dimanche 22 janvier 2017

Le Joyau T3, La Clé Noire d'Amy Ewing

Collection R, 24 novembre 2016 - Grand Format 396 pages
Disponible en eBook

L'avenir se bâtit sur les ruines du passé. 
Cela fait trop longtemps que Violet et les habitants des anneaux extérieurs de la Cité solitaire sont soumis au moindre caprice de la noblesse du Joyau. La société secrète connue sous le nom de la Clé Noire s'apprête à lancer l'offensive pour renverser ces dirigeants cruels et corrompus.
Violet a conscience du rôle crucial qu'elle doit jouer dans cette révolte, mais c'est une raison encore plus personnelle qui la pousse à s'engager corps et âme pour la cause : la Duchesse du Lac a enlevé sa petite soeur Hazel...
Après avoir eu tant de mal à s'échapper du Joyau, Violet devra tout risquer pour s'y introduire à nouveau, sauver sa soeur, mais aussi l'avenir de la Cité solitaire...
Le dernier tome de la trilogie événement, par l'éditeur de la série best-seller La Sélection !

**Attention spoilers des tomes précédents dans le résumé**
Dans ce troisième et dernier opus, c'est la bataille finale. Violet Lasting s'est engagée dans une lutte sans merci afin de libérer les habitants soumis depuis trop longtemps à la volonté de la noblesse du Joyau. Et cela commence par la libération de toutes les mères porteuses. Elles sont le nerf de la guerre et sans elles, la victoire est vouée à l'échec. 
Toutes les mères porteuses sont munies de pouvoirs, mais cela va bien au-delà de que ce qu'elles imaginent ! Et Violet et ses compagnons doivent se charger, dans un premier temps, de les faire rejoindre leur cause (et de les libérer !), puis de leur enseigner rapidement toute l'étendue de leur magie. 
Mais libérer les mères porteuses est déjà un obstacle de taille qui ne sera pas sans danger. 
Leur réussite dépend d'un nombre de facteurs importants et leur vie à tous sont plus que jamais menacées. 
C'est une course contre la montre qui se joue et Violet en est bien consciente. Sa sœur Hazel a été enlevée par la duchesse du Lac pour lui servir de substitut. Son frère, Ochre, fait désormais partie du Cercle de la Clé Noire (les forces rebelles de la Cité solitaire dirigées par Lucien).
Pour protéger les siens, Violet est prête à tout...


J'ai eu un peu plus de mal à me plonger dans ce dernier tome, non pas parce que l'histoire est moins bien ou moins entraînante (ou contraire, c'est palpitant !), mais du fait de ma mémoire défaillante. 
J'ai eu la chance de pouvoir enchaîner le tome 1 & 2 et là, attendre un an pour la suite... aie, c'est dur ! Il m'a donc fallu un petit moment pour me remémorer tous les événements majeurs des opus précédents. Une fois cela fait, cette lecture est un régal !

La tension monte crescendo au fil des pages pour atteindre son paroxysme au dénouement final, qui est d'une intensité rare. 
Cette lecture m'a passionnée de bout en bout et c'est avec une pointe de nostalgie qui j'ai refermé ce roman. 

En bref ? Une magnifique série alliant magie et dystopie, que je conseille à tous. 


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes
Couverture de Le Joyau, Tome 2 : La Rose blanche

Quoi de neuf chez les Reines #98




Voici nos réceptions de la semaine 




Dans ma bibliothèque :




Dans ma liseuse


Dans ma bibliothèque




Dans ma bibliothèque...





samedi 21 janvier 2017

La famille St Jones T1, L'amour en 9 défis de Sarah MacLean

J'ai Lu, Aventures & Passions - 24 août 2016 - Poche 448 pages
Disponible en eBook
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle

Gabriel, marquis de Ralston, vient d'apprendre l'existence de sa sœur bâtarde Juliana, qui arrive tout droit d'Italie. Pour lancer dans le beau monde cette jeune fille aux origines douteuses, il lui faut un chaperon exemplaire. Pourquoi pas lady Calpurnia Hartwell qui est considéré comme un parangon de vertu ? Elle sera garante de la réputation de Juliana.
Sauf que Calpurnia est en train de se rendre compte que sa vie l'ennuie profondément. Elle a même établi une liste de choses scandaleuses à faire avant de finir ses jours dans la peau d'une vieille fille flétrie. Et pour cela, elle compte bien sur Gabriel, le débauché le plus célèbre de Londres.

