jeudi 8 juin 2017

La mort du temps d'Aurélie Wellenstein

Scrinéo, 11 mai 2017 - Grand Format 285 pages
Disponible en eBook

Aurélie Wellenstein à son apothéose avec ce roman, coup de cœur des Imaginales 2017 ! 
Un éclair aveuglant, suivi d'une terrible onde de choc...En l'espace de quelques minutes, un seisme temporel ravage la Terre, et la vie de Callista bascule. Le monde qu'elle connaissait n'est plus. Les différentes époques se sont mélangées, les corps des survivants ont fusionné les uns avec les autres ou avec leur environnement. Indemne, Callista avance au hasard, à la recherche d'un refuge dans ce chaos. Talonnée par le "Flash", replique mortelle du tremblement de terre, elle rencontre d'étranges créatures, amies ou ennemies, issues de siècles différents. Pour la jeune fille, une lutte terrifiante s'engage au rythme des pulsations du Flash. Si elle s'arrête ou ralentit, elle sera anéantie.

Callista Sirahaj, 16 ans, se réveille dans un hôpital suite à un accident de voiture. De cet accident, elle n'a aucun souvenir, ni le temps de s'y attarder, car un terrible séisme est en train de détruire sa ville, Paris. 
Ce séisme d'origine spatio-temporelle ravage tout sur son passage, remodelant passé et présent ensemble. Ainsi, différentes époques se superposent et fusionnent ensemble, laissant un mélange architectural des plus étranges. 
Mais le plus déstabilisant est que les hommes touchés par l'onde de choc ont également fusionné. Certains avec des objets, d'autres des animaux etc... 
Callista dans tout ça est totalement dépassée par les événements. Son seul repère est sa meilleure amie, Emma, qui vit à l'Est. Son objectif est donc de la rejoindre, mais dans ce monde de désolation, le danger peut venir de partout. À Callista de juger si les rencontres qu'elle fera sur son chemin seront dignes de confiance ou non. 
Le temps joue contre elle, le Flash, réplique du séisme, la suit de près. 
Et l'issue finale de cette quête est de plus en plus incertaine... 

Ce roman est très très déroutant. Je ne m'attendais pas du tout à cela en le lisant. 
Ce qui est sûr, c'est que l'auteure ne manque pas d'imagination ! 
Pour ma part, j'avoue que j'ai trouvé ça trop farfelu et rocambolesque. Un cavalier d'un temps médiéval fusionnant avec son cheval. Un autre fusionnant avec des rats... etc... C'est original, oui, mais ça ne me botte pas plus que ça. 
De plus, l'héroïne est assez troublante, car elle n'a rien d'héroïque dans son comportement justement. Elle peut être lâche et égoïste si sa survie en dépend. Je ne me suis pas particulièrement attachée à elle, même si j'ai une certaine admiration pour sa force de caractère. 

Dans l'ensemble, je n'ai pas particulièrement aimé ce que j'ai lu. Mais le récit a un côté très addictif, qui nous pousse à tourner la page suivante et à connaître la suite, ce qui fait que j'ai poursuivi ma lecture. 
Au final, je ne regrette pas, car la fin est particulièrement réussie. J'étais hyper curieuse de voir comment tout cela allait se terminer, mon esprit étriqué ne voyant aucune solution possible. 
C'était sans compter sur l'imagination de l'auteure qui, je dois dire, m'a bluffée sur ce coup-là. Elle nous réserve un sacré twist, qui explique bien des choses et prend le lecteur par surprise. 

En bref ? Ce n'est pas le genre de récit que j'apprécie habituellement, mais il est amené avec intelligence et je reconnais le talent l'auteur.