samedi 30 mai 2015

Petit arrangement privé [Comment épouser un milliardaire T2] de Jennifer Probst

J'ai Lu - 27 mai 2015 - Semi Poche 277 pages
(disponible en format eBook)
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle


Afin de satisfaire le dernier vœu de son père, le millionnaire italien Michael Conti se met en quête d’une fiancée capable de supporter sa famille, de l’intégrer et d’en adopter les traditions. Mais comment trouver LA femme idéale le plus rapidement possible ?

Michael doit se marier au plus vite, il l’a promis à sa petite sœur ! En effet, Mama Conti refuse que sa fille convole avant son fils, aussi, les fiançailles de Michael permettront celles de Venezia, qui a déjà trouvé l’amour… C’est alors que Michael a une idée de génie : proposer à la ravissante et forte tête Maggie Ryan, une photographe qui compte parmi son entourage, de se faire passer pour sa fiancée durant un séjour à Milan…

**Merci à Elsa et aux Éditions J'ai Lu pour ce roman**

Le tome 1, Liaison à durée déterminée était centré sur Alexia et Nick, le frère de la meilleure amie d'Alexia, Maggie. 

Ce tome 2 est donc sur Maggie, personnage déjà très présent dans le premier volet, et sur Michael que nous avions aussi découvert dans le tome 1. 

Maggie Ryan et Michael Conti se détestent. Ou plutôt Maggie déteste Michael ! Cette dernière n'a pas supporté d'être éconduite lors de leur premier, et unique, tête à tête. Depuis, et cela fait presque un an maintenant, elle lui en veut. De plus, elle est persuadée que Michael est amoureux d'Alexia. Et pour Maggie, c'est impardonnable. Surtout que personne ne semble remarquer l'attirance qu'éprouve Michael pour Alexia. Sont-ils  donc tous aveugles ? 
Dans tous les cas, elle ne compte pas laisser passer ça... 

De son côté, Michael Conti est dans la panade. Le bien-être de sa sœur, Venezia, repose sur ses épaules ! Issu d'une famille italienne qui aime respecter certaines traditions, la mama refuse que Venezia prenne époux avant que l'aîné,  donc Michael, soit marié. 
De vieilles mœurs familiales totalement désuètes certes, mais qui sont toujours d'actualité dans sa famille. Or l'amoureux de Venizia vient de lui demander sa main et ne compte pas attendre indéfiniment ce mariage. Résultat ? Notre séducteur italien doit trouver au plus vite une fausse épouse. 

Quand il apprend, lors d'une soirée, que Maggie doit faire un shooting photo (elle est photographe de sous-vêtements masculins) en Italie, Michael y voit là, l'occasion rêvée ! Il doit convaincre Maggie de se faire passer auprès de sa famille, pour sa femme.
Bien évidemment, cela ne sera pas sans conditions...


Comme pour le premier tome, cet opus se dévore en quelques petites heures. Attrayant et attractif, drôle et léger, c'est toujours aussi agréable de plonger dans cette série. 
C'est une romance simple, sans surprise, sans prise de tête. On se laisse porter par ce récit, on rit, on sourit... bref on passe un très bon moment. 

Toutefois, quand je dis sans prise de tête, je mens un peu. Car prise de tête, il y a ! Même si je pense qu'elle n'est pas volontaire. Je suis étonnée que personne n'ait encore relevé cette énormité
Michael a trois sœurs, plus jeunes que lui : 
Venizia, (l'aînée) Julietta (la cadette) et Carina (la benjamine). 
Venizia est  donc la plus âgée des sœurs, elle a 26 ans
Carina, en tant que benjamine, est donc la dernière de la famille (nous sommes d'accord ?) et elle a......... 26 ans également
Alors on pourrait dire, pas grave, c'est une erreur : soit Venizia est plus âgée, soit (comme je le pense) Carina est plus jeune. Ok, mais le hic, c'est que l'âge de Carina est répété au moins cinq ou six fois (voire plus, sans exagération) dans le roman. Et du coup, les dialogues en deviennent ridicules !
Elle a 26 ans, mais on lui parle comme si elle en avait 16. 
Extrait : Maggie parle à Carina de Max :
"- Je ne te reproche rien. Le problème, c'est qu'il a trente et un ans et toi vingt-six, s'il se passait quelque chose entre vous, ce serait presque un détournement de mineure.
- mais je ne suis plus...
- Je sais, coupa Maggie, mais tu es trop jeune pour qu'il te voie comme une femme."
Hein ??? WTF ??
Extrait : Carina qui demande l'autorisation (pour la première fois !) de sortir à son frère :
"-Oui, à condition de respecter les règles : dès que tu arrives quelque part, tu m'envoies un texto pour me dire où tu es. Tu ne quittes pas Sierra et tu rentres à la maison avec elle. Et avant que vous partiez, j'aimerais dire quelques mots à ces garçons..."
Je rappelle son âge ??! 

Franchement ça m'a perturbée. Surtout que, comme Carina est l'héroïne du prochain roman (avec le meilleur ami de Michael, Max), on parle beaucoup d'elle dans le récit. 
Ne reste plus qu'à lancer des paris sur l'âge véritable de Carina ;)) Moi je dirais 21 ans. 

J'aurais facilement mis 4/5 à ce récit car, en dehors de cette grosse boulette, il est très sympa. Mais comme ça m'a trop déconcentrée et même agacée du coup,  je baisse ma note plaisir à 3.5/5. (En plus, comme me l'a fait rappeler Fatima, dans le tome 1, il y avait déjà, une coquille dans le même genre avec la somme du contrat qui changeait au fil des pages.) C'est dommage vraiment, car ce sont des erreurs simples à corriger. 

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente


Ce livre est un service-presse de :

J'Ai Lu Pour Elle