mardi 14 août 2018

READY Cassandre La seule issue, c'est toi de Madeleine Féret-Fleury et Marushka Hullot-Guiot

Hachette roman, 11 juillet 2018, 288 pages, disponible au format papier et numérique






Depuis quelque temps, tu as des visions bizarres, des prémonitions.
Tu rêves de gens aux pouvoirs étranges et aux yeux qui brillent dans la nuit.
Tu n’en as parlé à personne. Ni à ton père, ni à tes amis.
Tu as trop peur qu’on te prenne pour une folle.

Ce soir, tout va changer.
Alors que tu rentres du cinéma, tu as un accident.
Tu te réveilles, seule, dans un fourgon militaire.
Tu ne sais pas où on t’emmène. Mais tu sais que tu es en danger.

Appeler à l’aide ou jouer l’inconscience  : deux options s’offrent à toi
qui te conduiront à la victoire… ou à la défaite.
Feras-tu les bons choix  ?
N’oublie pas  : si tu veux t’en sortir, la seule issue, c’est toi.

Ready  ?  

Le titre de ce roman est loin d'être anodin !

Ce simple mot : READY nous demande si nous sommes prêts à nous laisser dans l'Aventure avec un grand A.

Ce roman est un Gamebook, en d'autres termes, il s'agit d'une histoire dont nous sommes le héros car c'est nous, lecteurs, qui décidons de la suite de notre parcours.

Cette série se compose de 4 romans mettant en scène chacun à leur tour deux garçons et deux filles : Cassandre, Elijah, Jules et Nora. 

Tout en sachant qu'il est fait mention - brièvement - des différents personnages dans chaque roman

Dans celui-ci, nous sommes Cassandre.
Nous sommes une jeune fille comme les autres - tout du moins en apparence - qui a depuis quelques semaines des visions, des prémonitions.
Un état de fait dont nous ne parlons à personne craignant de passer pour folle.
Un soir, nous sommes victimes d'un accident de voiture et à notre réveil, nous sommes enfermées  dans un fourgon militaire.
Lorsque celui-ci s'arrête, un premier choix va s'offrir à nous, un choix qui va déterminer la suite de notre parcours.
Ferons-nous LE bon choix ?
Arriverons-nous à finir au mieux notre histoire ou serons-nous GAME OVER ?
À nous de choisir la meilleure option qui s'offre à nous !

Mais que voilà un concept original et je dois bien avouer que je me suis très rapidement prêtée au jeu !
C'est une histoire qui peut se vivre à l'infini avec d'innombrables opportunités - en fait : 44 possibilités - et qui ne finissent pas toujours bien.

Plus d'une fois, mes choix m'ont conduite à ma perte mais toujours avec la possibilité de : soit recommencer du départ soit de retourner à mon choix précédent et opter pour l'option que j'avais rejetée en premier.
Dans cette lecture, suivre son instinct premier n'est pas toujours la meilleure solution mais c'est ce qui fait toute la saveur de l'expérience.
Évidemment, impossible de résumer le roman car à part le début, la suite ne tient qu'à vous et sera différente d'une personne à l'autre.

En bref, une façon originale de découvrir un récit et qui pourrait bien donner goût à la lecture à certains jeunes récalcitrants car, ici, ce sont eux les héros qui créent leur propre aventure !

Elijah m'attend déjà bien sagement, à découvrir maintenant si cela ne risque pas de s'annoncer trop répétitif !


https://www.hachette.fr/livre/ready-cassandre-la-seule-issue-cest-toi-9782016269978


https://amzn.to/2MdcS6Q

samedi 11 août 2018

Diabolic T1 Protéger ou mourir de S.J. Kincaid

éditions Le Livre de Poche Jeunesse, 4 juillet 2018, 592 pages, disponible au format papier






 "Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature. Pourtant, lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne".

Un Diabolic n’est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n’existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d’autres.

 
Némésis est une Diabolic.
Késaco ?



