samedi 6 mai 2017

My dilemma is you T1 de Cristina Chiperi

Pocket Jeunesse, 01 juin 2017 - Grand Format 384 pages
Disponible en eBook

Christina Evans, 16 ans, mène une vie de rêve à Los Angeles... jusqu'au jour où ses parents lui annoncent qu'ils déménagent à Miami. Adieu Trevor et Cass, ses deux meilleurs amis ; bonjour Cameron et Susan, le couple sexy et tyrannique dont elle devient vite le souffre-douleur. Pourtant, malgré tout ce que Cameron lui fait subir, Chris sent naître une irrésistible attirance...

Notre héroïne et narratrice de ce roman, Christina Evans (dit Chris), 16 ans, vient de voir sa vie bouleversée. 
Alors qu'elle menait une vie heureuse et épanouie à Los Angeles près de ses deux meilleurs amis, Cass et Trevor, elle a dû déménager à l'autre bout du pays. 
Son père ayant eu une promotion, il se retrouve muté à Miami. 

La voici donc, un mois après la rentrée, qui s'apprête à rentrer dans son nouveau lycée de Miami. 
Si dès le premier jour elle se lie d'amitié avec les garçons les plus populaires du lycée, Matt et Nash, elle se fait tout aussi rapidement des ennemis : Cam et Susan, le couple star du lycée. 
Susan, voyant en Chris une concurrente, la prend de suite en grippe décidant de lui faire la misère. Et son petit ami, Cam, le plus populaire des garçons du lycée et accessoirement le plus beau, la soutient n'hésitant pas à rajouter une couche. 
Alors que Cam et Chris se détestent de plus en plus, le destin ne cesse de les rapprocher. 
Et si cette animosité cachait un sentiment plus complexe ? 

Cette romance est une histoire Young Adult. Elle s'adresse a un public jeune (14/16 ans, je pense). 
Et s'il est vrai qu'elle est dans la lignée de DIMILY, c'est tout de même beaucoup plus gamin !

Je vais peut-être être un peu sévère avec ce roman, mais je l'ai trouvé particulièrement creux. 
En fait, tout au long du récit, je n'ai pu m'empêcher de faire le rapprochement avec certains (mauvais) Sitcoms, tels que "Premier baiser" ou "Hélène et les garçons"
Séries connues pour la pauvreté de leurs scénarios (doux euphémisme) et le pitoyable jeu des acteurs. Et pourtant, elles attiraient des millions de téléspectateurs, dont je faisais partie. 
Tu n'aimes pas, tu passes ton temps à critiquer, mais tu regardes quand même. Cela devient ton vilain petit péché, secret et honteux. C'est d'ailleurs pour ça que je me suis enfilée la suite avec "Les vacances de l'amour" et que, quand j'ai appris que Nicolas et Hélène allaient remettre le couvert des années plus tard en prolongeant la série, j'étais impatiente, voire même un peu euphorique.  
Dans cette lecture, c'est pareil... 

La trame du récit est pauvre et sans grand intérêt, basée sur un triangle - ou carré dans ce cas-ci 😁 -  amoureux, très irritant. 
Les réactions des personnages, leur comportement, m'ont fait lever les yeux au ciel tant de fois, que j'ai craint le claquage de nerf optique.
C'est assez désespérant de voir certains agissements ou réactions qui sont parfois totalement surréalistes (l'évolution de la relation Sam/Cam), totalement incompréhensibles (la relation Susan/Cam) ou passablement énervants (la relation Matt/Chris). Et surtout très très puérils ! 

L'envie de frapper nos héros, qu'ils soient des personnages secondaires ou principaux, est aussi immensément forte !! 

Donc voilà : on lève les yeux au ciel face au déroulement du récit, on est agacé par les comportements de nos héros et on est déçu par la pauvreté de l'histoire
Pas très reluisant tout ça, me direz-vous...
Pourtant, je lirai la suite, car j'en ai vraiment envie ! Et probablement que je prendrais ce petit plaisir coupable à la critiquer tout en la dévorant, comme ce fût le cas avec ce premier opus.  

En bref ? Un roman que j'ai adoré... détester