lundi 6 avril 2015

Alice Crane T2 Les anciens dieux de N.M.Zimmermann

éditions du Seuil, broché, 300 pages, disponible ici



Depuis qu'elle a découvert l'existence des corbusards, Alice Crane travaille dans les laboratoires de l'Organisation pour percer leur mystère.
Tiraillée entre les intérêts des humains et ceux des créatures surnaturelles, elle accumule peu à peu mensonges et trahisons qui pourraient bien causer sa perte. Et celle de ceux qui l'entourent.
Mais une attaque visant l'Organisation fait voler en éclats le fragile équilibre qu'elle était parvenue à maintenir.
Des secrets sont révélés, d'anciens dieux s'apprêtent à ressurgir. Une guerre se prépare et chacun doit maintenant choisir son camp...

 Merci aux éditions du seuil pour ce SP

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Alice dans ce second tome.

Nous retrouvons une Alice moins ingénue que précédemment et pour cause, entre la découverte des corbusards et de l'Organisation, elle a perdu ses illusions sur un monde tout à fait banal où les créatures surnaturelles n'existent pas.
Elle est tiraillée entre son travail au sein de l'Organisation qui l'a engagée pour trouver un genre de vaccin pour transformer les corbusards en êtres normaux (mais ne cherchent-ils pas en réalité un moyen pour les détruire ?), Keryam, qui, en ayant recours à la menace, lui demande de réaliser pour son compte personnel, des recherches sur l'ADN des corbusards (quel est donc son but réel ?) et Démétrius, le leader des corbusards (et ennemi de l'Organisation et de Keryam) qui veut qu'elle lui fasse part de ses découvertes .
Alice est quelques peu perdue et les ennuis ne tardent pas à frapper à sa porte.
Entre ses recherches, la création d'une drôle de créature, des enlèvements, des blessures par balle et explosion sans oublier James qui va s'avérer être différent de ce qu'elle pensait plus un personnage qui fera son apparition au cours du roman, vous pouvez me croire, notre amie n'aura pas, mais alors là vraiment pas, le temps de s'ennuyer.

Cette lecture a été tout aussi addictive que pour le premier tome. Actions en cascade, revirements inattendus, des méchants très méchants, des manipulateurs et toujours cet esprit de lucidité et d'autodérision qui font la force d'Alice, malgré sa fragilité. (J'adore le fait que lors de certaines situations, elle a des réactions comme vous et moi, elle connait ses limites, ne se prend pas pour un super woman.) Tout ça, fait de ce roman, un récit où l'on ne s'ennuie pas une seconde.

Et c'est avec beaucoup d'impatience que j'attends la suite de ses aventures et des machinations ourdies par ses ennemis.
 Ce livre est un service-presse des Editions du Seuil
http://www.seuil.com/