mercredi 29 mars 2017

Nuit blanche à Manhattan de Sarah Morgan

&H, 01 mars 2017 - Grand Format 486 pages
Disponible en eBook

Un nouveau projet, une nouvelle vie, et le ciel de Manhattan pour seule limite. Même si l’entreprise d’événementiel qu’elle vient de lancer avec ses deux meilleures amies est encore au point mort, Paige veut y croire. Mieux, elle a un plan : ne plus jamais laisser la peur de l’échec la paralyser, manger sainement et se tenir aussi loin que possible de Jake Romano – mieux connu sous le nom de « Celui qui lui brisa le cœur ». A partir d’aujourd’hui, Paige ne pense plus au passé, seulement à l’avenir. Sauf que, dès sa première commande, son passé et son avenir se télescopent violemment.


Avant de vous parler de cette histoire, je vais vous faire une petite présentation rapide des personnages puisqu'il y a cinq protagonistes, dont nos héros, qui se font la part belle dans cette romance. 
Tout d'abord, nous avons le trio de copines composé de Frankie, Eva et Paige. Elles ont toutes trois grandi ensemble, sur la même petite île, dont j'ai oublié le nom (mais ce n'est pas important, si ?). Chacune connait les secrets les plus intimes des autres.
Frankie, dû à son passé, est la méfiante de nature, sarcastique et totalement anti-amour. 
Eva, c'est tout son opposé. C'est LA grande romantique qui se met en émoi pour tout et n'importe quoi. 
Puis vient Paige Walker, notre héroïne. Après avoir vécu une enfance difficile faite d'hospitalisations et d'opérations, en raison de sa maladie congénitale, Paige est devenue une combattante et ce qu'elle déteste par-dessus tout, c'est être assistée et surprotégée comme cela a été le cas durant des années. 
Elle rêve d'anonymat, de normalité, de liberté et d'indépendance. 
Ces trois amies, inséparables, vivent maintenant au cœur de Manhattan, la ville qui ne dort jamais, où elles ont la chance de résider dans le même immeuble (appartenant à Matt) et de travailler pour la même entreprise.
Puis, viennent les garçons. Tout d'abord Matt, le frère aîné de Paige. Il est paysagiste et son entreprise marche du tonnerre. Depuis des années, il veille jalousement au bien-être de sa sœur et ne peut s'empêcher d'être protecteur. 
Et, en derrière position, arrive notre héros, Jake Romano, le meilleur ami de Matt. Parti de rien, il s'est élevé dans les plus hautes sphères et représente pour beaucoup, le rêve américain. C'est maintenant un homme important et une légende dans l'univers de la cybersécurité. 

Ce petit groupe d'amis est très soudé, un peu à la Friends, sauf que l'entente entre Paige et Jake est loin d'être au beau fixe. Ils sont comme chien et chat, toujours à se quereller. Et il y a une raison à cela : Paige, alors âgée de 18 ans et amoureuse de Jake depuis son adolescence, s'est mise nue devant lui, au sens propre comme au figuré, en lui déclarant ouvertement ses sentiments. Or, Jake l'a gentiment mais fermement éconduite. 
Depuis, leur relation est tendue et leurs rapports conflictuels. 
Mais quand Paige perd son travail et décide avec ses deux amies de devenir leur propre patron et d'ouvrir leur boîte d'événementiels, Jake, qui l'a pleinement incité dans ce sens, va, bien malgré lui, s'approcher inexorablement d'elle, au risque de ne plus rien pouvoir contrôler...

Cette histoire, je l'ai vécue en deux temps. 
La première partie, bien que sympathique, ne m'a pas transcendée plus que ça. Certains passages m'ont paru trop longs et un brin ennuyeux. Certes, je n'ai jamais décroché de l'histoire car Sarah Morgan arrive toujours à nous transporter dans son univers, mais cela m'a tout de même quelque peu gênée. 
Il y a aussi le fait que, parfois, je ne savais pas qui parlait dans les dialogues (ce qui m'a légèrement contrariée). L'auteure n'indique pas qui parle, comme si c'était une évidence, or ce n'est pas toujours le cas. 
Voilà pour mes petits bémols. 
Le reste n'est que pur bonheur !

Sarah Morgan a vraiment un don. Une plume magique et ensorcelante qui nous met des étoiles plein les yeux et nombre de papillons au ventre. Moi qui ne suis pas du tout romantique, j'ai fini ce récit la larme à l'œil, tant j'ai trouvé ce final magnifique. C'était vraiment trop beau !
De plus, le cadre créé par l'auteure, rajoute à cet effet. On est enivré par la façon dont elle dépeint New-York, ses rues, son ambiance, sa magie... rha ça donne envie !

En bref ? Après un début timoré, c'est le cœur palpitant d'exaltation et de bonheur que j'ai fini ce roman. Une comédie romantique 100% feeling good.