jeudi 8 février 2018

Challenge me d'Avril Rose

Éditions Addictives, Broché 305 pages, 4 janvier 2018
Disponible en eBook



Fraîchement divorcée, Olivia a du mal à s'en sortir. Entre sa carrière d'avocate qui ne décolle pas et l'énergie que lui demande son petit garçon de six ans, elle a perdu toute confiance en elle. Une lueur d'espoir apparaît soudain dans la vie de la jolie trentenaire quand un poste se libère à New York, mais elle n'aura que quelques mois pour faire ses preuves. Serait-ce le défi qu'elle attendait pour redonner un sens à sa vie ? Quand elle rencontre Ethan Parker, son séduisant patron, toutes ses certitudes volent en éclats. Olivia choisira-t-elle la voie de la raison ou celle de la passion ?


 
Ce qui m’a tout d’abord attirée dans ce livre, c’est le thème du challenge et le fait que le personnage soit avocat.
Si le thème du challenge est très bien traité, j’ai fait fausse route concernant la partie avocat, car en fait, à aucun moment on ne verra l’univers du tribunal, et je dois avouer que j’avais beaucoup misé là-dessus, espérant par ce biais, découvrir davantage cet univers.

Challenge me est une romance classique et moi qui suis lassée de ce genre, j’ai malheureusement été déçue et n’ai pas su m’épanouir dans ma lecture.
Cependant, je vais mettre de côté mes attentes personnelles et mes goûts pour me concentrer sur le roman en lui-même.

Nous faisons donc la connaissance d’Olivia, une jeune maman trentenaire qui flirte avec la dépression suite à sa séparation avec son mari.
Un soir, son ami Liam l’invite et lui fait prendre conscience qu’elle se laisse aller, qu’elle a mis ses ambitions de côté durant son mariage et qu’il est temps qu’elle pense à elle.
S’ensuit un relooking, une mise au sport et l’idée de reprendre sa carrière d’avocate en main. 

Olivia bosse dur pour arriver à ses fins – elle traite avec succès sur un dossier important – et suite à cela, elle postule à un post à New York pour lequel elle sera retenue.
Olivia se demande alors si elle peut penser à elle et partir aux USA pour tenter l’aventure durant plusieurs mois ou si elle doit rester en France pour élever son fils auquel elle est très attachée.


Le point fort du texte, selon moi, se trouve dans cette thématique qui est clairement d’actualité. Dans notre société la femme jongle entre plusieurs rôles (mère de famille, travailleuse, femme…) et il est vrai que les gens ont souvent tendance à enfermer la femme dans son rôle de mère. Il est mal vu de partir faire carrière et de laisser derrière soi un enfant de six ans. 
Pour autant, être mère signifie-t-il l’abnégation de soi ? 

J’ai apprécié le challenge d’OIivia dans le sens où elle nous montre que parfois, on part d’une situation difficile avec beaucoup d’obstacles et que finalement à force de travail et de volonté, mais aussi en pensant à soi, on peut passer au-dessus des difficultés et trouver le bonheur.

Je choisis de m’arrêter ici pour cette chronique car dépeindre la relation amoureuse d’Olivia et Ethan, bien qu’elle soit au cœur du roman, ne sera pas convaincant puisque je n’ai pas été touchée par leur histoire qui avait pour moi « un goût de déjà vu ».



http://amzn.to/2nTl0dG