). L'homme le plus sexy de toute la région, voire de la France ! Si si. 
Imaginez David Beckham en plus jeune. Grand, cheveux clairs, musclé et tatoué de partout... Vous visualisez ? 
Le mec qui pue le sexe à mille kilomètres à la ronde, mais aussi les emmerdes ! 

En demandant des figues à l'énigmatique Corto, Flore était loin de se douter du tournant que prendrait sa vie...

Ça a commencé comme ça est le genre de lecture qui fait du bien. Qui te donne le smile et te met même la petite larmichette à l'œil. 100% feeling-good.

J'ai pris énormément de plaisir avec ce roman. L'histoire est  toute simple, sans chichis, et c'est ce qui m'a plu ! 
Flore est un personnage très attachant et attendrissant. Bon, j'ai bien eu envie de la frapper quelques fois, car elle est trop ! trop ! gentille !!! Une bonne poire qui se fait marcher dessus... par ses clients, par son ex, et même par Corto. 
Corto, c'est le mec mystérieux par excellence. On se demande vraiment ce qu'il vient faire dans ce village, quel est son passé et pourquoi tous ces secrets. Il est intrigant, parfois connard (voire gros connard !), mais carrément sexy. Et puis, au final, on craque complètement pour lui ! 

En bref ? À déguster sans modération.