mercredi 30 avril 2014

Meg Corbyn T1 Lettres Écarlates de Anne Bishop



Editions Bragelonne, 16 avril 2014- Relié 480 pages
(disponible aussi en format eBook)



Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s'enrichir. Lorsqu'elle s'enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s'aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l'humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d'abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens...


Et voilà, je termine ce mois d'avril par un gros coup de cœur pour Lettres Ecarlates !! Et que ça fait du bien ! 

Lettres Ecarlates sort de tous les clichés que nous avons pu lire. Mélange de Bit-Lit dans un monde Fantasy, c'est au départ un peu complexe car il faut bien tout assimiler de ce nouvel univers. D'un côté il y a les humains (ou les singes comme disent si bien les Autres), et de l'autre bah il y a les Autres, les Terra Indigene. L'Homme en grand conquérant et aventurier a voulu agrandir ses richesses en investissant des nouvelles terres, mais il s'est vite rendu compte qu'elles étaient déjà peuplées, et par des espèces bien plus redoutables : vampires, métamorphes, loup-garous, et bien d'autres encore plus inquiétantes !! De conquérant, l'Homme est devenu la Proie, la viande des Autres. Si ces derniers ne les ont pas tous tués c'est simplement par intérêt, car les humains ont quelques avantages, ils sont plus évolués et possèdent nombre de biens auxquels les Autres s'intéressent.... Voilà donc comment tout a commencé, et de nos jours les humains vivent dans cette crainte permanente de finir sur un étal de boucherie (dans le meilleur des cas).

Meg Corbyn, vit dans ce monde, mais elle n'y connait rien, où seulement ce qu'on lui a montré par vidéos ou photos. Enfermée depuis sa naissance par les "noms-qui-marchent", elle n'est rien de plus qu'un n°, (le CS759) sans nom, sans vie propre, réduite à l'état d'objet, propriété de son contrôleur ! Par le biais d'entailles qu'elle se fait (qu'on lui inflige) sur sa peau, elle entre en transe et voit l'avenir, et ses visions se vendent à prix d'or. Un soir, elle réussit à s'échapper de sa "cage", (par le biais d'une vision, qui lui a montré comment faire), et se retrouve dans la ville de Thaisia, et plus particulièrement dans son Enclos. L'Enclos est le lieu des Terra Indigène, régit par aucune loi humaine, elle pense donc être protégée de ce côté, que son contrôleur ne pourra la récupérer ici, qu'elle y sera en sécurité (à tort ou à raison ?).

Là-bas, elle fera la connaissance de Simon, propriétaire de la librairie "Aux Bouquins Hurlants" et chef de l'Enclos. Si Simon ne l'a tue pas de suite en la voyant, c'est juste que Meg lui paraît intrigante.... 

A partir de là, (c'est à dire dès le début en fait) c'est palpitant, énivrant, captivant !! Nous découvrons vite plusieurs personnages centraux dans l'histoire. Pour que l'histoire prenne toute son intensité et sa profondeur, nous sommes amenés à suivre certains de ces personnages (ce qui au début est déstabilisant car il faut bien vérifier qui nous suivons, au risque de s'emmêler les pinceaux lol). Nous suivons donc Meg, mais aussi Simon le chef (et loup garou), Vlad (le Sanguinati ), Asia (la pouffiasse), Monty (le flic humain) entre autres personnages. 

C'est une histoire qui ne ressemblance à aucune autre, exit les vampires et métamorphes gentils, ici ce sont des prédateurs, ils ont des sentiments oui, mais pas pour leur nourriture, et les humains ne sont à leur yeux que de la viande... Or, qui aurait envie de faire ami-ami ou avoir juste une simple discussion avec son repas, hein ? Personne, bah eux non plus. 
Ce livre contient tout ce que j'aime, des personnages sublimes, avec une héroïne magnifique, pas nunuche, pas de oin-oin, elle est parfaite ! Mais aussi de l'action, des rebondissements, de l'humour... etc... Mon seul manque est sur la romance, il n'y en a pas franchement... Mais, ce n'est pas grave, le reste compense largement, et puis qui sait, peut-être en aura-t-on dans le tome 2 ? 

En bref : Du bonheur, un plaisir à lire, un vrai coup de cœur !