samedi 16 juin 2018

La gardienne du miroir T1 Louise de Laetitia Reynders

Gil éditions, courant 2014, 478 pages, disponible en papier







Connaissez vous la légende de château de Gombervaux? Édifié par le Diable en 1338, le manoir est construit sur une butte surplombant les environs. Contre toute attente, le seigneur des lieux refuse ensuite d'en payer le prix au Malin. Pour se venger, celui-ci fait disparaître le tertre... au fond d'un léger vallon. Mais saviez-vous que ce récit, ne s'arrête pas là ? Il semblerait qu'un enchanteur aurait emprisonné le démon derrière la glace d'un miroir... À Vaucouleurs, en 2012. Au décès de sa grand-mère, Louise hérite d'un étrange présent ... Quelques jours plus tard, elle fait la connaissance d'un mystérieux jeune homme qui semble toujours être là au bon moment. Petit à petit, la jeune femme découvre que la légende qui entoure le miroir est bien réelle. Pièce maîtresse du grand échiquier de Dieu, elle est amenée à choisir entre le Bien et le Mal. Mais l'ange de lumière est-il celui qu'elle croit ? Partagée entre Amour et Raison, suivra-t-elle la bonne voie ?  

Louise est une jeune femme sans histoire.
Enfin ... C'est ce qu'elle croyait jusqu'au jour où, suite au décès de sa grand-mère, elle hérite d'un mystérieux miroir qui, selon la légende, retiendrait prisonnier ni plus ni moins que ... Le Diable !

Balivernes que tout cela pense Louise jusqu'au jour où le miroir lui parle !
Bien obligée d'admettre que tout cela n'est pas une légende, Louise va devoir composer avec, d'un côté :
un ange déchu

 et de l'autre, un archange


Son coeur et sa raison vont être mis à rude épreuve et sa patience aussi car entre les deux entités qui n'arrêtent pas de se disputer et elle qui se retrouve au milieu, pas facile tous les jours !

Mais qui incarne vraiment le Bien et le Mal ?
Contrainte de faire un choix, Louise parviendra-t-elle à s'y résoudre ?

L'intrigue de ce roman est assez originale.
L'histoire du Diable enfermé dans un miroir et confié à la garde de la jeune Louise va nous entrainer au coeur d'un périple où l'enjeu ne sera pas uniquement la victoire du Bien contre le Mal ou vice-versa mais également la grande question à savoir qui est vraiment le "méchant" ?

L'un pour son immobilisme, sa passivité, son intransigeance, ses cachotteries ou l'autre pour sa duplicité, sa manipulation, ses semi-vérités ?

Ce qui est certain, c'est que Louise ne sait plus à quel saint - ou à quel démon - se vouer tant l'un et l'autre la font tourner en bourrique.

Je dois bien avouer que la jeune femme m'a parfois agacée par ses hésitations, son ingénuité qui frise parfois plus que la naïveté, sa capacité à se mettre en danger - sans le vouloir .
D'un autre côté, je peux la comprendre, être entourée par deux beaux mâles qui luttent pour la posséder, il y a pire comme situation mais quand le reste de la famille démoniaque s'invite à la fête, les choses commencent à se compliquer.

J'ai passé un bon moment de lectures mais j'ai trouvé qu'il y avait un manque d'action et de rebondissements.
L'intrigue tourne principalement entre les deux relations que Louise mènent conjointement avec LA question : qui va-t-elle choisir ?
Heureusement, dans le dernier tiers, les choses s'accélèrent et l'auteure nous laisse sur un final totalement hallucinant et qui ne nous laisse qu'une envie : connaitre la suite !  

En bref, une trilogie qui, pour ma part, commence lentement, mais qui, je n'en doute pas, va se révéler de plus en plus addictive !

C'est donc assez rapidement que je me lancerai dans la lecture du tome 2 : Samaël



http://gileditions.blogspot.com/



https://amzn.to/2HMkeHf