mardi 28 mars 2017

Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

Archipoche éditions, 1 février 2017, 480 pages, disponible au format papier et numérique





 1857. Bob Landers, richissime entrepreneur de Chicago, effectue un voyage de reconnaissance le long du tracé du chemin de fer reliant l’Illinois à la Californie, qu’il prévoit de construire à travers la Prairie et les montagnes Rocheuses. Il est accompagné d’Elsa, sa fille chérie, une beauté intrépide âgée de quinze ans. Pour assurer leur protection, Landers a embauché Nick Travis, un éclaireur d’origine cheyenne. Lui seul est capable de déjouer les pièges que peuvent réserver ces terres hostiles. Travis est à l’image des grandes plaines qui l’ont vu naître : sauvage, impressionnant et envoûtant. Attaques de pillards ou de bêtes sauvages, démêlés avec les Indiens, rien ne sera épargné à leur convoi. Bientôt, Elsa comprend la nature des sentiments qui l’animent. Elle est si troublée au côté de ce héros à la peau cuivrée… Mais que peut-elle espérer, puisque tout les sépare ?



12 années ... 12 longues années ...
C'est le temps qu'il aura fallu à Elsa et Nick pour se retrouver.
12 années au cours desquelles la vie ne les aura épargné ni l'un ni l'autre !
Elsa est la fille de Bob Landers, homme d'affaires richissime qui poursuit un rêve : construire une ligne de chemin de fer qui relierait l'Illinois à la Californie.
Une utopie ? Pas vraiment pour cet homme prêt à tout.
Il adore sa fille et l'emmène partout où il va. C'est ainsi qu'ils se retrouvent au coeur des prairies de l'Ouest en vue de reconnaitre le futur tracé de cette voie.
Elsa a été formée par son père pour pouvoir reprendre les rênes de la société. Il a également deux fils, issus d'un premier mariage : Vince et Stuart.
Vince déteste sa jeune demi-soeur et s'oppose au projet de son père et Stuart, très gentil, n'a pas l'envergure pour gérer les affaires de la famille.
Elsa est loin d'être la jeune écervelée, pourrie et gâtée que s'imagine Nick Travis, un jeune métis, moitié blanc moitié cheyenne, engagé pour leur servir de guide dans les vastes plaines.
Et Nick est loin d'être un jeune homme inculte comme se l'imaginent les gens qui ne voient en lui qu'un indien.
Il faut savoir qu'à l'époque la tension - et le mot est faible - entre les blancs et les indiens est intense.
Et le futur passage du chemin de fer -si le projet est accepté - ne fait qu'attiser cette animosité.
Au cours du voyage, les jeunes gens vont liés connaissance et se sentir attirés l'un par l'autre. 
Mais Nick et Elsa appartiennent à deux mondes diamétralement opposés et rien n'est possible entre eux.
Mais le destin en a décidé autrement et au cours de ces années, les deux jeunes gens se retrouveront pour se perdre de vue de nouveau pour mieux se retrouver et se reperdre jusqu'à ce que ....

Mais ça, c'est à vous de le découvrir !

Si je m'écoutais, je vous raconterai toute l'histoire tant elle est passionnante mais je me dois de m'arrêter sous peine de vous gâcher le plaisir de la découverte.


J'ai adoré les deux personnages principaux à savoir Elsa et Nick.
Elsa est une jeune femme qui vit à une époque où les femmes sont censées rester chez elles, à s'occuper de la maisonnée, à broder, à dépenser l'argent de leur mari et surtout, surtout à ne pas fatiguer leur petit cerveau.
Mais grâce au ciel, le père d'Elsa n'est pas de ces hommes qui pensent les femmes incapables de réfléchir par elles-même.
Dès son plus jeune âge, il a formé Elsa à la gestion de la société ce qui a fait d'elle une jeune femme forte, opiniâtre, au caractère bien trempé et,  lorsque cela s'avère nécessaire, n'hésite pas à sortir les griffes.
Et lorsqu'elle reprendra la suite de son père, elle n'aura de cesse de mener à son terme son projet, son rêve qui lui tenait tant à coeur. Elle va d'ailleurs s'avérer être une redoutable femme d'affaires.
Nick est orphelin depuis l'âge de 14 ans et a du apprendre très tôt à se débrouiller seul. Devenu éclaireur, il connait les plaines par coeur. Son père, pasteur et sa mère, une cheyenne ont fait de lui un homme instruit mais sa double ascendance et son aspect - où son côté cheyenne domine - fait  de lui une personne méprisée par les blancs.
Il va lutter, tout comme Elsa, contre cette attirance car ils savent tout deux que rien n'est possible entre eux.
Ils connaitront chacun leur lot de malheurs : perte d'être chers, solitude, combat de tous les instants pour s'imposer dans le monde - des affaires pour Elsa et des blancs pour Nick.

Une superbe romance au coeur d'un pays ravagé par d'une part la lutte des indiens contre ces blancs qui veulent les priver de tout et d'une autre par la guerre de sécession qui va diviser une nation.


http://www.archipoche.com/livre/orages-sur-la-plaine/


http://amzn.to/2ncr5zA