jeudi 26 mai 2016

Chaînes de Solène Bakowski

Broché 198 pages, 19 juin 2015,
Disponible en eBook

 Héloïse est une jeune femme fascinée par la mort. Peu sociable, elle trouve dans la proximité des défunts la sérénité qui lui manque au contact des vivants. Quand, un jour, au hasard d'une de ses déambulations dans les allées d'un cimetière qu'elle connaît parfaitement, elle découvre sur une tombe la photographie d'une adolescente éclatante en maillot de bain, elle s'étonne. Lorsque, le lendemain, c'est un cliché de la même femme pris plusieurs années plus tard qu'elle ramasse, elle est terrifiée. Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est à quel point ces photographies vont changer sa vie. Extrait : « Et ce qui vous fait le plus de mal, dans cette affaire, ce qui est le plus insoutenable, c'est de connaître la fin et d'assister, impuissante, à son achèvement. C'est ça, le pire. C'est l'impuissance qui vous rend fou. Vous côtoyez les personnes sans même qu'elles vous aperçoivent. Vous voudriez les prévenir, leur dire attention, ne va pas là, ne regarde pas ici, ne réagis pas comme ça. Mais rien ne change : la fin, quoi qu'on fasse, est invariable. » 


***Merci Solène pour cette lecture***

Depuis aussi loin qu'elle se souvienne, Héloïse a toujours été fascinée par la mort. Elle passait, et passe encore, ses journées à déambuler parmi les tombes des cimetières. 
Héloïse n'a pas d'ami(e)s, pas de travail. Seule sa mère s’inquiète pour elle et ne manque pas une occasion de la harceler pour qu'elle cherche un emploi et qu'elle consulte un psy au sujet de ses promenades morbides. Mais Héloïse n'en a que faire des conseils de sa mère. Elle continue à passer ses journées dans le cimetière, juste en face de son appartement. 
Pourtant un jour, elle va y faire une troublante découverte sur une des pierres tombales. Elle va aussi rencontrer une vielle femme étrange qui va lui demander de l'aider à mourir. Héloïse deviendrait ainsi son "héritière"
C'est à partir de là que la vie de cette jeune femme va basculer, la faisant pénétrer dans un monde qu'elle ne soupçonnait pas. Un monde où, chaque fois qu'elle ferme les yeux, elle est le témoin du passé des morts. 
Pourra-t-elle changer leur destin ?


J'avais déjà lu Un sac de Solène Bakowski (que j'avais adoré!), je savais donc déjà que l'auteur avait un esprit assez "tordu". Avec Chaînes, cela se confirme. Cette histoire est vraiment tordue et passionnante en même temps. Moi qui flippe dès qu'il est question de morts, fantômes, revenants, je suis plus que servie avec ce récit. 
Solène a une écriture assez particulière, elle jongle avec les mots avec une facilité déconcertante. Des phrases courtes, parfois sans verbe, parfois sans sujet mais toujours percutantes. On ressent dans nos tripes, aussi bien la colère que le désespoir des personnages. C'est fort !

Je ne vais pas en rajouter plus, juste que ce livre mérite d'être lu. Il est étrange (j'insiste), bizarre, fantastique et original.



 

1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas et tu m'intrigues bien avec ta chronique :)

    RépondreSupprimer