lundi 24 octobre 2016

Double jeu de Mark Zellweger

Eaux troubles éditions, 20 mars 2016, 312 pages, disponible au format papier et numérique






L’Afrique est agitée de toutes parts par des mouvements rebelles sur-armés. En République démocratique du Congo des populations sont victimes de malformations crâniennes et neurologiques dont l’origine est inconnue. Le général Avram Leibowitz, père du Faucon Rebecca, a disparu. Une fois de plus, le Sword, seul service de renseignements indépendant et neutre au monde, est sur tous les fronts. Car le Secrétaire général de l’ONU lui demande également un coup de main pour résoudre des crises en Syrie et en Ukraine.




Merci aux éditions Eaux troubles et à Caroline de Virgolia communications pour ce service presse


C'est avec beaucoup d'impatience que j'ai commencé ma lecture et je n'ai pas été déçue !

Nous suivons encore une fois les équipes du Sword à travers le monde.
Cette fois, nous nous rendons en Russie, en Ukraine, dans la république démocratique du Congo  et au coeur du conflit syrien !
Autant dire que nous en voyons du pays !
Mark Walpen, dirigeant du Sword, le seul service au monde de renseignements non gouvernemental, indépendant et  neutre, décide cette fois d'étoffer son équipe logistique.
Il est sollicité par différents dirigeants (notamment le président des Etats-Unis et le secrétaire général de L'ONU)  pour trouver un moyen afin de faire cesser les conflits syriens et ukrainiens.
Rebecca, un des meilleurs faucons de l'équipe (les faucons étant les officiers responsables du Sword) part à la recherche de son père, un ancien dirigeant du Mossad, disparu mystérieusement.
Et lorsqu' une  maladie inexpliquée fait son apparition au Congo, Mark  est personnellement impliqué : sa compagne Anook, neurochirurgienne pédiatrique, enceinte, s'est rendue sur les lieux pour tenter de trouver l'origine de cette maladie et risque elle-même d'être victime d'un terrible danger !

Encore une fois, ce thriller géo-politique nous entraine à cent à l'heure au coeur de conflits et de machinations inimaginables.
Inimaginables ? Pas vraiment !
Les sujets abordés ici sont d'actualité et le déroulement des événements pourrait être tout à fait plausible et je suis d'ailleurs persuadée qu'il y a une GRANDE part de vérité dans ces événements !
Le fait que l'auteur utilise les vrais noms des dirigeants (sauf pour les présidents américain et russe) ne fait que renforcer cette impression de véracité ! 
Et sa façon de coller à l'actualité fait le reste !
Comme dans le tome précédent, toutes ces affaires vont se retrouver étroitement mêlées.
C'est d'ailleurs avec beaucoup de talent que l'auteur crée une connexion entre ces différents éléments.
Les conflits armés, le recyclage des déchets nucléaires, le marché des armes, l'affrontement entre les différentes puissances, l'ingérence de ces fameuses puissances dans des conflits armés pour consolider leur main mise, l'impuissance des états à faire cesser des conflits armés (en respectant les lois, souvent mal faites), autant de thémes abordés ici et qui font parfois froid dans le dos !

J'espère que face à tout ces conflits, il existe, quelque part, un Sword, qui lutte dans l'ombre pour protéger les citoyens que nous sommes ou sinon ... on est mal barré ! ^^

En bref, un thriller palpitant qui nous fait retenir notre souffle tout le long de la lecture et qui nous fait réfléchir au devenir de notre monde.



http://www.thrillers-editionseauxtroubles.com/


http://amzn.to/2eVJ6U8




Retrouvez la chronique du tome précédent en cliquant sur la cover
 http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/04/panique-au-vatican-de-mark-zellweger.html