samedi 27 septembre 2014

Outlander T1, Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon

Éditions J'ai Lu, 20 août 2014- semi-poche 853 pages
(disponible aussi en format ebook)

1945 : Claire retrouve son mari pour leur lune de miel dans un village écossais. Au cours d’une balade, elle découvre un menhir auquel la population locale voue un culte particulier. En s’approchant pour le toucher, Claire va comprendre pourquoi : elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Écossais et Anglais. L’un des combattants est le sosie de son époux, mais Claire aura tôt fait de comprendre que présent et passé ne se ressemblent pas… et qu’il lui faudra faire un choix !


Déjà trois jours que j'ai terminé ce roman, et je ne m'en remets toujours pas !! Être immergée pendant plus de 4 jours dans le monde de Outlander laisse des séquelles.

Prenez Claire Beauchamp Randall, une jeune infirmière de 27 ans, forte, intelligente, cultivée, indépendante, têtue, au caractère bien trempé, qui aime jurer comme un charretier et est passionnée de botanique.  
Nous sommes dans l'après guerre, en 1945. Claire et son mari Franck Randall, un futur professeur d'histoire à Oxford, partent en vacances en Ecosse, à Inverness, (ils sont tous les deux d'origine anglaise), sur les traces des ancêtres de Franck.
En touchant un menhir, sur le site de Craigh na Dun, Claire est propulsée dans le passé, en 1743 !!! Époque où anglais et écossais sont en guerre ! 

Maintenant imaginez cette jeune femme dans ce nouveau monde !

Elle se retrouve prise dans une fusillade entre les Dragons Rouge (l'armée anglaise) et des highlanders qui essayent de leurs échapper. Se croyant au départ sur le tournage d'un film d'époque, elle va très vite réaliser que ce n'est pas le cas !! Les balles sont réelles et la tentative de viol  par un certain Capitaine Randall (oui oui !!!) à laquelle elle échappe de justesse, lui confirme que oui... elle est dans la merde ! Son salut, elle le doit à un highlander, Murtagh, qui assomme son agresseur mais en profite  aussi pour kidnapper Claire, notre petite anglaise.
Ses compagnons-kidnappeurs décident de l'emmener au château de Leoch, sur les terres des MacKenzie. En chemin, elle fait la rencontre de Jamie, un bel highlander blessé à l'épaule et neveu du laird  de Leoch, Colum  MacKenzie. Elle met son savoir pour le soigner et ils sympathisent de suite. 
Alors que Claire cherche un moyen de s'échapper et de revenir à Craigh na Dun pour retourner chez elle (auprès de son mari Franck), le clan MacKenzie, même s'il est très suspicieux et méfiant vis à vis de cette Outlander (étrangère) cette Sassenach, voit aussi en elle, son potentiel en tant que guérisseuse....


Je m'arrête là pour le résumé, car plus de 850 pages, vous imaginez bien qu'il s'en passe des choses !!!

C'est une lecture où je suis passée par plusieurs étapes : 
D'une lecture très bof au début, pas mal au quart du livre, puis très sympa au milieu, je suis passée à magnifique au tiers voire carrément sublime au final !!

Outlander est comme la première fois qu'on goûte un fromage (oui je compare Outlander à un fromage !! C'est que je suis vachement inspirée aujourd'hui - ou que j'ai faim lol), c'est fort en goût, surprenant....On n'est pas sûr d'en apprécier sa saveur et puis cette puissance finit par nous séduire, et nous devenons au final complètement addict.
Il faut donc un certains temps pour s'habituer, que ce soit, aux personnages, à l'époque ou encore à l'écriture très fournie. Car ce livre oscille souvent entre romance historique et roman historique. L'auteur a fait preuve d'une grande recherche, c'est un livre complet, très réaliste. Nous apprenons énormément sur l'Ecosse, les us et coutumes des highlanders, leurs croyances et mode de vie, mais aussi sur la politique de cette époque ou encore sur les diverses plantes qu'on utilisait pour soigner telle ou telle maladie...donc oui, c'est intéressant. Mais est-ce ce que je recherche dans un livre ? Non. Donc forcément au début, j'ai eu du mal à m'accrocher au récit, que je trouvais parfois long et ennuyeux. 

Et puis je me suis décidée à regarder la série (les 7 premiers épisodes) et j'ai été totalement séduite. La série m'a aidé à visualiser et appréhender les lieux, les paysages écossais (que je ne connaissais pas), à m'imprégner au mieux du récit. Et quand j'ai repris ma lecture, c'était sous un nouvel angle, avec en prime en fond sonore, la musique de Braveheart et Era, histoire de me fondre au maximum dans l'histoire. 

Et au final  pfiouu !!! Quelle lecture !! Action, rebondissements, amour, guerre, trahisons, complots, superstitions... Tout y est !

Et au milieu de tout ça, il y a  Jamie !! Cet ovni d'highlander. 
Pourquoi ovni ? Disons que depuis le temps que j'en entends parler, je m'étais déjà plus ou moins forgée une opinion sur lui. M'attendant à un bel highlander, fort courageux, doux, sensible...bref je m'attendais à l'homme parfait qui en un regard nous fait frémir de désir. Et bien non ! 
Jamie c'est bien plus que ça...
Décrit comme un grand, costaud, roux aux cheveux hirsutes (oui oui lol), une gueule d'ange mais un corps abîmé par le fouet (son dos n'est plus qu'un amas de cicatrices). Je ne peux pas dire que physiquement j'ai été sous le charme de la description du livre (par contre dans la série waouhhhh!! miam miam !!). Surtout que Jamie est comme dire ? .....naturel ! Il ne voit aucune gêne de parler de ses troubles gastriques ou autres désagréments à Claire. Ce qui est à la fois drôle et déroutant. Son naturel et sa simplicité sont déconcertantes. Impossible de ne pas s'attacher à lui. 
D'autant plus que j'ai eu à plusieurs reprises des fous rires mémorables !!! La nuit de noce par exemple OMG !! J'ai trop ri !! Et quand Jamie raconte (toujours avec son flegme qui le défini) ses mésaventures avec le duc de Sandringham (à mourir de rire !). Certaines des sorties de Jamie pour moi sont cultes comme "Tu es encore plus moite qu'une algue" (en parlant de l'intimité de Claire mdrr).... Bref, sans le vouloir, Jamie est drôle et vraiment très attachant. 
Puis des rires, il nous fait passer par une colère froide ! Pff ces highlanders peuvent être de vrais crétins machos !! 
Et de la colère, de nouveau aux rires. 
Puis viennent les larmes. Mais pas les petites larmes !!  C'est déchirant, ça nous retourne les tripes !! Impossible de m'arrêter de pleurer...Sans trop spolier, je peux juste dire qu'il y a des souffrances bien pire que la mort ! Rien que d'y penser, j'en suis encore toute retournée !

Je vais aussi m'arrêter là pour mon ressenti car je pourrais en parler des heures !! Tellement au final j'ai adoré !!  J'ai ri. Ragé. Pleuré. Haï. Aimé. 

Mais ce qui est sûr, c'est que maintenant je comprends l'engouement pour cette saga, quelle soit en série télévisuelle ou en livre !! C'est SUBLIME !! A lire absolument !!!!!!!


Challenge Un brin de Romances 41/60