mercredi 17 juin 2015

Sang pour sang de Barry Lyga

Éditions Le Masque Collection MsK, Broché 450 pages
13 mai 2015, disponible en eBook


Touché par une balle en pleine jambe, Jazz se vide de son sang dans un garde-meuble de New York. Connie, sa petite amie, est entre les griffes de Billy Dent, son tueur en série de père. Quant à Howie, son équipier et meilleur ami, il gît inerte sur le sol de sa petite maison de Lobo's Nod.

Pourtant, tous trois doivent se relever, s'enfuir, lutter et mettre un terme à la folie de Billy Dent. Pour Jazz, l'enjeu est d'autant plus grand qu'il vient d'apprendre que sa mère, disparue des années plus tôt, est encore en vie. Et prisonnière de Billy.

Jazz a le courage et la force de la jeunesse, mais Billy a toujours un coup d'avance dans ce jeu macabre qu'il a lui-même inventé.
Il est temps de tuer le père.




***Merci à Anne et MsK***



Nous avions quitté Jazz, Connie et Howie en mauvaise posture et bien... pas de temps mort... en mauvaise posture nous les retrouvons.
Ce troisième tome commence exactement là où Game s'était arrêté. Jazz est enfermé avec deux cadavres dans un garde-meubles. Il a reçu une balle dans la cuisse et se vide de son sang. Aucune possibilité pour lui d'être sauvé.
Connie, quant à elle, elle se retrouve attachée sur une chaise entre les mains de Billy le sérial killer. Là, aussi, peu d'espoir d'en réchapper.
Howie, lui, se vide de son sang dans la maison de Jazz, et Grand Ma est inconsciente. Samantha (la tante de Jazz) a disparu.
Je ne vais pas vous en dire plus sur l'histoire. Si vous n'avez pas encore lu les deux précédents tomes, même le résumé de l'éditeur vous spoile.

Ce tome trois, qui clôt (en principe) la série est juste énorme !
J'ai pris mon temps pour le lire, presque une semaine, non pas parce qu'il était ennuyeux, non, juste que j'avais besoin de faire souvent des pauses et je devais m'occuper l'esprit avec autre chose que cette lecture.
L'auteur sait ménager le suspense et les rebondissements, et comme c'est un récit assez "dur" émotionnellement, j'ai donc été doucement.
Barry Lyga ne nous épargne ni la violence, ni les descriptions très crues des cadavres et le pire, c'est que... c'est ça qui est bon ! On frissonne de rage, de dégoût, d'horreur mais on fond face à Jazz, ce jeune garçon (rappelons qu'il n'a que 17 ans) aurait pu choisir la facilité avec un père tel que Billy et suivre ses traces. Mais grâce à sa volonté, à l'amitié, à l'amour,  il refuse cet héritage familial complètement dingue et dépravé.
Ce dernier opus est plus centré sur la psychologie de tous les personnages mais surtout, sur nos trois héros.
Howie et Connie se posent beaucoup de questions (et nous aussi bien sûr) sur Jazz. Comment réagiraient-ils si Jazz devenait un tueur ? Pourraient-ils continuer à le voir comme leur ami ? Ou bien pourraient-ils passer outre ? Connie continuerait-elle à l'aimer ?
Un tome qui répondra enfin à toutes nos questions.

Barry Lyga nous entraîne dans un rythme angoissant et chaque fin de chapitre nous laisse au bord de l'apoplexie. Chaque chapitre est en alternance entre les divers personnages, du coup, nous restons sur notre faim à chaque fois.
Un final époustouflant qui nous fait aimer encore plus Jazz et on n'a vraiment pas envie de le quitter.
Cette trilogie est juste génialissime !! 





Cliquer sur l'image pour voir les chroniques précédentes
http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2014/10/i-hunt-killers-de-barry-lyga.html http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2014/11/game-de-barry-lyga.html

Ce livre est un service presse 
https://www.facebook.com/latteslemasque?fref=ts