mardi 28 février 2017

Cocky Bastard de Vi Keeland & Penelope Ward

 Hugo Roman, 02 mars 2017 - Grand Format 340 pages
Disponible en eBook


Chance et Aubrey vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Ils se dirigent tous deux vers la Californie et sont à un tournant de leur vie. Le destin va faire en sorte qu'ils fassent route ensemble. Chance est frimeur, charmeur, amusant. 
Aubrey est sérieuse et sort d'une déception amoureuse. Et même si ce n'est pas son type d'homme, il est plutôt irrésistible. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n'a pas tout dit et, la fin du voyage n'est pas forcément ce qu'Aubrey avait prévu. Peut-être qu'ils auront une autre chance...

Aubrey Bloom, notre héroïne, après avoir été trompée par son petit ami Harry, qui était aussi un associé dans le cabinet d'avocats où elle travaillait à Chicago, a décidé de tout quitter (petit ami, boulot et ville) pour fermer définitivement la page sur ce désastre. Voilà comment elle se retrouve sur la route, direction le soleil de Temecula, en Californie.
En s'arrêtant à une station-service, elle fait la connaissance d'un homme diablement sexy, mais présomptueux et condescendant, qui lui donne immédiatement envie d'effacer ce sourire arrogant de son visage et... de lécher, centimètre carré par centimètre carré, son corps si alléchant dont les fesses rebondies et musclées la font saliver d'envie (on la comprend !😍).
Ce dernier en panne avec sa Harley Davidson, lui propose un deal : ils font la route ensemble jusqu'en Californie (où il doit se rendre également) et, en échange, il change son pneu crevé. 

Chance Bateman (c'est le nom de ce sublime beau gosse) est un ancien joueur professionnel de football de  28 ans, reconverti, suite à une blessure, dans le mannequinat.  Il a vécu une grande partie de sa vie en Australie, d'où son accent terriblement sexy qui met en émoi notre petite Aubrey. 

Ce road trip improvisé en compagnie de Chance va bouleverser à jamais la vie d'Aubrey. Elle qui ne croyait plus à l'amour va se sentir revivre pendant ces quelques jours. Ensemble, ils vont vivre des moments épiques, gravés à jamais dans leur mémoire. 
Malheureusement, Chance n'a pas tout dit et le secret qu'il porte risque de les séparer. 
Aubrey lui laissera-t-il une seconde chance le moment venu ?

Cette histoire est en deux parties. 
La première concerne le road trip et est du point de vue d'Aubrey. C'est narré de façon légère (trop légère à mon goût) et les situations, censées être loufoques et drôles, m'ont juste semblé grotesques. Je n'ai pas adhéré à la première partie, même si je dois reconnaître que c'est quand même assez "divertissant" ou du moins, on ne s'ennuie pas une seconde. Seulement, les émotions n'étaient pas au rendez-vous et je n'ai ni ri (ni même souri) ni vibré comme je m'y attendais. 
La seconde partie est narrée du point de vue de Chance et c'est beaucoup, beaucoup plus intense. L'histoire prend une tournure plus sérieuse (sans être dramatique pour autant) et les événements m'ont pris, cette fois-ci, aux tripes. J'ai frissonné, espéré, souri, aimé (même si Aubrey m'a parfois exaspérée !).

C'est donc un avis un peu en demi-teinte pour Cocky Bastard. 
Une première partie qui ne m'a pas du tout convaincue et une seconde partie qui rehausse considérablement mon jugement et ma note. 

En bref ? J'adore la plume de Vi Keeland. J'adore la plume de Penelope Ward. Je m'attendais donc avec ces deux auteures à une lecture totalement explosive, un volcan en éruption, or, ce n'est qu'un simple feu de cheminée, beau, certes... mais un poil décevant tout de même.