1813, Lady Calpurna Hartwell rêve de mariage et de prince charmant. Malheureusement pour elle, son rêve sera de courte de durée, après plusieurs saisons désastreuses, elle s'est rendue à l'évidence : elle n'intéresse personne. 
Au fil des années, après un carnet de bal resté désespéramment vide, Calpurna s'est fait une raison, elle restera vieille fille... 
1823, Lady Calpurna a 28 ans et n'attend plus le prince charmant... mais ce n'est pas pour autant qu'elle veuille rester innocente toute sa vie. 
Dans le plus grand secret, elle a rédigé une liste de désirs -  hautement inconvenants - qu'elle aimerait réaliser...

Gabriel St. John, marquis de Ralston, dont la réputation sulfureuse n'est plus à faire, a une écharde dans le pied, du nom de Juliana Fiori, sa demi-sœur. Il vient seulement d'apprendre son existence. Mais en tant que chef de famille, il décide de la prendre sous son aile (qu'elle le veuille ou non). Âgée de 20 ans, cette dernière doit faire son entrée dans la haute société, mais ses origines douteuses (son père étant un roturier) risquent de lui porter préjudice, et pour Gabriel, il est hors de question que des mégères la rejettent. 
Un seul nom lui vient alors à l'esprit pour aider Juliana à faire son entrée en grande pompe : Lady Calpurna, dont la gentillesse et la bonne éducation seront faire taire les plus médisantes. 

Malheureusement (ou heureusement ?) pour lui, Lady Calpurna compte également sur lui pour réaliser... sa liste. 
Liste qui pourrait entacher la réputation de cette dernière à jamais...

Après avoir lu sa série Le cercle des Canailles (que j'ai adoré !!), c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé la plume de Sarah MacLean, toujours aussi fluide et empreinte d'humour. 

Malgré quelques longueurs qui alourdissent le récit et cassent un peu le rythme, c'est un roman rafraîchissant et divertissant à souhait. 
Une nouvelle fois, les personnages sont hauts en couleurs, charismatiques, imprévisibles et décalés. Et j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre leurs aventures. 

En bref ? Une série qui s'annonce prometteuse. Je lirai la suite avec plaisir 😊


Lock & Mori de Heather B. Petty

éditions Hachette, 19 octobre 2016, 320 pages, disponible au format papier et numérique





Fait n° 1 : Il y a eu un meurtre à Regent’s Park. La police complètement démunie.
Fait n° 2 : Mademoiselle James « Mori » Moriarty et Sherlock « Lock » Holmes devraient être en train de potasser leurs cours. Au lieu de quoi, ils tombent sur une scène de crime.
Fait n°3 : Lock a lancé un défi à Mori : elle devra résoudre l’affaire avant lui.
Défi accepté.
Fait n° 4 : Même si Lock ne lui a imposé qu’une seule règle – celle de tout partager –, Mori lui dissimule de terribles secrets.

OBSERVATION : Parfois, il est impossible de parler à cœur ouvert avec les personnes dont on se sent le plus proche. Et après cette affaire, Lock pourrait bien perdre la confiance de Mori à tout jamais…

 
Merci aux éditions Hachette pour ce service presse


Je ne suis pas une grande connaisseuse des enquêtes de Sherlock Holmes mais j'ai toujours pensé que Moriarty, l'ennemi n°1 de Sherlock, était un homme. 
Et bien, dans cette histoire Moriarty est une fille !
Brillante, intelligente, solitaire tout comme Sherlock Holmes.
Entre ces deux esprits aiguisés et particulièrement brillants va naitre une certaine complicité.
Lors du meurtre du père d'une camarade de classe, les deux jeunes gens, suite au défi lancé par Lock, vont se lancer dans la résolution du crime.
Mais Mori va faire une terrible découverte, si terrible qu'elle ne pourra respecter la promesse faite à Lock : tout partager et n'avoir aucun secret.
Le meurtrier va s'avérer être redoutable et les indices que cache Mori à Lock risquent de lui coûter beaucoup plus que sa confiance et son estime ! 

