mercredi 23 septembre 2015

Le match de sa vie de Gilles Milo-Vacéri

Harlequin HQN, 18 septembre 2015 - eBook 58 pages


« Le prodige du rugby », « le tueur de Biarritz », voilà comment on surnomme Fabian. Lui, tout ce qui l’intéresse, c’est d’être sur le terrain, de jouer avec son équipe et d’arroser les victoires avec les gars, attablés Chez Germaine. Sans oublier les filles : son physique de beau gosse ajouté à sa célébrité font de lui un amant très convoité. Des relations éphémères qui lui permettent de se sentir vivant et d’oublier Isabelle. Isabelle… Celle qu’il a aimée comme un fou, celle qui l’a quitté du jour au lendemain. Alors, avec l’essor de sa carrière sportive, Fabian espère bien tourner la page de ses souvenirs. Oui, il le sent, il est temps de se libérer des démons du passé et de profiter des anges que lui offre le présent !

**Merci à Mélanie et aux Éditions Harlequin HQN pour cette lecture**

Avec Le match de sa vie, je clôture mon aventure #SexyRugby, puisque c'est le dernier que je lis de cette collection - par manque de temps, je ne peux, hélas, tous les lire. 

Quoi de mieux que de finir par Gilles Milo-Vacéri, que nous apprécions beaucoup sur le blog ? Rien. C'est parfait comme ça ;)

Pour ce volet, nous partons direction Biarritz et ses accents chantants, où Fabien Latsaga, notre héros, en est un peu la mascotte. Capitaine de l'équipe de Rugby, sur le point de passer en équipe nationale, adulé par tous - surtout par les femmes, en raison de sa plastique de rêve et de sa gueule d'ange - Fabien a tout pour lui. Il est même en couple depuis quelques mois. La belle vie quoi ! 
Sauf que tout n'est pas aussi idyllique que ça, le souvenir tenace d'Isabelle, celle qui fût l'amour de sa vie, hante bien trop souvent ses pensées. 
Alors, il décide qu'il est temps pour lui d'oublier, en espérant qu'il ne se perde pas en chemin...

C'est avec un petit pincement au cœur que je quitte mes rugbymen, j'ai passé un excellent moment avec eux, et Fabien Latsaga vient ajouter la dernière pierre à ce bel l'édifice. C'est un héros particulièrement touchant, sa souffrance devient notre et sa perdition, notre tourment. 

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle qui finit sur une note positive et ensoleillée... rien de plus agréable.

Ce livre est un  service-presse :