lundi 8 février 2016

Sunshine Épisode 1 de Paige McKenzie

Hachette Romans, 10 février 2016 - Grand Format 304 pages
Disponible en eBook


L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisit sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique... Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…


Trailer 

**Merci aux Éditions Hachette Romans pour cette lecture**

Quand j'ai vu la couverture de ce roman, j'ai complètement craqué. Je la trouve sublime ! Pourtant, je ne suis pas une grande fan des livres qui font peur et quand on voit le trailer, sérieusement, on a de quoi flipper !!
Et puis, de toute façon, je suis une trouillarde et j'assume !
Bref, j'ai donc commencé ce récit - sans exagération - avec une grande appréhension. Mon trouillomètre au maximum. Donc pour minimiser les dégâts, j'ai lu ce premier tome en pleine journée, par un beau soleil et... en allumant la lumière  (on ne sait jamais) !

Dès le départ Paige McKenzie nous plonge dans une ambiance glauque ! Tout y est pour que ce soit "flippant" comme dirait notre héroïne, Sunshine

Après avoir fêté ses 16 ans, Sunshine et sa mère quittent le beau soleil texan pour la pluie, le froid et la brume de Ridgemont, dans l'État de Washington. Même en plein été, il fait sombre et humide... et les rues sont perpétuellement désertes. 
Elles emménagent dans une maison lugubre et... flippante (il faut savoir que Sunshine est un peu ma copine côté "flippe", c'est une trouillarde également). La maison est vieille, très sombre et froide et, en plus, elle empeste l'humidité et le moisi ! 
Et puis, il y a tous ces phénomènes étranges qui se produisent au fil des jours : le sentiment d'être épiée, les frissons qui lui collent à la peau, les bruits qu'elle entend - des pas, des rires d'enfants ou pire encore,  des cris de terreur !- de plus, les objets de sa chambre changent inexplicablement de place. 
Et le comble dans tout ça, c'est que sa mère, elle, ne semble pas s'en apercevoir ! Elle agit comme si tout était normal... sauf que rien n'est normal ! À commencer par elle, qui se comporte, depuis son installation, de plus en plus bizarrement.
De plus en plus déroutée par ce qui se passe chez elle, Sunshine va se confier à un camarade de classe, Nolan. 
Ensemble, ils vont essayer de lever le mystère sur ce qui se passe vraiment chez Sunshine...

Les 100 premières pages (et un peu plus même) de ce récit sont assez angoissantes et je n'étais pas mécontente de mon choix de le lire en pleine journée.  L'auteure nous plante un décor inquiétant qui nous saisit de suite. 
L'ambiance est flippante oui, mais ce n'est tout de même pas aussi horrible que ce à quoi je m'attendais (ouf !). L'histoire prend une tournure différente au milieu du roman et nous plongeons plus alors dans un monde fantastique, que d'horreur. 

Si j'ai apprécié que mon palpitant soit malmené dans la première partie du récit, j'ai tout autant apprécié - si ce n'est plus - la seconde partie ! Car elle m'a pris au dépourvu. 
Même si j'ai trouvé parfois les scènes quelque peu faciles et que certaines révélations arrivent bien trop vite, j'ai adoré la façon dont l'auteur nous embarque dans ce nouveau monde. 

Maintenant que l'univers de ce récit nous est dévoilé et que nous savons dorénavant ce qu'il en est, j'ai hâte de connaître la suite qui, je pense, sera complètement différente de ce premier épisode. 

Ce livre est un service-presse de :