dimanche 10 mai 2015

La sorcière de Prince Island de Kendall Kulper

 Black Moon, 04 mars 2015 - Grand Format 400 pages
(Disponible en format eBook)
Avery Roe n’a qu’un seul désir : devenir, après sa grand-mère qui l’a élevée, la prochaine Sorcière de Prince Island, dont le rôle est de protéger les marins. Mais sa mère a choisi pour elle un tout autre destin. Elle l’arrache à sa grand-mère avant qu’elle apprenne le secret des femmes de la famille. Prise au piège de sa mère, Avery ne peut plus utiliser sa magie. Il lui reste tout juste la capacité de deviner, en rêve, ce que l’avenir lui réserve. Des années durant, Avery cherchera à libérer la magie qui sommeille en elle. À seize ans, elle y est plus résolue que jamais. Parce que les habitants ont besoin de sa protection. Parce qu’elle aime Taneh, un séduisant harponneur aux étranges tatouages. Parce que, dans un rêve, elle a vu son propre meurtre. Or, nul ne peut supprimer la Sorcière de l’île de Prince Island

**Merci à Betty et Black Moon Pour ce roman**

Le synopsis et la couverture de La sorcière de Prince Island m'ont de suite attirée, mais vu du nombre de mauvaises critiques sur ce roman (et même si j'ai essayé de garder un esprit neutre), je m'attendais tout de même, à ne pas aimer cette histoire. Et Ô surprise, la mayonnaise a pris !
Je  peux comprendre pourquoi certains ont été lassés car le début manque cruellement d'action et tourne un peu en rond. Cependant, ces points négatifs n'enlèvent pas l'attrait du récit et l'intrigue est tellement passionnante qu'on passe outre ces désagréments. 

Avery Roe est issue d'une lignée de sorcières de l'île de Prince Island
Elle a toujours vécu auprès de sa grand-mère, se destinant à devenir, le jour venu, une grande sorcière. C'est son souhait le plus cher, prendre le flambeau de sa grand-mère et fabriquer elle aussi des talismans de protection ou autres divers sorts pour des marins. Sa magie est pour l'instant endormie et elle ne sait pas comment la réveiller. En attendant, elle met à profit son don de diseuse de rêve auprès de ceux qui veulent connaître leur avenir. 

Sa mère, qui a totalement "renié" la magie et ne veut pas de cet avenir pour sa fille, la force, à ses douze ans, à habiter chez elle et l'empêche, par le biais d'un puissant sort, de voir sa grand-mère. 

Quatre ans plus tard, un cauchemar révèle à Avery sa propre mort - un assassinat de surcroît ! Pourtant, il est dit qu'une Roe ne peut être tuée ! Mais en même temps, il est aussi avéré, que nul ne peut changer son destin... Ce qui est écrit est définitif ! Que peuvent bien signifier ces deux contradictions  ?

Avec l'aide de Taneh, un jeune garçon aux tatouages mystérieux venu d'une île lointaine, elle va tenter de se libérer du sort qui l'entrave et essayer d'empêcher que le pire ne lui arrive... Mais rien de la préparait à ce qui l'attend, ni aux révélations brutales dont elle va devoir faire face...

Comme je l'ai dit plus haut, j'ai été totalement happée par l'intrigue qui m'a tenue captive tout au long de ma lecture. 
Certes le début est "mou". Tant qu'Avery est prisonnière de sa mère, l'histoire tourne en rond, avec un petit côté redondant. Mais comme l'intrigue se met en place dès le départ, et que ma curiosité était déjà piquée au vif, sincèrement cela ne m'a pas gênée outre mesure. À la limite, ce qui m'a dérangé le plus, c'est le caractère de la mère et de la grand-mère. La mère est manipulatrice et menteuse et la grand-mère sans éthique, ni morale et vénale ! Mais encore une fois, tout s'explique sur la fin... Tout n'est pas forcément tel qu'on l'imagine. Et j'ai été bluffée, plus d'une fois, par certaines révélations. 

J'ai dévoré ce roman, je ne m'attendais pas à l'apprécier autant et à être aussi prise par le récit. De plus, la fin est vraiment bien amenée, pleine de surprises et remplie d'émotions. 
C'est donc une jolie découverte que ce roman. 



Ce livre est un service-presse de :