jeudi 5 janvier 2017

Carry on de Rainbow ROWELL

Pocket Jeunesse, 05 janvier 2016 - Grand Format 590 pages
Disponible en eBook


Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l'évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu'il se trouve à l'école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n'a rien, mais vraiment rien de l'Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue...

Simon Snow, 18 ans, est un magicien. S'il a grandi chez les "normaux" (les sans pouvoir) dans un orphelinat, cela fait 7 ans maintenant qu'il suit des cours à l'école de magie de Watford. Les pensionnaires (surtout Pénélope et Agatha) ainsi que le Mage (le directeur de l'école) sont devenus sa famille. 
Simon adore Watford, il s'y sent chez lui. Mais malgré tout, il n'oublie pas qu'il est différent. Simon est l'Élu. Doté d'un pouvoir immense qu'il peine à maîtriser, il a bien du mal à croire en la prophétie. Comment pourrait-il sauver le monde de la magie du perfide Humdrum ?! Un être diabolique et incroyablement puissant (l'équivalent de Voldemort quoi). 
Si Simon ne croit pas en lui, Pénélope, sa meilleure amie, est d'un soutien indéfectible. 
Quant au Mage, il représente pour Simon l'image paternelle qu'il n'a jamais eu et sa confiance le touche profondément. 

Mais cette nouvelle année scolaire s'annonce particulière. 
Premièrement, c'est sa dernière année à Watford. Simon arrive au terme de son cursus. 
Deuxièmement, il y a - comme qui dirait - de l'eau dans le gaz avec sa petite amie, Agatha. 
Troisièmement, le perfide Humdrum est bien trop silencieux et cela ne présage rien de bon. 
Et quatrièmement, chose qui contrarie peut-être le plus Simon ! son colocataire et ennemi juré, Baz, brille par son absence ! Plus les jours passent et plus l'absence de Baz inquiète Simon. Forcément, si ce vampire n'est pas là (car tout le monde le soupçonne d'être un vampire, même si personne n'a de preuve formelle) c'est qu'il fomente un coup contre Simon... Il a toujours rêvé de le tuer !!
À moins que cela ne soit tout autre chose. De bien, bien, différent... 

Carry On est ce que l'on pourrait appeler une fanfic d'Harry Potter. L'univers, les personnages... tout est très ressemblant. Et, j'avoue avoir été déstabilisée au départ par toutes ces similarités.  
Surtout que, nous plongeons directement dans l'univers. Simon a déjà 18 ans, il a déjà ses amis et ses ennemis avec qui il se bat depuis longue date. C'est hyper perturbant, car on a l'impression qu'il nous manque les tomes précédents, comme si l'histoire avait commencé sans nous et qu'on la prenait en cours de route (pas très agréable comme sensation !!). 
J'ai donc eu beaucoup, beaucoup de mal en début de lecture. J'ai même songé (fortement !) à arrêter. En fait, j'étais persuadée que je ne finirai pas ce récit (je m'étais donné la moitié du roman avant de stopper ma lecture). Car non seulement, j'avais la sensation d'avoir loupé des chapitres, mais en plus l'histoire est très longue à démarrer. Il ne se passait rien. 
Simon pense que le perfide Humdrum prépare un coup fumant. Ok... Mais en attendant, rien ne se passe. 
Simon pense que Baz, toujours absent, prépare un coup fumant. Ok... Mais en attendant, rien ne se passe. 
Bref, c'était long, ennuyeux... pour ne pas dire chiant. 
De plus, Simon, normalement âgé de 18 ans, se comportait comme un gamin de 12 ans. Totalement immature et insipide
Les 200 premières pages ont été un calvaire. Je n'ai rien aimé (ou presque). 

Maintenant, regardez ma note. Incroyable, non ? 
Eh oui, il a suffi que Baz nous fasse l'honneur de sa présence pour que tout le roman prenne son sens. Autant vous le dire tout de suite, c'est un personnage que j'ai ADORÉÉÉÉÉÉ 💕💕
Dès que Baz rentre dans l'équation, le roman prend une tournure totalement inattendue (du moins pour moi, car je n'étais pas au courant du thème du roman). Cette surprise, qui m'a totalement prise au dépourvu, a été une bouffée de fraîcheur !!! Voilà pourquoi, je n'en parlerai pas dans ma chronique et vous laisserai le plaisir de la découverte. 

J'ai fini ce roman frustrée et très triste. J'en voulais encore, encore, encore, encore, encore !!! Quitter Baz et Simon a été un déchirement 😭 et j'ai mis des jours et des jours à les sortir de ma tête. 
200 pages de "galère" pour presque 400 de pur bonheur, moi je dis ça vaut le coup 😉


En bref ? Après un début des plus périlleux, c'est un quasi coup de cœur pour Carry On. Une lecture incontournable 💗