mercredi 18 octobre 2017

The Rain [Tome 1] de Virginia Bergin

Bayard Jeunesse, 20 septembre 2017 - Grand format 384 pages
Disponible en eBook

Ruby passe la soirée avec ses amis quand le monde bascule. La radio diffuse en boucle un message d'alerte : « Protégez-vous de la pluie, c'est une question de vie ou de mort ». La petite bande court se mettre à l'abri, mais l'un d'entre eux décide d'affronter les gouttes. Aussitôt, les parties de son corps exposées à l'eau sont en sang. Ruby réussit à rentrer chez elle et retrouve Rebecca, sa mère, Simon, son beau-père et Henri, son petit frère. Malgré toutes leurs précautions, Rebecca et Henri meurent. Simon décrète une interdiction totale d'utiliser l'eau.La pluie ne cesse de tomber. Il n'y a plus de téléphone ni d'internet. Selon les informations, un nuage de poussière porteur d'un virus se serait abattu sur la terre. Une pluie acide brule la peau et fait exploser les cellules. Un matin, le ciel est bleu. Ruby et Simon s'aventurent dans la ville et découvrent des scènes de pillages, cadavres, voitures entassées. Le temps de revenir à la maison, Simon crache le sang... Désormais, Ruby est seule et décide de rejoindre son père à Londres. Un long périple commence. Quand elle arrive enfin, la maison est vide mais Ruby découvre un mot de son père daté du 23 juin disant qu'il reviendra le 26. Sept semaines plus tard, Ruby a organisé sa survie et elle attend toujours...


Alors que Rubis Morris, quinze ans, passe la meilleure soirée de sa vie, lors d'une fête organisée par un de ses amis - meilleure, car elle embrasse Casper, le mec de ses rêves - tout va déraper. 
Un simple message radio "restez à l'abri et évitez la pluie"et c'est le monde qui s'écroule. 
La pluie est devenue mortelle ! La moindre goutte absorbée ou qui vous touche, et c'est la mort assurée. 
Bien vite, la terre n'est plus qu'un champ de morts. Tout autour d'elle les hommes s'écroulent. 
Par chance, Ruby survit. Mais quand toute sa famille décède à son tour, elle se retrouve seule et se met en tête de rejoindre son père, habitant Londres. 
Nous suivons donc son périple. 

Cette histoire n'est pas vraiment originale, ce genre d'environnement post-apocalyptique est du déjà vu pour ceux/celles qui en lisent beaucoup. Toutefois, elle sort quand même du lot. 
La raison ? Son héroïne. 
Ici pas de personnage badass qui déchire tout et passe un mode warrior dès que la fin du monde arrive. Non, Ruby, reste Ruby... égale à elle-même. C'est-à-dire, une adolescente de quinze ans, immature, souvent irresponsable et capricieuse, mais qui au fil des pages, va devoir se mettre du plomb dans la tête pour survivre. 
Ruby est la narratrice de ce roman (narré à la première personne). Elle parle comme une ado, réagit comme une ado. Elle n'a pas forcément le sens des priorités et l'on se rend compte très vite, que sa survie tient plus de la chance que d'une certaine maîtrise de la situation. 
L'on a parfois envie de la claquer, de la secouer. Mais on a surtout envie de la câliner et de la rassurer. 

C'est un roman hyper réaliste. Et, de ce fait, hyper touchant ! 
J'ai eu les larmes aux yeux plus d'une fois, tant certains événements sont criants de vérité. 
De plus, de la première à la dernière page, nous sommes emportés par un déferlement de rebondissements et c'est le souffle court que nous terminons ce récit. 

En bref ? Comme vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman ! Il me tarde vraiment de connaître la suite des aventures de Ruby, car c'est le cœur lourd que je l'ai laissée.