jeudi 25 mai 2017

Follow be back de A.V Geiger

Collection R, 01 juin 2017 - Grand Format 360 pages
Disponible en eBook

Follow me. Love me. Hate me. 
#EricThornObsessed 
Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu'ils ne se sont jamais rencontrés...
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l'un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu'ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu'ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar...

Tessa Hart est une jeune fille de 18 ans atteinte d'agoraphobie. Elle a développé cette phobie suite à un traumatisme survenu l'été dernier, lors d'un stage de photographie. 
Depuis, elle n'est plus jamais sortie de chez elle ni même de sa chambre. Elle a reporté son entrée à la faculté et une psychologue la suit à distance, puisqu'elle est incapable de se rendre à son cabinet. 
Cet enfermement, qui dure depuis maintenant des mois, pèse sur sa relation avec sa mère ainsi que sur celle de son petit ami, Scott, qui commence à perdre patience. 
Sa seule distraction, qui lui permet de "s'évader" un peu de sa chambre, c'est Éric Thorne, un chanteur compositeur de 18 ans, dont Tessa est une des fans numéro un. C'est même devenu une véritable obsession pour elle. Elle écrit des fanfics sur lui et suit ses moindres faits et gestes via les réseaux sociaux. 
Elle a même créé un hashtag sur twitter, #EricThornAccro, qui a fait un incroyable buzz et a été retweeté des milliers de fois. 
Pour sa thérapeute, Tessa projette ses peurs sur Thorne, mais quand Tessa regarde le beau chanteur, elle est persuadée qu'elle ne fait pas que "projeter", elle voit à travers lui et décèle ses peurs. Il est comme elle, elle le sent.

Et, dans un sens elle a raison. Éric est un prodige de la musique. Vraiment doué dans ce qu'il fait, c'est tout naturellement que le succès est venu à lui. Mais depuis, il sent que sa vie  lui échappe et qu'il s'est perdu en chemin. Il n'a plus aucun contrôle sur rien. Son manager, le label, la boite de com,  les fans... ils ont tous la mainmise sur sa vie et lui n'a plus son mot à dire. 
Or, depuis l'assassinat d'un chanteur par une fan psychopathe, Éric ne se sent plus en sécurité. 
Il devient parano et finit même par maudire toutes ces filles hystériques qui lui courent après sans le connaître. 
Voilà pourquoi sur un coup de tête, il crée un faux compte twitter, @EricThorneCr1, et décide d'aller troller une de ses fans les plus actives, Tessa Hart...

Je préfère m'arrêter là pour le résumé, car en dire plus nuirait à votre lecture et au plaisir de la découverte. 
Cette romance est avant tout un thriller psychologique qui nous tient en haleine jusqu'au dénouement. 
Dès les premières lignes, nous sommes happés par une intrigue finement construite qui s'entoure de mystères qui s'épaississent au fil des pages. Plus l'on progresse dans l'histoire et plus on se demande où l'auteure va nous embarquer. Il est impossible d'imaginer quoi que ce soit quant au futur déroulement du récit, on doit juste se laisser guider, car c'est clairement l'auteure qui mène la danse. 
Nous comprenons que ce que l'auteure veut que nous comprenions. C'est elle qui décide "quand, comment, où". Si dans certains thrillers, on peut deviner quelques éléments et rassembler quelques pièces du puzzle afin d'émettre des hypothèses, ici ce n'est pas le cas ! 
Dans une certaine mesure, je trouve que ce roman fait beaucoup penser au style de Cat Clarke. C'est tout aussi troublant et addictif. 

Je me suis donc laissée porter par le récit. Sans savoir réellement si ça me plaisait vraiment ou pas. Ma seule certitude était que j'étais accro et qu'il me fallait le lire au plus vite pour connaître le dénouement. Car c'est une lecture qui dépend beaucoup du final. Soit on fait un "Waouh" d'émerveillement, soit c'est un "Ah" dépité. Du moins, c'est ce que je pensais avant de découvrir les deux dernières pages du récit. Je n'ai pas fait de "waouh" ni de "Ah", mais plus un genre "fnefaknfapihf&ibfib&p" inintelligible, qui pourrait se traduire par "OMG ! C'est quoi ce délire ?!". 
Deux pages. Deux petites pages qui mettent le cerveau en ébullition. 
C'est un énorme cliffhanger venu de nulle part et totalement inattendu qui vient clôturer ce premier tome et nous laisse frustrés au possible ! Donc, vivement la suite !

En bref ? Un premier tome passionnant et hautement addictif qui nous tient en haleine de bout en bout.