Une Diabolic est une créature créée par l'homme.
Elle possède de l'ADN humain mais est génétiquement modifiée.
Elle est programmée, dressée, formatée par des méthodes barbares à devenir une véritable machine à tuer destinée à protéger un seul et unique maitre, à éliminer toute menace le visant et, le cas échéant, à mourir pour lui.
Némésis est donc programmée pour protéger Sidonia et ressentir pour elle ce qui peut se rapprocher le plus d'une forme d'affection car les Diabolics sont incapables de sentiments : joie, tristesse, amour, peur ... des émotions que Némésis ne peut ressentir.
Au fil des années - car Némésis a commencé très jeune à protéger Sidonia - une certaine forme d'affection lie les deux jeunes filles.
Dans un monde où la science est considérée comme dangereuse et qui condamne ceux qui s'y intéressent, Sidonia a l'esprit curieux et ouvert, elle est persuadée que Némésis est un être humain à part entière, qui serait capable - tout comme elle - de faire preuve d'empathie et de ressentir des émotions - une vision que ne partage pas pas Némésis.

Elle sait qu'elle est une créature monstrueuse, sans coeur, méprisée et crainte par les humains et que rien ne pourra changer cela.

Mais tout bascule le jour où l'Empereur Randevald von Domitrien, qui dirige d'une main de fer la galaxie, décide de punir le père de Sidonia pour ses idées subversives - il est un féru de sciences - en ordonnant la venue de Sidonia à bord du Chrysanthème, là où se tient sa cour.
Mais Némésis sait pertinemment que l'arrivée de la jeune fille sur le vaisseau risque bien de lui coûter la vie, aussi décide-t-elle de prendre sa place car, à la cour, nul ne connait le visage de Sidonia Empyrée.
Plongée en plein coeur d'un nid de vipère, la jeune Diabolic va devoir contrôler ses instincts meurtriers si elle veut que son subterfuge fonctionne mais pas facile de museler ses émotions qui la poussent à vouloir éliminer les menaces pesant sur Sidonia.

Entre complots et manipulations, Némésis va se découvrir un allié inattendu mais pourra-t-elle vraiment lui faire confiance ? 

Ce roman va à 100 à l'heure !
Nous sommes plongées dès le départ dans un monde futuriste, se servant de l'ancienne technologie mais refusant à ses habitants tout apprentissage, toute connaissance scientifiques, entrainant de la sorte une dégradation inéluctable du matériel : vaisseaux, machines - puisque plus personne n'a les capacités de les entretenir - ce qui va peu à peu précipiter ce monde vers sa fin.
Némésis nous conte son histoire et nous suivons avec passion le parcours de la jeune femme car malgré qu'elle ait été créée de toutes pièces, elle n'en reste pas moins - pour moi- un être humain à part entière.
Nous nous retrouvons au milieu d'une terrible machination, d'une guerre de pouvoir.
Les personnages ne sont pas ce qu'ils semblent être, certains sont particulièrement fourbes, retors, ne reculant devant rien pour asseoir leur pouvoir.

Némésis ne peut peut-être pas ressentir de sentiments mais pour notre part, nous sommes servis :
rebondissements en tout genre, retournements de situations totalement imprévisibles, amour émergeant, amitié naissante et bien d'autres choses qui font qu'une fois commencé, on ne peut plus se détacher du récit !

Et la fin ...Caramba !!!! 

Quelle fin ! Quelle tension ! Que d'incertitudes !

En bref, un récit qui vous prend dans ses filets dès le départ et qui ne vous libère qu'une fois  la lecture terminée !

