samedi 10 juin 2017

Beautiful burn de Jamie McGuire

J'ai Lu, 17 mai 2017 - Semi Poche 384 pages
Disponible en eBook
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle 
J'Ai Lu Pour Elle



Tyler Maddox est un frimeur au grand cœur. Créature de la nuit et des flammes, il mène une vie sans attaches... jusqu’à cette soirée qui le conduit à franchir le seuil de la maison Edson. Fraîchement diplômée, Ellie Edson est à la dérive et tente de combler la vacuité de son existence par les excès en tout genre. Dédaigneuse, égoïste, mais surtout rongée par ses démons, cette dernière agit sur lui avec la précision d’un aimant.
Lorsque la jeune femme se retrouve au pied du mur, Tyler sera l’un des rares à croire en elle et à lui tendre la main. Reste à souhaiter que ce combattant du feu sera en mesure de lutter contre la part d’ombre d’Ellie…

Si j'adore toujours autant la plume de Jamie McGuire que je trouve moderne et entraînante, je commence toutefois à avoir une certaine réserve quant à cette série. J'ai l'impression qu'elle s'essouffle et surtout que l'auteure garde à chaque fois la même trame de base : un Maddox fou amoureux d'une fille à problèmes, après qui il doit courir et faire ses preuves. 

Dans ce nouveau tome, nous faisons la connaissance d'Ellie Edson, que nous avions déjà rencontrée à plusieurs reprises dans les tomes précédents. 
Nous apprenons comment s'est formée sa relation avec Tyler Maddox et qu'elles sont les épreuves qu'ils ont dû endurer pour arriver à ce couple si aimant et amoureux qu'on connait. 

Je dois dire dire que je suis passablement déçue de princesse Ellie. 
Issue d'un milieu aisé - doux euphémisme ! puisque son père est milliardaire - Ellie n'a jamais manqué de rien. Les voyages, les shoppings, et tout ce dont une fille de son âge rêve. 
Aimant et ayant besoin d'être le centre d'attention, Ellie fait sa rebelle et cumule les conneries
Ses parents, sans être démissionnaire, lui laissent tout passer. Ils l'aiment, mais ne savent pas la gérer. 
Bref, Ellie a donc une vie misérable (pauvre petite). Elle a tout, mais se sent vide. 
Alors, elle plonge tête baissée dans l'alcool et la drogue - afin d'échapper à la médiocrité de sa vie (vous sentez mon irritation ?). 

Tyler va faire sa connaissance un soir de beuverie. 
En l'absence de ses parents, Ellie a organisé une gigantesque fête qui part très vite en vrille. Deux garçons se battent, détruisant tout sur leur passage. L'un des deux garçons n'est autre que Tyler. 
Au lieu de le virer, comme la logique le voudrait, toute cette testostérone a excité notre héroïne, qui voit en Tyler un super sextoy. Bien évidemment, Tyler est plus que consentant pour lui servir de jouet sexuel. 
L'affaire réglée, ils se mettent d'accord : c'était un coup d'un soir et ils ne doivent pas se revoir. 

Mais les excès d'Ellie vont finir par alerter ses parents qui décident enfin d'agir. Elle se retrouve alors punie : tous ses avantages lui sont retirés. La petite fille à papa va devoir faire ses preuves, se chercher un travail et gagner de l'argent par elle-même. Elle doit se reprendre en main et Tyler, qui devait disparaître de sa vie, est toujours dans les parages...

Nous avons ici une héroïne égoïste, méchante, teigneuse et garce. En plus d'être une alcoolique déglinguée. Autant dire, qu'elle ne m'a pas fait le meilleur effet. 
Heureusement, l'histoire est super addictive et l'on a envie de voir comment ce personnage antipathique va évoluer. Personnellement, son évolution ne m'a guère émerveillée. Ellie est une garce et le reste...

Concernant Tyler, je me pose beaucoup de questions : est-il stupide ? Masochiste ? Ou seulement très (très) idiot ? Je ne sais pas 😕
En tout cas, on a un peu l'impression qu'il a perdu sa virilité au passage. Où est le caractère fort des Maddox  dans tout ça ? 
Ellie est une peste (je l'ai déjà dit, oui, mais j'aime me répéter) et Tyler, que fait-il ? Bah, il aime ça  le bougre ! Plus elle le traite mal, plus il sourit. Elle l'insulte... "Il est content". Elle lui fait une crasse... "Il est content". Il lui pardonne bien trop de choses ! 
Mais où sont passées tes coui** Tyler ?
Bref, il m'a légèrement agacé par sa patience et sa gentillesse exagérées. Sincèrement, il serait bien mieux avec moi qu'avec cette pétasse d'Ellie. Enfin je dis ça, je dis rien 😉

En bref  ? Je regrette un peu que le schéma soit toujours le même, mais même avec cette redondance, le récit est attrayant et les émotions (bonnes ou mauvaises) sont présentes. Et malgré toutes mes critiques concernant les héros, j'ai pris un véritable plaisir à maudire ces derniers 😀 

Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes