mercredi 25 janvier 2017

La cage dorée de Blanche Monah

Éditions  AFNIL, Broché 587 pages, 7 décembre 2016
Disponible en eBook


Tout semble réussir à Heather : elle est belle, riche, et mène de brillantes études de photographe. Pour un homme comme Phénix, qui a grandi dans une cité défavorisée et a dû se battre - littéralement - pour réaliser ses rêves, c'est prodigieusement agaçant. Il prend tout de suite en grippe cette jeune stagiaire trop parfaite. Jusqu'à ce qu'il découvre que, malheureusement pour eux, ils ont bien plus en commun qu'il ne l'aurait cru. Entre la princesse et le boxeur, une étrange amitié va se nouer. Phénix parviendra-t-il à faire fondre les barreaux de la cage de Heather ? Avertissement : ce roman contient des scènes de violences physique et psychologique. Pour public adulte.




Cette chronique est une conversation entre Sophie, une membre assidue du blog, qui nous soutient depuis les débuts, et Fatima (pas la peine de vous la présenter celle-là). 😜

Sophie :  Ahhh Fatima tu sais que j ai lu La cage dorée
Fatima : Ouiii, alors dis-moi, tu en as pensé quoi ? Tu as aimé ? 
Sophie :   Oui, oui, une tuerie ce livre . Même si c'est de la Dark Romance, même si c'est incestueux, même si c'est dur. On a du mal à arrêter, car on a envie de voir la lumière apparaître dans cette lecture. 
Fatima : Raconte-moi un peu les personnages...
Sophie : Heather a 22 ans, elle est étudiante photographe et elle vit dans le 16ème avec son père qui est un avocat plus que reconnu dans le milieu. Elle obtient un stage dans une boîte réputée et va faire la rencontre de Ousmane dit Phénix. Au début, rien ne commence bien entre eux, car lui aussi traîne des casseroles, et pourtant c'est lui la lumière. Même moi je m'accroche à Phénix, car il doit réussir à sortir Heather de ce monde qui ne devrait pas exister.
Fatima : Il m'intrigue ce Phénix, dis m'en plus sur lui, son âge, ce qu'il fait...
Sophie :   Si mes souvenirs sont bons il a 28 ans je crois, et il est photographe dans la boîte où Heather trouve son stage.
Fatima : Et ils se lient d'amitié ?  
Sophie : Oui. Au début, il pense que c'est une "prout prout" de la haute et que tout lui arrive facilement dans les mains mais il se rend compte qu'il se plante sur elle, qu'elle l'intrigue et il va avoir envie de découvrir qui elle est.
Fatima : Et l'auteur ?
Sophie : L'auteur nous décrit le quotidien (tabou) de Heather sans prendre de gants mais avec des mots qui nous portent au fil des pages dans ce qu'elle vit. Je me suis même posée la question à savoir si l'auteur ne nous racontait pas un vécu Ça fait peur hein ? Le panel d'émotions qu'elle a réussi à me donner en un livre est indescriptible. Un père qui aime sa famille d'une façon immorale. Un futur gendre occasionnel qui, pour avoir sa place, se comporte comme son futur beau-père. Une mère absente qui réapparaît seulement lorsqu'elle veut gonfler son portefeuille. Mais c'est quoi ce monde !!! Heureusement que Phénix va accompagner Heather vers une issue où on ne sort pas forcement indemne... mais presque.
Fatima : Merci Sophie, tu vas alourdir ma PAL d'un livre car tu me donnes vraiment envie de le lire ! Si tu avais une note à mettre ce serait ? 
Sophie : 


http://amzn.to/2j1U8sr