jeudi 3 avril 2014

Insaisissable T3, Ne m'abandonne pas de Tahereh Mafi



Editions Michel Lafon, 27 mars 2014, Broché
(disponible aussi en format ebook)

(Le résumé contient des spoilers sur les tomes précédents)
Je suis insaisissable. Je veux t’appartenir. Je ne te fais pas confiance. Je m’en remets à toi. La terre tremble. Mon cœur aussi. Je leur serai fatale. Je te suis vitale. Le monde se meurt. Je meurs sans toi. Le Point Oméga a été détruit. La rébellion est écrasée et Juliette ignore si ses amis, ou même Adam, l’homme qu’elle aime, ont survécu. Sa volonté de renverser la dictature du Rétablissement n’en est que renforcée. Elle est prête à tout pour y parvenir, jusqu’à faire appel à son ennemi de toujours : Warner, le séduisant commandant du secteur 45. Tout les oppose, mais ils ne peuvent agir l’un sans l’autre, la survie de leur monde agonisant en dépend. Lui seul peut enseigner à Juliette comment maîtriser ses immenses pouvoirs… mais il attend d’elle bien plus encore.

Quel pied !! Ce tome est tout simplement génial ! Les tomes précédents étaient déjà des coups de coeur, mais celui-ci est encore meilleur ! 

Dans ce tome 3, nous retrouvons une Juliette qui certes avait déjà évolué dans le second opus, (elle commençait déjà s'affirmer), mais ici la Juliette version 2.0 est tout bonnement époustouflante ! Oubliez les doutes et les incertitudes... Juliette prend confiance, s'affirme, grandit, s'épanouit. Au placard la Juliette "chialeuse", bonjour la Juliette "Terminator" ! Et quel plaisir de la voir comme ça. Son évolution est due en un mot : Warner !

Warner, aaaaaah !! Vous voulez du Warner ?? Vous serez aux anges ! Même si le récit est centré sur Juliette (vu que le récit est narré de son point de vue), Warner est très, très présent ! On avait déjà un peu découvert son "autre face" dans le tome 1.5 qui lui était consacré (Ne me résiste pas), et ce que nous avions perçu de lui, ne fait que se confirmer et s'amplifier ! On l'aimait déjà avant .... on l'adore maintenant ! Warner je t'aimmeeuh *mode hystérique* !!!

 Kenji c'est la bouffée de fraîcheur, le comique de service, aussi touchant que drôle ! Mon chouchou, je l'adore... Kenji je t'aimeeeeuh *mode hystérique* (oui ce tome a des effets secondaires, et l'hystérie en fait partie lol).

 Je ne suis pas une grande adepte d'Adam (eh oui, mon coeur ne palpite pas pour lui...mais alors pas du tout !!), donc je vais légèrement le zapper (mais pour les fans, rassurez-vous, il est aussi présent). 

Quand à l'histoire, elle est captivante, pas forcément de l'action à gogo mais il n'y en a pas besoin pour la rendre palpitante et attractive. L'écriture me plait toujours autant, dès le tome 1, j'avais été séduite par son originalité (qui peut troubler certains) et c'est encore le cas dans celui-ci ... je trouve que l'auteure donne une force incroyable aux mots, c'est très poignant.

Une saga MAGNIFIQUE !!
Vivement la suite ...


Parce que 2 avis valent mieux qu'1...

Avant de vous donner mon avis sur cette lecture, de but en blanc je dois vous dire que je suis TEAM WARNER !!  Oui, je suis Warner Addict et je l'assume !

 Depuis le premier tome que je n'ai jamais pu finir (et que je ne finirai sans doute jamais) mon cœur a fondu littéralement pour le personnage diabolisé de Warner. Vous connaissez mon penchant pour les héros incompris, torturés et mauvais ;-). Pour moi, Warner a été le seul point positif que j'avais retenu de ce T.1...c'est simple à partir du moment où il n'apparaissait plus, mon intérêt avait disparu et j'ai refermé le livre sans remord. J'ai pensé à lui, à ce que l'auteur pourrait en faire tellement il m'avait plu. J'ai tout de suite vu clair dans son jeu, pour moi il ne pouvait pas être un vilain car il avait un tel potentiel...Avais-je tort ou avais-je raison ?

Tentée de lire le T.2, plus par curiosité que par envie, j'ai pris cette fois  un plaisir immense à suivre Juliette dans ses aventures. Et surtout il y a eu ce que j’espérais au plus profond de moi qu'il se passe entre Warner et Juliette...donc énorme coup de cœur pour ce deuxième tome!

J'attendais la finalité de cette série avec grand impatience, connaître le choix de Juliette (même si au fond depuis le T.2, ça paraissait plutôt évident à mes yeux). Je voulais plus de Warner...et bien, j'ai été servie oui oui ouiiii. Par contre, ce dernier tome m'a toutefois un peu déçue sur tous les autres points. Juliette, l’insupportable héroïne se métamorphose en une jeune femme forte, qui assume ses supers pouvoirs (en gros elle a les mêmes pouvoirs que Superman sauf qu'elle ne sait pas voler) et son intention de tuer le Suprême, oui le TUER sans autre forme de procès. Est ce vraiment cette solution (radicale) à adopter ? Est-ce cela l'exemple que nous donne à suivre Tahere Mafi ?  Je veux dire si on devait nous aussi suivre cet exemple, ne deviendrions-nous pas tous des assassins ? 
Cette transformation de Juliette en mode "warrior" a été pour moi très difficile à accepter. J'aime sa nouvelle conception de la vie (se battre contre l'injustice) mais sa sensibilité qui faisait aussi sa force au début s'est envolée...ses belles pensées poétiques me sont apparues alors en total décalage avec sa nouvelle personnalité et surtout les images métaphoriques qu'elle emploie, de plus en plus redondantes à mes oreilles  : « mes os se brisent » et s'ils se brisent pas alors ils "se fracassent",ou "se broient", ou encore « le souffle me manque, j’étouffe » à plusieurs reprises encore et encore. Mouais...

Pour finir, l'intrigue est très vite conclue, c'est trop simple...on attend des chapitres entiers pour que la confrontation se termine comme ça ?! Je trouve cela vraiment dommage :-(

En conclusion, j'ai eu beaucoup de mal  à trouver cette série « vraisemblable ». Oui c'est une fiction mais tout de même... Enfin, voilà, j'ai fait mes adieux à mon Warner. Maintenant, je me morfonds de ne plus m'abreuver de ses paroles, de ne plus lire les descriptions de son physique « parfait » par une Juliette poétesse...c'est la vie, un autre Warner m'attend peut être ailleurs qui sait ? Un de plus de 19 ans cette fois...lol

Mon dernier mot...

Si je pouvais décerner un Award pour le meilleur personnage masculin de fiction – catégorie Dystopie, je le décernerais à Warner ! Il l'a encore plus mérité après ce dernier tome, dans lequel.. hum hum, je vous le dirai pas :-p mais découvrez le au chapitre 57...lol

Warner obtient un 6/5, mon coeur, ma vie, mon âme toute entière !!! lol
Note globale pour le Tome :  3,5/5 !

* Quelques extraits *

Je n'aurais aucun remords. je vivrais sans aucun regret. J'arracherai à la terre toute cette injustice, pour la broyer de mes propres mains. Je veux qu'Anderson me craigne et je veux qu'il implore mon pardon, et je veux lui dire non, pas pour toi.
Jamais pour toi.
Et je me moque de passer pour une garce.

*

J'ignore où tout cela nous mènera, lui et moi, mais je sais que je veux y aller en tout cas. On est des heures et des minutes qui tentent de saisir la même second ; on gravite ensemble, main dans la main vers des jours nouveaux et la promesse d'un avenir meilleur.