mercredi 30 septembre 2015

D'ombre et de lumière T1 La tueuse de l'ombre de Céline Musmeaux


Nymphalis édition, 4 septembre 2015, 370 pages, format papier disponible ici et numérique ici







Le cœur d’Émilie s’est figé après la tragédie qui a touché sa famille. Elle est maintenant une tueuse, l’ombre d’un jeune mercenaire qui l’a prise sous son aile à ses quatorze ans.
Léon est le fils du chef du clan qui a anéanti sa vie passée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est collant. Il est persuadé que la jeune femme qui reste de marbre à chaque meurtre a toujours un cœur.
Alors qu’une mission les conduit sur sa terre natale, les souvenirs de son passé réveillent sa souffrance d’avoir perdu ses parents ainsi qu'Adrian, son meilleur ami et premier amour. Tout cela délie petit à petit son cœur…
Émilie retrouvera-t-elle la lumière ?




Merci aux éditions Nymphalis pour ce service presse.




Emilie a vu mourir sous ses yeux ses parents et Adrian qu'elle aime depuis l'enfance.
Enlevée par leur meurtrier, elle se retrouve contrainte pour sauver sa vie à choisir entre devenir une ombre (un assassin professionnel) ou devenir une prostituée. Son choix est vite fait et sous l'égide de Léon, elle devient La Tueuse de l'Ombre, un assassin hors pair.
Mais la jeune fille est une coquille vide qui, suite à la mort de ses proches et surtout d'Adrian, estime ne plus avoir droit à rien : ni joie, ni amour, ni peine. Et la compagnie perpétuelle de Léon n'est pas faite pour arranger les choses. Mais son retour dans sa terre natale va tout changer.
Et si de l'ombre à la lumière, il n'y avait qu'un pas ?


J'ai fini ma lecture avec plusieurs sentiments. Tout d'abord, de la déception. Je suis habituée à lire des romans où les héroïnes sont fortes, courageuses, battantes ...Les héros sont efficaces, ne se laissent pas berner à plusieurs reprises par le méchant, n'hésitent pas à se laisser aider par leur compagne.

Mais ici, rien de tout ça ! Emilie qui n'hésite pas à éliminer des gens, s'avère être une petite chose fragile et larmoyante, incapable de se défendre contre Léon et Adrian parvient à chaque fois à se faire avoir par Léon et laisser Emilie être blessée par lui.

De plus, dès le départ, Emilie "parle" à son amour perdu en lui disant tous ses sentiments, ses ressentis mais, par après, lorsqu'elle le retrouve pourquoi continuer ces apartés ?

Mais paradoxalement, le côté positif est que, justement, Emilie n'est pas une super héroïne, elle est somme toute vraiment humaine, avec sa fragilité, son incapacité à se défendre contre Léon qui, il faut bien le reconnaitre, est encore plus fourbe et vicieux que ce qu'il laissait paraitre.
Et il faut aussi un certain courage pour donner la mort volontairement, tout du moins pour elle parce que Léon, lui, fait ça pour le plaisir.

Qu'elle pleure, qu'elle craque, qu'elle souffre suite à ses blessures la rend plus proche de nous. Je ne pense pas que je serais beaucoup mieux qu'elle si j'avais dû affronter les mêmes tourments.
Et  Adrian, à force de vouloir bien faire, il en fait trop ! Il la couve encore plus, je le trouve même un peu étouffant, mais bon, Emilie aime ça, alors qui suis-je pour y trouver à redire ^^ ?


Et si vous n'avez pas compris à la fin de votre lecture qu'ils s'aiment c'est que vous n'avez pas bien lu parce qu'ils se le répètent à chaque page et on frise l'overdose ! MDR !


En résumé, une bonne histoire de départ, avec de l'action (souvent répétée : Léon arrive, Léon la blesse, Léon repart et ça recommence) , de l'amour (un peu trop) et du suspense car Léon, insaisissable, n'aura de cesse de les persécuter jusqu'à la mort des deux amoureux qu'il poursuit de sa haine .


Le tome 2 vient de paraitre, et j'aimerais quand même savoir ce qu'il va advenir d'Emilie et d'Adrian car nous laissons Emilie en bien mauvaise posture à la fin de ce premier tome.
Parviendront-ils à se débarrasser une fois pour toute de l'infâme Léon ou aura-t-il raison de leur amour ? Adrian parviendra-t-il à rendre son honneur à Emilie et lui éviter l'échafaud ?
Des questions dont j'espère trouver les réponses dans le prochain roman.



http://www.nymphalis-editeur.fr/