Et une suite que j'attends avec BEAUCOUP d'impatience !



http://www.livredepochejeunesse.com/diabolic-tome-1

https://amzn.to/2ns5vtn


 Découvrez ici la chronique de Solenn à la sortie du roman aux éditions Bayard.

mardi 7 août 2018

L'appel du renard T1, Traqué de Charly Reinhardt

Milady, 13 juillet 2018 - 395 pages eBook
Disponible en Broché


Pour des métamorphes qui vivent cachés, l’amour est peut-être le plus grand des dangers…

Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille… jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal.
Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d'une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant…

Quand j'ai reçu le livre, j'ai cherché le résumé sur Internet. En le lisant, j'ai tout de suite pensé que c'était une de ces histoires où  un métamorphe et un humain tombaient amoureux et pis basta. J'aurais dû me douter qu'il y avait un piège. Ce n'était pas une simple histoire d'amour où les deux parties concernées se battraient contre cette attirance. Non, dès le départ l'auteure annonce la couleur en choisissant un renard comme métamorphe. Je crois que c'est la première fois que je lis une histoire avec des renards. L'appel du renard est l'histoire de toute une communauté avec une histoire d'amour comme toile de fond. 

J'ai aimé l'histoire, mais j'ai quelques points qui m'ont un peu moins fait apprécier le livre. Pour commencer, je l'ai trouvé trop long. J'avais l'impression que l'auteure allongeait le texte pour rien. Le second point concerne encore la longueur. L'histoire a pris trop de temps à démarrer. On n'aime pas les démarrages trop brusques, mais à un moment il faut savoir se lancer. Pour finir, (encore) avec cette histoire de longueur. Parfois, je n'arrivais plus à suivre face à quelques longs paragraphes qui pourraient êtres raccourcis.

Côté positif, l'histoire d'amour n'est pas tout à fait au premier plan et un vrai lien s'est construit entre les deux protagonistes. Autre point positif, l'histoire m'a tenue en haleine tout le long. Je vivais avec les personnages. J'étais frustrée face à leurs échecs et je reprenais vie au moindre lueur d'espoir.

Je suis globalement satisfaite de ce premier tome, mais j'attends le deuxième tome avec impatience. Trop de questions n'ont pas été posées. Trop de réponses attendent d'être révélées. J'attends beaucoup du second tome. Ce premier tome m'a trop laissée sur ma faim pour que je puisse m'en satisfaire.




vendredi 3 août 2018

Les MacKade volume 1 Les liens du sang - La rage au coeur de Nora Roberts

 éditions Harlequin, 1 juillet 2018, 512 pages, disponible au format papier et numérique 






Rafe, Jared, Devin et Shane MacKade. Quatre frères farouchement indépendants, bien décidés à ne jamais renoncer à leur liberté pour une femme. Mais une rencontre va tout changer…
 
Les liens du sang
En découvrant la splendide demeure qu'elle est chargée de restaurer à Antietam, Regan frissonne. Ne dit-on pas qu'une femme s'y est autrefois laissée mourir pour l'amour d'un homme ? Mais ce n’est pas la seule raison de son malaise : Rafe MacKade, le séduisant propriétaire des lieux, provoque en elle un trouble indicible...
 
La rage au coeur
Venu annoncer à Savannah Morningstar, récemment installée à Antietam, que son défunt père lui lègue toute sa fortune, Jared MacKade ne s'attendait pas à être rejeté sans autre forme de procès. Ni à tomber sous le charme de cette jeune femme à la beauté éblouissante et au tempérament de feu...
 
 

Dans cette série, nous suivons les aventures amoureuses, avec une très légère touche de fantastique, de quatre frères : Les MacKade.
Rafe, Jared, Devlin et Shane sont tous les quatre très séduisants et célibataires endurcis ou presque, Jared étant le seul de la fratrie à s'être marié pour divorcer 2 ans plus tard.
Au temps de leur jeunesse, ils ont fait les 400 coups et leur réputation de mauvais garçons était bien méritée mais avec l'âge, les garçons se sont "rangés", je dirais plutôt calmés.
Devlin est devenu le shérif de la ville, Jared en est l'avocat, Shane s'occupe de la ferme familiale et Rafe, après une absence de 10 ans, est revenu en ville. 
Ils approchent tous plus ou moins de la trentaine ce qui ne les empêche pas, par moment, de chahuter et de se quereller comme des gamins.
Mais on sent entre ces quatre hommes une véritable complicité et beaucoup d'amour.

Nous suivons dans ce volume, le parcours de deux frères MacKade : Rafe et Jared.

