samedi 27 mai 2017

L'opportuniste de Tarryn Fisher

Pygmalion, 26 avril 2017 - Grand Format 248 pages
Disponible en eBook

Olivia Kaspen, manipulatrice hors pair, est habituée à satisfaire le moindre de ses caprices. À une exception près, puisque le seul homme qu’elle a jamais aimé, Caleb Drake, lui a échappé. 
Quand elle le rencontre par hasard, trois ans après leur rupture, l’homme qu’elle retrouve est amnésique. Olivia voit là une occasion de renouer avec son premier amour. Toutefois un obstacle de taille se dresse sur son chemin : la belle Leah, la nouvelle petite amie de Caleb. 
Pour le récupérer, Olivia devra tromper l’ennemi autant que l’ancien amant. Mais est-elle réellement prête à tout pour arriver à ses fins ?

Olivia Kaspen est une  belle et brillante jeune femme de 23 ans. Elle travaille comme assistante dans un cabinet d'avocats et espère devenir à son tour une redoutable avocate. Olivia a toujours été travailleuse et ambitieuse. Dans sa vie, rien ne lui échappe, elle se doit de tout maîtriser. Que ce soit dans sa vie professionnelle ou sentimentale. 
Mais les sentiments sont parfois hors de contrôle et pour cette maniaque psychorigide, c'est une faiblesse qu'elle doit rectifier, quitte à mettre sa conscience de côté pour parvenir à ses fins. 
Elle se décrit elle-même comme une personne mauvaise. L'est-elle réellement ? Assurément pas. 
Mais y croire suffit parfois à le devenir.

Sa volonté de vouloir tout contrôler l'ont poussée involontairement à devenir sournoise et manipulatrice. 
Mais quand l'amour est venu frapper à sa porte trois ans plus tôt, Olivia s'est rendu compte que certaines choses ne se maîtrisent pas, au risque qu'elles ne vous explosent dans les mains. 
Et c'est ce qui lui est arrivé. 
Elle a connu l'amour. Le vrai. Le seul. L'unique
Il s'appelait Caleb Drake et c'était le garçon le plus beau et populaire de la fac. 
Malheureusement, leur idylle a pris fin brutalement. Laissant leur cœur à tous deux brisé et piétiné.
De cette relation, Olivia en garde un énorme sentiment de culpabilité et vide au creux de sa poitrine.
Après trois ans et une longue thérapie, elle pense avoir tourné la page. Mais quand Caleb resurgit par hasard dans sa vie, ses vieux démons réapparaissent. 
Alors, quand ce dernier lui apprend que, suite à un accident survenu trois mois plus tôt, il est devenu amnésique, c'est une opportunité qu'elle ne peut laisser passer. 
Pourtant, elle le sait : sans cette amnésie, jamais Caleb ne lui aurait adressé la parole. Impossible qu'il lui pardonne ce qu'elle lui a fait par le passé... mais comme il ne s'en souvient plus, pourquoi ne pas en profiter ? N'est-ce pas là la seconde chance qu'elle espérait tant ? 
Laissant une nouvelle fois sa conscience de côté, Olivia décide d'en profiter, peu importe qu'il soit fiancé à la jolie Leah...

Cette romance m'a complètement retournée le cerveau. Je n'ai quasiment pas fermé l'œil de la nuit et je me suis levée à 5h ce matin pour écrire cette chronique et ainsi, peut-être, me délivrer de cette histoire qui m'obsède et tourne en boucle dans ma tête. 

Tarryn Fisher frappe fort avec ce roman ! 
Elle va à contre-courant des romances actuelles en nous proposant non pas des héros torturés, potiches, niaiseux, bad boy ou parfaits comme on a l'habitude, mais des héros anti-héros, dont les défauts priment sur les qualités. 
Je ne vous parlerai pas plus en détails des personnages car si je donne mon ressenti sur Olivia, Caleb et Leah, je vais lâcher des indices sur l'intrigue et vous spoiler, ce qui serait vraiment dommage. 
Sachez juste que dans toutes leurs imperfections, ils sont parfaits et nous touchent profondément. 

J'ai adoré les personnages. Cela change tellement des stéréotypes habituels. 
J'ai adoré l'intrigue où nous jonglons entre passé et présent pour découvrir tous les secrets que cachent nos héros. 
J'ai adoré la romance qui pourtant  est loin d'être belle. Elle aurait pu... elle aurait ! quel gâchis.

Quant au dénouement de cette histoire, non, je ne peux pas dire avoir adoré. Peut-être même que j'ai détesté, je ne sais pas trop. Ce qui est sûr, c'est que je suis toute tourneboulée. J'ai rejoué cent fois le déroulement de ce récit dans ma tête, ressassant les choix et les réactions de nos héros, les modifiant par des "et si". 
"Et si Olivia avait fait ça, plutôt que ça ? Et si Caleb, lui,  n'avait pas fait ça ?" Et si.. et si... et si... 
Que j'aime ou non la fin, je m'incline volontiers devant le choix de l'auteure qui garde sa ligne de conduite et va jusqu'au bout de ses idées. 

En bref ? Sincèrement, j'ai été époustouflée par ce roman ! Je vais avoir du mal à m'en remettre...