mardi 27 mars 2018

Finding Cinderella de Colleen Hoover

Pocket Jeunesse, 17 août 2017 - Grand Format 224 pages
Disponible en eBook

Découvrez le chassé-croisé amoureux des meilleurs amis de Sky et Holder, les héros de Hopeless et Losing Hope.
Quand, dans l'obscurité la plus totale, une inconnue tombe dans ses bras, Daniel a le premier coup de foudre de sa vie. Tous deux décident de vivre une histoire aussi courte qu'intense sans échanger leurs noms ni voir leurs visages. Quelques mois plus tard, alors que Daniel a perdu tout espoir de retrouver sa Cendrillon, il rencontre Six, la meilleure amie de Sky : deuxième coup de foudre. Mais Holder lui interdit formellement de tenter de la séduire... ce que Daniel va bien sûr prendre pour un défi à relever.

Dans ce court roman, Colleen Hoover s'intéresse aux personnages secondaires de Hopeless : Daniel Wesley et Six, les meilleurs amis respectifs de Holder et Sky. 

La seule fois où Daniel (le narrateur de ce récit) est tombé amoureux est lors d'un échange passionné, dans l'obscurité d'un placard à balais du lycée. Lors de cette rencontre fortuite et furtive, sans même la voir ni même la connaître, il va l'aimer, d'un amour éphémère certes, mais indélébile. Depuis ce jour, Daniel n'a jamais pu oublier cette fille sans visage et ce moment bien trop fugace, même dans les bras de Val, sa petite amie. 
Puis, un an plus tard, Sky lui présente sa meilleure amie : Six. 
En un regard, il est aimanté. D'ailleurs l'attirance est réciproque. Sauf que Holder, qui tient à l'unité du groupe, interdit formellement à Daniel de l'approcher. Une interdiction pour Daniel ? Cela sonne comme un défi...

Ce roman est comme une gourmandise délicieuse et fondante. Je me suis régalée du début à la fin. Dès le prologue, j'étais charmée, et par la trame du récit, et par les personnages. 
Puis, au fil de la lecture, je suis devenue guimauve, des étoiles plein les yeux... à la limite de faire des petits cœurs sur un cahier pour entourer le prénom de Daniel. Dire que je l'ai aimé est bien trop faible comme mot. Il est juste parfait ! Tellement adorable, mignon, taquin, drôle. Ses parents sont excellents également, ainsi que sa sœur, Chouquette, mais aussi Six, qui est une héroïne très touchante. Sans oublier Sky et Holder, nos héros de Hopeless : toujours un réel plaisir de les retrouver. 
Bref, avec tout ça, mon sourire ne m'a pas quitté ! C'est un baume pour le cœur ce roman.