Dans les liens du sang, Rafe est revenu dans sa ville natale Antietam qu'il avait quittée 10 ans auparavant pour trouver sa voie.
Il a d'ailleurs pas mal réussi et a acheté une ancienne demeure hantée pour la restaurer et en faire une maison d'hôtes.
Regan habite la ville depuis 3 ans et tient un magasin d'antiquités.
C'est donc tout naturellement que leurs chemins vont se croiser, Rafe ayant besoin de l'expérience de la jeune femme pour l'aider à décorer et à aménager la vieille demeure.
Mais le talent de la jeune femme n'est pas la seule chose qui intéresse Rafe, le charme et le caractère de la jeune femme jouent aussi un rôle.
Entre un homme qui a l'habitude d'obtenir ce qu'il veut et une jeune femme à l'esprit organisé et méthodique, les étincelles risquent bien d'être nombreuses et de déclencher - pourquoi pas - un véritable feu d'artifice.  



Dans La rage au coeur, c'est au tour de Jared de subir les attaques de Cupidon.
Mais il aura fort à faire avec Savannah car, dès son plus jeune âge, la jeune fille a appris à se débrouiller seule et à se méfier de tout le monde.
Sous son aspect de dure à cuire, elle cache une fragilité et un manque de confiance en elle qui la pousse bien - trop - souvent à se braquer, un peu comme les petits chiens qui préfèrent attaquer directement pour ne pas être pris au dépourvu.
Il va lui falloir beaucoup de courage et d'introspection pour arriver à croire en elle.
Quant à Jared, obsédé par le passé de Savannah, il ferait mieux de réfléchir avant de parler s'il ne veut pas perdre la belle jeune femme.
Quand deux caractères forts se rencontrent, la situation risque bien de devenir explosive !




Au cours de ces deux récits, l'accent est mis davantage sur la naissance des idylles que sur le côté fantastique qui est très peu évoqué.
Mais le passé tourmenté de nos protagonistes suffit à nous faire passer des moments palpitants. 

Des situations parfois cocasses - je pense d'ailleurs à une scène particulièrement savoureuse de Savannah face aux frères MacKade - des drames, du danger, de l'amour, des passés tourmentés font de ce roman une lecture passionnante et, ma foi, assez addictive.

Je me demande d'ailleurs à quelle sauce vont être mangés les deux derniers frères ?

Pour Devlin, j'ai déjà ma petite idée mais pour Shane ... Surprise !!! 





https://www.harlequin.fr/livre/10925/hors-collection/les-mackade

https://amzn.to/2n6Hw2E

mercredi 1 août 2018

Bilan plaisir juillet 2018 !


Barème de notation : 
Mauvaise pioche : Abandon
Pas de plaisir : 2/5
Peu de plaisir 2.5/5
Passable : 3/5
Sympa : 3.5/5
Palpitant : 4/5
Excellent : 4.5/5
Coup de cœur : 5/5
Lecture orgasmique : 6/5
 

BILAN PLAISIR

Mois de juillet 2018 !


Cliquez sur l'image de la couverture pour accéder à la chronique !
 


Ce mois-ci, j'ai lu 19 romans. Dont :


une mauvaise pioche

1 lecture peu de plaisir 


1 lecture passable 

8 lectures sympas : 


6 lectures intenses : 


2 lectures excellentes :






Palpitant
https://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/survivor-de-tom-hoyle.htmlhttps://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/from-new-york-with-love-t1-rencontre.html


Excellent
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/la-derniere-onde-t2-la-trace-interdite.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/le-dernier-aprenti-sorcier-t5-les.htmlhttps://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/crime-glace-de-mary-jane-clark.html
https://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/from-new-york-with-love-t2-un-ete-dans.htmlhttps://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/le-cycle-des-sept-integrale-de-nora.html




Coup de coeur
https://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/a-lheure-suisse-de-charlotte-leman.htmlhttps://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2018/07/les-prieres-de-sang-de-jean-marc.html



 


Sympa 

Palpitant

Excellent

Coup de cœur