En lisant le résumé, je pensais me retrouver au siècle de Sherlock, à savoir fin 19ième, début 20ième siècle.


Pas du tout ! L'intrigue se déroule de nos jours avec comme seuls points communs avec leurs illustres prédécesseurs : leur nom et leur intelligence hors pair !  

Mori a trois frères plus jeunes qu'elle protège comme elle peut de leur père, policier, devenu violent et alcoolique, suite au décès de sa femme. Sous ses airs bravaches se cache une jeune fille vulnérable.
Sherlock a un frère ainé : Mycroft, un garçon un peu particulier et une maman malade.
Entre Mori et Lock va se créer une amitié qui va évoluer en un sentiment plus tendre.
Ils forment un duo d'enquêteurs prometteurs - au vu de leur âge - et si le drame ne touchait pas Mori d'aussi près, l'obligeant à taire des détails à Lock, leur complicité aurait pu être totale.

Les personnages sont attachants, j'ai trouvé craquant leur façon un peu maladroite de se témoigner leur affection comme quoi on peut être super intelligent et ne pas être à l'aise en tout !
Cette façon qu'à Lock de vouloir protéger Mori malgré elle et Mori qui tente de repousser Lock pour ne pas l'impliquer davantage est touchante.

Une enquête palpitante, un suspense qui vous tient en haleine jusqu'au bout, un duo choc .
Tels sont les ingrédients de ce récit, ma foi, plutôt réussi !

Et c'est avec grand plaisir que je découvrirai la suite de leurs aventures, le tome 2 étant prévu pour le mois d'août. 


http://www.lecture-academy.com/livre/lock-mori-tome-1/#.WIE1t33j-PM

http://amzn.to/2jDA7Ib

Le monde secret de Sombreterre T2 Les Gardiens de Cassandra O'Donnell

éditions Flammarion Jeunesse, 23 novembre 2016, 202 pages, disponible au format papier et numérique




Alina comprend que la situation s'est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant des monstres-esprits semer le chaos chez les humains. Parmi les gardiens, on s'interroge : Victor est-il l'élu ? Pourra-t-il tous les sauver ? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance... 



Nous retrouvons Alina, Victor et Lucas en route pour le monde de Sombreterre.
Le but de ce voyage : tenter de sauver notre monde de l'invasion des monstres-esprits mais pour ce faire, le voile qui protège le monde de Sombreterre doit être réparé car l'invasion des monstres-esprits est due aux fissures du voile.
Les Gardiens sont là pour tenter de combler ces fissures mais il en reste très peu car certains, moins puissants, perdent la vie au cours de l'opération.
Dans ce monde étrange, nos amis vont faire des rencontres particulières et s'apercevoir que les dangers sont nombreux.
Victor sera-t-il l'élu qui pourra les sauver ? Au vu de ses pouvoirs, les Anciens en sont persuadés mais quel sera le prix à payer pour sauver, à la fois Sombreterre et la Terre ?
Le trio aura-t-il le courage ou la folie - allez savoir - de se rendre à Mortua, le territoire des monstres-esprits ?

Encore une fois, et au risque de me répéter, Cassandra nous livre un second tome tout autant passionnant que le précédent.
Victor, toujours pareil à lui-même, va se révéler posséder un pouvoir hors du commun, Alina, heureuse d'être de retour chez elle, va tenter de persuader ses amis que son monde est merveilleux mais certains événements risquent de lui compliquer la tâche, quant à Lucas, entrainé bien malgré lui dans ce monde, malgré son état de 'simple' être humain, va se révéler sous un nouveau jour, plongeant, Alina, dans la perplexité.
Et la fin, comme d'habitude, nous laisse sur des charbons ardents !!! Vivement la suite !
A noter que les illustrations sont toujours aussi superbes et nous permettent de mieux appréhender les créatures de Sombreterre.




