mardi 29 décembre 2015

Zodiaque Tome 1 de Romina Russell

Michel Lafon, 21 octobre 2015 - Grand Format 468 pages
(disponible en eBook)

Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l'astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l'impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l'univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d'Hysan, l'excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l'origine treize... et, dans l'ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

**Merci aux Éditions Michel Lafon pour ce roman**

Zodiaque est un roman qui m'a tapé dans l'œil dès sa sortie. Pourtant, je ne suis pas très science-fiction à la base, mais le résumé si original avec cette approche de l'astrologie a su me séduire. 

Nous suivons, par le biais d'une narration interne, Rhoma Grace, une jeune étudiante de 17 ans en formation pour devenir Zodia. 
La galaxie où vit Rhoma est composée de 12 constellations pour les douze maisons du zodiaque. Rhoma est originaire de celle du Cancer.
Avant que sa mère ne la quitte, elle lui avait dit de se fier à ses peurs et de s'y accrocher. Depuis un certain temps déjà, Rhoma est hantée par des cauchemars d'apocalypse, quand elle surveille les planètes via l'éphéméride, elle voit ce que personne ne voit : la fin de leur civilisation
Pourtant, à part à ses amis, elle ne s'est confiée à personne. De toute façon, elle ne se croit pas elle-même et préfère laisser ses peurs dernière elle. 
Puis survint la catastrophe ! Et c'est la maison du Cancer, sa maison, qui est en premier touché ! 
Réchappée de justesse au cataclysme, Rhoma ne peut plus faire comme si elle ne savait pas. Ses visions sont réelles, leur monde va s'écrouler s'ils n'agissent pas très vite pour arrêter le coupable et Rhoma pense savoir qui c'est : le 13ème signe. Celui du conte pour enfants - leur ennemi oublié : Ochus. 
Accompagnée de son mentor, Mathias - Un Pilori de 22 ans, qui n'est autre que son béguin de toujours - et de Hysan, le jeune émissaire de la Balance, Rhoma va sillonner le système afin de prévenir les maisons du danger. 
Y parviendra-t-elle à temps ? 
Saura-t-elle les convaincre de ce danger invisible ?

Ce roman est un quasi-coup de cœur.  J'ai tout aimé ! 
Les personnages sont extra, je ne saurais dire lequel j'ai préféré.
- Rhoma est un personnage  très attachant. Certes, elle commet des erreurs, elle est aussi assez têtue dans son genre (grrr), mais sa pugnacité, son altruisme et ses valeurs qu'elle n'oublie jamais, sont des qualités que j'ai appréciées. 
Entre Mathias et Hysan, à l'instar de l'héroïne, mon cœur balance.  
- D'un côté nous avons Mathias, réservé et discret, qui peut même paraître froid et austère, mais il dégage un truc irrémédiablement attirant ! Et puis, il faut dire que son côté inaccessible le rend complètement craquant. 
- Hysan, lui, c'est tout l'inverse de Mathias. Il a le même âge que Rhoma et respire la joie de vivre. Il est agréable et toujours souriant. C'est un petit génie, taquin et espiègle... mais pas que ! Il a lui aussi une part d'ombre et cache des secrets qui le rendent encore plus attractif. 

L'histoire, quant à elle, est très complexe et recèle un vocabulaire spécifique qu'il faut apprivoiser au départ. Mais, paradoxalement, elle est aussi très simple dans sa complexité. Je n'ai trouvé aucune difficulté à m'immerger dans le récit. L'auteur nous explique son univers avec beaucoup de facilité. Les explications sont claires et concises  (pas d'explications à rallonge - ça fait du bien !). Ce qui fait que non seulement la compréhension est aisée, mais en plus, il n'y a aucune longueur ou lourdeur ! c'est fluide, rythmé, entraînant et addictif...
Une course-poursuite effrénée qui nous laisse à bout de de souffle ! J'en redemande !!
Ce livre est un service-presse de :