dimanche 22 juin 2014

Les raisons du coeur tome 1 de Angie L Deryckere


Editions Sharon Kena, 26 octobre 2012, broché 354 pages
(disponible aussi en format eBook)


Jeune fille d'un riche politicien, Sara rêve de devenir médecin. Elle poursuit ses études dans un nouveau lycée et se lie d'amitié avec Tyler Maclas, fils d'un avocat réputé mais aussi, grand ennemi de son père. Apprenant la relation des deux adolescents, le gouverneur Jenkins met tout en œuvre pour briser le lien qui unit sa fille et Tyler et ce, sans se soucier de sa propre fille qui ne compte pas rester sans rien faire alors qu'il a déjà assez détruit sa vie...



Couverture accrocheuse, résumé alléchant et critiques prometteuses.... Je démarrais donc ma lecture avec beaucoup d'enthousiasme, oui mais (on ne l'aime pas ce MAIS), malheureusement j'ai vite déchanté. Trois semaines que je suis dessus (et celles qui me connaissent savent que c'est rarissime), trois semaines que je tente, lis quelques pages (voire chapitres) et que j'abandonne. Pourquoi ?

La première chose est que j'ai trouvé choquant la relation entre Tyler et Sara......choquant dans le sens improbable et peu crédible : en moins d'une après midi, ils deviennent inséparables, une relation d'amitié forte et intense s'installe entre eux en à peine quelques heures. Or pour moi (ce n'est que mon avis), l'amitié se tisse au fil des semaines, des mois voire des années mais pas en un instant...J'ai trouvé que ça allait beaucoup, beaucoup trop vite !! 

Après je dirais que c'est l'histoire dans son ensemble que je n'ai pas accroché, cela arrive malheureusement, il y a des histoires qui nous touchent et nous captivent et d'autres non. Je ne remets pas en cause l'écriture qui est agréable, j'avais déjà eu l'occasion de lire Logane de cette auteure et j'avais adoré. Mais là rien à faire.... Je me suis ennuyée, je le regrette sincèrement, mais je suis incapable de lire un livre qui ne me donne pas envie, j'ai donc abandonné le récit à 42% de lecture. 

Ce livre est un service-presse des Editions Sharon Kena