http://editions.flammarion.com/Albums_Detail.cfm?ID=50382&el=08&levelCode=jeunesse

http://amzn.to/2jd6Gcn

Pour découvrir la chronique du tome 1, cliquez sur la cover
 http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/04/le-monde-secret-de-sombreterre-t1-le.html

La chimiste de Stephenie Meyer

JC Lattès, 23 novembre 2017 - Grand Format 600 pages
Disponible en eBook



Elle était l'un des secrets les mieux gardés - et des plus obscurs d'une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l'éliminer au plus vite...
Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d'effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission... ou dernière trahison ?
Alors que sa vie ne tient plus qu'à un fil, un homme que tout devrait éloigner d'elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n'est plus seule ?
Dans ce roman palpitant et original, Stephenie Meyer a imaginé une nouvelle héroïne aussi émouvante que fascinante. Avec La Chimiste, elle révèle encore une fois tout son talent qui la place parmi les auteurs les plus reconnus au monde.

Le Dr Juliana Fortis est en cavale depuis 3 ans. Non qu'elle soit recherchée par la police, malheureusement pour elle, c'est bien... pire. L'organisation pour laquelle elle travaillait veut l'éliminer. Ils ont déjà tué son collègue et ami, Barnaby, et si elle ne s'était pas enfuie, elle aurait été la suivante sur la liste. 
De par son travail, elle est méfiante de nature, maintenant, la paranoïa est sa meilleure amie. Pour ne pas se faire remarquer, elle change souvent d'identité et ne s'attarde jamais longtemps dans la même ville. 
Ainsi nous suivons Casey, Alex, Chris, ses pseudonymes... (ce qui est très, très perturbant !!). 

Quand un ancien collègue rentre en contact avec elle pour lui demander son aide, tous les signaux d'alarmes s'allument en rouge dans sa tête. Mais la mission est bien trop grave pour être refusée. La vie de millions de gens est entre ses mains ! 
Elle accepte donc de remettre sa blouse blanche une dernière fois en espérant que cela ne soit pas un nouveau piège. 
Mais rien ne va se passer comme prévu, à commencer par sa cible, Daniel, un homme avenant et en apparence sans histoires...

Je ne vais pas beaucoup m'étendre sur ce roman car spoiler un thriller est un crime !! J'ai déjà l'impression d'en avoir trop dit, c'est dire ! 

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire. Le fait de suivre plusieurs versions de la même personne est très troublant et perturbant. L'auteure parle de Casey, puis quelques lignes plus tard de Chris, puis d'Alex, puis encore de Chris... etc... alors que ce n'est qu'une seule et même personne. Si l'on se rend bien compte qu'il s'agit toujours de la même personne (sa façon d'agir et ses habitudes ne changent pas), le fait d'utiliser ses prénoms d'emprunt m'a gênée (oui, je sais il en faut peu pour me déstabiliser). 
Passé ce moment de flottement - où je ne comprenais strictement rien au récit (de surcroît) - arrive la rencontre avec Daniel, et là... ... Pfiouu, ça dépote !! 
Je ne m'attendais pas du tout, du tout à ça ! "La chimiste" effectivement, elle porte bien son nom. 
À partir de là le récit prend une tournure nouvelle et cela devient totalement addictif. On en arrive à lire un chapitre, puis un autre, puis un autre, et on se retrouve en moins de temps qu'il ne faut pour le dire à la fin de ce roman, qui fait tout de même 600 pages !! 

Par contre, je doute quand même de la crédibilité de tous les événements. Comme je ne suis pas experte en chimie, je ne peux pas juger certes, mais si l'auteure prend autant de largesses dans ce domaine que lorsqu'elle parle d'un enfant de trois ans faisant 20 kg (WTF ???!), je me dis qu'il y a quand même de quoi se poser des questions. 

À la base, je ne suis pas une grande grande fan de thriller (mes nerfs supportent mal), mais passer à côté d'un Stephenie Meyer était pour moi chose impossible ! Et je ne regrette absolument pas d'être sortie de ma zone de confort. Certes, ce n'est pas un coup de cœur, mais j'ai passé un moment de pur frisson et, ma foi, bien agréable en compagnie de nos héros.