jeudi 30 janvier 2014

Les 100 de Kass Morgan



Editions Robert Laffont- Collection R - Janvier 2014, 378 pages (disponible aussi en format ebook)

En 3010, la Terre n'est plus qu'un lointain souvenir. Mais pour les cent, c'est la seule lueur d'espoir qui leur reste. 

Pendant près de mille ans, l'humanité a vécu dans des stations spatiales en orbite autour de la Terre à une distance suffisante de sa surface radioactive. Personne ne sait quand, ou même si la planète sera à nouveau habitable un jour. Confronté à une pénurie de ressources de plus en plus inquiétante, le gouvernement a mis en place un système de justice d'une terrible brutalité : les criminels condamnés ne vont plus en prison, ils sont immédiatement exécutés.



Les criminels mineurs, eux, voient leur sort scellé le jour de leur dix-huitième anniversaire. La plupart mourront, mais cent d'entre eux ont été sélectionnés pour une mission plus que périlleuse : recoloniser la Terre. Hantés par les noirs secrets qui ont mené à leur incarcération, les cens choisis se voient accorder une seconde chance. Mais la Terre est aussi dangereuse qu'elle est fascinante, et pour survivre, les cent vont devoir réapprendre à faire confiance... et à aimer.
J'ai lu pas mal de mauvaises critiques sur ce livre....et personnellement j'ai envie de vous dire ..... "lisez le pour vous faire un avis". 

C'est comme pour beaucoup de premier tome, un tome de mise en place, on y découvre les personnages, leur vie (passé et présent). L'histoire est narrée selon les points de vues de Clarke Wells, Belamy et Glass se qui nous permet d'étayer le récit (Clarke, Belamy et Wells sont sur Terre, et Glass, elle, est toujours dans le vaisseau). 
Pour ceux qui ne sont pas très SF (comme moi) rassurez-vous il n'y a pas de Mr Spock en vue, ni de Vulcains, pas de galaxie "intersidérale" et de petits bonhommes verts !! Ouf !! 
Non, ici, il est question seulement de la Terre et de l'espèce humaine, mais je n'en dirais pas plus car je déteste raconter plus que le résumé en dit (Il faut laisser la place au mystère !).

Bon, il n'y a pas beaucoup d'actions, car le récit est plus centré sur la romance ( les histoires de coeurs des perso), mais cela nous permet de nous attacher plus facilement aux personnages, cela ne m'a pas dérangé outre mesure même s'il est vrai que je m'attendais à quelque chose de différent, mais au final je suis contente de ma lecture.

L'écriture de Kass Morgan, est vraiment très agréable à lire, c'est simple , fluide et on ne voit pas les pages se tourner.

De plus la fin du tome, laisse présager un second opus riche en actions et rebondissements, j'ai vraiment hâte de savoir la suite ....
Mais là, il faudra être patient et attendre le mois de septembre 2014 !!
The 100 sera adapté en série TV qui sera diffusée sur la chaîne CW à partir de début 2014, nous pourrons donc espérer la voir un jour sur nos chaînes françaises.

Parce que 2 avis valent mieux qu'1 seul...

Je ferai court et je vais aller droit au but. Je me suis beaucoup ennuyée car ce n'est pas qu'il ne se passe rien...mais voilà il ne se passe pas grand chose non plus.

Je ressors de ma lecture avec plus de points négatifs que de positifs donc commençons par ce qui m'a dérangé :
  •  Je ne suis pas fana des lives à  point de vue multiples : ici il y en a 4...mais la narration externe reste pourtant la même d'un point de vue à l'autre donc c'est un peu étrange. J'aurais préféré que l'on rentre plus dans la tête des personnages, qu'on connaisse d'avantage leurs pensées, leurs ressentis. C'est trop peu à mon goût.
  •   Chaque chapitre (ou presque) nous renvoie au passé des personnages...pour faire simple, en gros, on passe par chapitre 1/3 dans le présent de l'action et 2/3 dans le passé (flash-back)...bien moi je n'aime pas passer mon temps à regarder en arrière quand le présent est mille fois plus intéressant. Alors, certes, oui, on cerne mieux leurs personnalités en allant fouiller leur passé avec tous leurs petits secrets et l'origine des vieilles rancœurs des uns et des autres tout ça tout ça... mais je pense que présenter cela différemment que comme un épisode de Lost ça aurait pu aussi bien fonctionner !
  • Je n'ai pas accroché à 2 personnages (Wells et Glass) sur 4... mais je pourrais leur laisser leur chance au T.2..peut être me surprendront-ils ?  ;-)
  • Le roman se termine au moment où il aurait peut-être dû commencer...Rraaaaa non, la suite vite ?!!!

Il y a quand même du bon dans cette lecture...

Le point positif que je retiendrais de cette lecture et qui me fera lire la suite de cette série c'est...Bellamy, le frère protecteur d'Octavia, un excellent chasseur au charme irrésistible qui a un faible pour la jeune Clarke. Oui l'amour est dans l'air...et ce couple me plait déjà énormément ! 

J'ai aimé aussi la réflexion sur le fonctionnement de la société post-apocalyptique...régie par le respect de la loi, le respect des autres... Si j'ai bien tout compris, les survivants vivent dans 3 vaisseaux différents : Arcadia, Warden et Pheonix. On se rend vite compte qu'il y a une absence totale de liberté dans les trois vaisseaux, de l'injustice, des privations, des frustrations... mais aussi une certaine différence sociale entre les 3 populations. 

 Les 100 c'est aussi une série Tv très attendue depuis septembre 2013 pour moi.. que je suis toutes les semaines...c'est d'ailleurs mon coup de cœur pour Bellamy (oui encore lui!) qui m'a donné envie de lire le roman. Je ne regrette pas ma lecture bien que le personnage de Bellamy n'est pas du tout le même...d'ailleurs le livre et la série n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Il y a des éléments que l'on retrouve mais la série va beaucoup plus loin selon moi et elle met en scène des personnages qui n'existent pas dans le roman...ajoutez à cela qu'il y a beaucoup plus d''action.

J'attends de me fixer sur cette série avec le T.2...car cette mise en bouche m'a mis en appétit malgré tout. 

2,5/5 et 6/5 juste pour Bellamy !

- Extrait 

Clarke surprend Bellamy qui se rafraîchit près de la rivière...s'ensuit cette petite conversation toute en séduction.

Il se redresse en poussant un grognement, enfile ses chaussettes encore humides et ses bottes, puis jette son T-shirt sur son épaule.
- Je te conseille de le remettre
-Pourquoi ? T'as peur de ne pas pouvoir te contrôler ? Parce que si tu t'inquiètes pour ma vertu, je peux te dire...
- Ce que j'ai voulu dire, le coupe-t-elle, c'est qu'il y a certaines plantes vénéneuses dans ces bois qui pourraient recouvrir ton joli dos de furoncles gorgés de pus.
- Pour autant que je sache, c'est peut-être ce qui vous excite, docteur. Je vais donc courir un risque, dit-il dans un haussement d'épaules.
Elle éclate de rire, et Bellamy mettrait sa main à couper que c'est bien la première fois depuis qu'elle est arrivée sur Terre. Il constate avec étonnement qu'il éprouve une certaine fierté à en être à l'origine.
- Allez, OK, je me rhabille, concède-t-il en joignant le geste à la parole. Il ne peut s'empêcher de sourire intérieurement en voyant le regard de Clarke posé sur son ventre avant que le T-shirt ne le recouvre.