samedi 6 juin 2015

Violet Templeton, une lady chapardeuse de Lhattie Haniel

existe en version papier, broché, 188 pages, disponible ici ou format numérique disponible ici



Depuis sa plus tendre enfance, lady Violet a un petit défaut en plus de son caractère tempétueux : le chapardage ! En grandissant — bien que ne manquant de rien —, elle reste une véritable cleptomane qui ne peut s’empêcher de fouiner et de prendre tout objet qui lui tombe sous la main. Et ce qui est bien pis, c’est qu’elle s’en rend compte qu’une fois son forfait accompli ! Et voilà que par deux fois, en dix ans d’intervalle, elle se fait attraper par le même homme en train de chaparder un objet chez lui ! Après un corps à corps surprenant pour leurs âges, lord Edward lui susurre, d’une tonalité menaçante, ceci :
— Je vous laisse dix secondes, Milady, pour remettre en place ce que vous avez pris. Après ce temps, il sera trop tard pour vous… 



Tout d'abord, je tiens à remercier Lhattie pour l'envoi de ce SP.

Nous faisons connaissance de Violet, une jeune femme de 27 ans, toujours célibataire, d'origine française, contrainte de partir vivre en Angleterre avec sa mère.
Violet est une jeune femme ravissante mais atteinte d'un toc quelque peu répréhensible, elle est cleptomane. A une petite échelle, mais à l'époque, mieux vaut dissimuler ce "petit" défaut.
Elle retrouve, comme voisin, un séduisant jeune homme qu'elle avait rencontré, il y a 10 ans, dans des circonstances un peu spéciales puisqu'il l'avait surprise en plein chapardage et que l'affaire avait été réglée par quelques fougueux baisers. Mais la belle lui ayant donné à l'époque une fausse identité, Edward, tombé sous son charme, n'avait pu la retrouver.
Voilà donc la chance de nouveau de son côté car il reconnait très rapidement l'audacieuse jeune fille rencontrée dix ans plus tôt et qu'il n'avait pu oublier.
S'ensuit donc un chassé croisé entre ces deux jeunes gens qui finira par ....
Mais...
je ne vous en dit pas plus ^^

J'avoue que le début de ma lecture ne m'a pas du tout convaincue, je trouvais les personnages plats, sans relief. Les petits larcins de Violet, sa rencontre avec Edward, ces baisers échangés... Non, tout cela ne me passionnait pas. Mais je me suis accrochée et ...j'ai bien fait !
En effet, la personnalité des personnages s'étoffe, ils deviennent (enfin) intéressants, l'intrigue devient plus passionnante et les personnages dits secondaires, ne le sont pas du tout. Notamment la mère de Violet. Il y a d'ailleurs deux histoires en parallèle: celle de la fille et celle de la mère ce qui donne une dimension très intéressante au roman.
Après des débuts difficiles, ma lecture m'a finalement beaucoup séduite et pour les lectrices qui aiment l'écriture de Jane Austen et la romance à l'époque victorienne, n'hésitez pas et courrez découvrir ce roman.