lundi 23 mars 2015

Hot Love Disaster de Cécile Chomin

Harlequin HQN, 19 mars 2015 -  Format eBook 218 pages 


Hot, comme Fabien – à moins que ce soit Francis ? Impossible de retenir ce fichu prénom ! – le brun ténébreux, et accessoirement lieutenant de police, que je suis contrainte et forcée de suivre pour trouver l’inspiration pour mon prochain best seller (message à mon éditeur : je te hais). Absolument pas mon genre en temps normal, mais j’avoue que je ne suis pas insensible à son côté bad boy. Lui, par contre, ne peut pas sentir les femmes de caractère : ça promet.
Love, comme la comédie que mon beau flic et moi nous apprêtons à jouer. Car Félix – Florian ? – souffre de la même malédiction que moi, à savoir : une mère atrocement pressée de le caser. Et puisque l’enquête nous oblige à migrer dans le sud familial pile à la période des fêtes, nous avons convenu de nous faire passer pour un couple.
Disaster, parce que la vie, quand c’est compliqué, c’est tellement plus marrant ! Du coup, en plus de tout ça, il se trouve que j’ai parié avec ma meilleure amie Lydia et son mâle attitré que je ne coucherai pas avec Ferdinand – Fabrice ? Je peux le faire, je peux tenir. Enfin... tant qu’il n’enlève pas son tee-shirt.


**Merci à Mélanie et aux Éditions Harlequin HQN pour cette lecture**

Après avoir adoré le tome 1 et ce couple si improbable et déjanté que forme Lydia et Julien, c'est avec grand plaisir et une réelle impatience que j'attendais ce second volet. 

Il porte sur Maïa (la meilleure amie exubérante, volage et "légèrement" cinglée de Lydia) et sur François (le frère de Sophia - Sophia étant l'autre meilleure amie de Lydia). 

Maïa Tournan est une jeune célibataire au caractère bien trempé (et c'est peu de le dire !) qui change de mecs comme de chaussures. 
Son éditeur et ami gay, Jules, veut qu'elle écrive un roman. Mais pas n'importe quel roman ! Il veut LE roman. Celui qui la propulsera au sommet et lui permettra de gagner un prix littéraire (que Jules tient absolument à avoir). 
Pour ça, il la contraint à changer de registre  : fini les historiques et place au polar... Ce qui marche en ce moment ce sont les enquêteurs so sexy (tel que Matt Bomer miiiiiam miam !). 
Comme Maïa ne connaît pas ce milieu et aussi par souci d'éthique littéraire dirons-nous, Jules l'envoie carrément sur le terrain !! Elle devra suivre un flic pendant toute la durée d'une enquête. 
Bien-sûr, Jules, connaissant bien son écrivain et son goût prononcé pour la gente masculine, lui impose vite des règles : tu regardes. Tu le suis partout. Mais tu ne touches pas ! tu ne COUCHES pas avec lui !... même pas tu fantasmes dessus ! Même si c'est un beau spécimen !! Ses hormones devront rester couchées pour un temps... (et connaissant Maïa, ce n'est pas une chose facile !)...

Ce flic, c'est François Schwartz. Un  p*** de macho, bourru mais vraiment très (trop) canon... qui ne semble pas du tout enchanté de sa venue...
Extrait :
– Mais, on a vous a dit quoi, exactement ?
– Que je devais suivre partout Francis Schwartz.
– François !
– Oui, bon, François Schwartz. Bref, que je devais vous suivre partout pendant quelques jours, ce qui est censé me donner l’inspiration qui me manque pour écrire mon prochain livre, dont le héros sera un super flic parisien et qui fera ma fortune et surtout celle de mon éditeur.
– En gros c’est ça, à un détail près : ce n’est pas à Paris mais à Montpellier que…
– Montpellier ? répété-je presque hystérique.
– Oui, pourquoi ? Vous avez un problème avec cette ville ? Elle est plutôt sympa et vous devriez trouver quelques magasins nécessaires à votre survie quotidienne…
– Non, non. C’est pas ça…Je suis complètement déboussolée. Je tente :
– Merde, vous pouvez pas y aller une autre fois et faire une autre enquête à Paris le temps où je suis là ?
Il me regarde quelques instants avec des yeux ronds, puis il cligne des yeux comme s’il venait de se souvenir qu’il fallait les humecter pour y voir clair et me dit :
- Si, si, bien sûr ! Il suffit que je change la date. Je vais laisser l’affaire que je suis depuis dix-huit mois aux mains des flics de Montpellier afin qu’ils clôturent tout sans moi et je vais me trouver une gentille petite affaire tranquille à Paris. Vous m’aiderez à choisir, d’ailleurs, en fonction de votre livre. On fait ça ?
Ouf, je suis soulagée. Je souffle et dis :
– Ah oui, merci, c’est parfait. Il faut que…
Mais je n’ai pas le temps de finir ma phrase.
– Mais vous êtes conne ou quoi ?
– Euh, si je peux choisir, je dirai plutôt « quoi ».
– Hein ?

François Schwartz, 32 ans, est un célibataire endurci qui enchaîne les conquêtes sur des sites de rencontres (plus facile  d'accès et plus facilement jetable après usage). 
L'engagement ce n'est pas pour lui, sa seule attache étant son métier de flic. Par contre sa vision de la vie n'est pas du tout du goût de sa mère et sa sœur !! Qui le harcèlent perpétuellement pour qu'il se case enfin. 
Cette pression, il n'en peut plus
Alors se coltiner la belle emmerdeuse qu'est Maïa est, peut-être....(ou pas),  la solution :
Il accepte qu'elle le suive comme son ombre sans lui mettre des bâtons dans les roues, en échange, elle doit se faire passer pour sa petite amie auprès de sa famille...
Vu comment ils s'entendent ce n'est déjà pas gagné, mais si on rajoute en prime quelques petits paris entre amis... Je vous laisse imaginer la suite ;)

***
Comment retrouver joie et bonne humeur avec un livre !!! Dès les premières pages, les fous rires sont garantis ! 
Entre les dialogues savoureux, les réparties piquantes, les situations cocasses, les héros pétillants, drôles et un peu (beaucoup) barrés et puis cette délicieuse histoire, pimentée et sensuelle (juste ce qu'il faut); le résultat est un petit bijou de chick-lit !! 




J'ai adoré cette histoire  !! Elle nous donne la pêche et nous rend heureux.
Les joutes verbales entre nos héros sont à nous tordre de rire !! Ils sont...bah... tout simplement géniaux ! En plus de ce duo explosif, les personnages secondaires sont excellents, super attachants et très drôles (dont un chat -dit la Teigne - très très.... "spécial"). La plume de l'auteur est facile et nous transporte dès les premières lignes - avec en plus je tiens à le préciser, une narration à double voix comme je les aime !! -  où l'humour, l'amitié et l'amour font la part belle au récit. Alors, forcément avec tout ça, c'est un plaisir as-su-ré !!

Un vrai régal, à la fois très drôle, plein de fraîcheur et légèreté.


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente


Ce livre est un service-presse des Éditions  Harlequin HQN