mardi 11 août 2015

Dark Lord T1 Un démon au collège de Jamie Thomson

Seuil éditions, catégorie jeunesse, 2/10/2014, 304 pages, disponible en format papier ici et numérique ici





Après une chute vertigineuse et inexpliquée, Dark Lord, un prince du mal démoniaque venu d'un autre monde, se retrouve sur Terre, prisonnier dans le corps d'un garçon de 13 ans.Recueilli par les services sociaux, il est placé dans une famille d'accueil et inscrit dans le collège du quartier. Ayant perdu tous ses pouvoirs, il ne peut réagir, et, en attendant de trouver une solution, il est obligé de se plier aux règlements du collège et aux coutûmes étranges et ridicules des adolescents.Mais attention, Dark Lord n'a pas dit son dernier mot, sa vengeance sera terrible !
 Merci aux éditions Seuil Jeunesse pour ce service presse !


L'infâme seigneur des ténèbres, mon Seigneur d'Effroy, se retrouve propulsé sur Terre, loin de son monde, dans le corps d'un gamin de 13 ans ! Quel choc pour lui, habitué à trucider, torturer, commander, asservir, le voilà réduit au rang d'être humain, une engeance qui chez lui, sert aux sacrifices !
De plus passer d'une hauteur de trois mètres, de cornes et de défenses proéminentes et d'une musculature impressionnante à une taille d'un mètre 60, avec de petites dents et une toute petite carrure, il y a de quoi être en colère.

Recueilli et confié à une famille d'accueil, suivi par des psychologues, tout le monde le considère comme un enfant traumatisé et perturbé, un peu loufoque au vu de ses propos. Son entrée au collège n'arrange pas les choses et il fera tout pour retourner chez lui. Mais à force de côtoyer des humains, ne le devient-on pas quand même un peu ?

J'ai beaucoup aimé l'écriture et les situations cocasses qui jalonnent le récit car il faut bien l'avouer, ce roman est rempli d'humour.
Quand le seigneur des ténèbres, rebaptisé Dirk, bien malgré lui, se trouve complètement dépassé dans ce monde inconnu, bien loin de tout ce qu'il connait, cela donne lieu à des réflexions parfois hilarantes.
Lorsqu'il voit arriver des policiers,lors de son arrivée, il pense que ce sont des guerriers, lorsqu'il voit une ambulance, il la compare à une grosse boite métallique avec des roues ressemblant à de la morve durcie et il pense que les portes sont des énormes mâchoires qui vont le dévorer ! Et ainsi de suite pour plein de situations.
En plus, il se croit toujours capable de lancer des sorts mais évidemment cela ne fonctionne plus et il a beau menacer de trucider tout le monde, ses propos font plus rire qu'inquiéter.
Il y a un court passage qui pourrait nous faire croire que Dirk est un enfant comme les autres (car il a beau clamer haut et fort qu'il n'en est pas un .. et bien, personne ne le croit ^^) mais nous sommes vite détrompés :
... - Bonjour, Dirk, bienvenue dans notre maison. Tu peux m'appeler Hilary. 
Sa voix fit penser Dirk à des muffins, à des chants d'oiseaux et à de petites chaumières.
Dirk adorait voir des muffins arrachés aux mains des petits enfants par des Gobelins qui les dévoraient goulûment, des oiseaux tirés dans le ciel par les machines de guerre des Orques et les petites chaumières mises à bas par des hordes de Vampires affamés....
Ce roman jeunesse est savoureux ! J'y ai pris beaucoup de plaisir et au vu de la fin, j'ai vraiment hâte de découvrir la suite prévue pour octobre 2015 !

http://www.seuil.com/