dimanche 30 avril 2017

Lebenstunnel T1 Allégeance de Oxanna Hope

Rebelle éditions, 294 pages, disponible au format papier et numérique






Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n'était pas celui que l'on connaissait ?
200 ans après la victoire d'Hitler, Germania n'est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète.
Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu'au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu'elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.  


Krista vit à Germania, un lieu où la race aryenne n'est plus un mythe mais la réalité.
Tous les habitants ont les cheveux blonds, les yeux bleus et une apparence physique sans défaut.
La conviction en une race pure et unique, la sienne, est profondément ancrée en elle.
Un bon aryen - que je suis tentée d'orthographier : un bon à rien (oui, je sais, c'est facile !!! Mdr !!) 

-  est une personne froide, distante qui ne ressent aucune empathie pour les autres et encore moins pour ceux qui sont différents.
Ceux-ci sont d'ailleurs éliminer dès la naissance et pour les autres, il existe trois contrôles jusqu'à l'age adulte et, s'ils échouent à l'un des trois, ils reçoivent tout simplement une injection létale !
Mais toutes ses convictions vont être remises en question le jour où elle est entrainée bien malgré elle dans les couloirs souterrains des égouts.
Elle va y découvrir un peuple, des gens dont elle était persuadée qu'ils n'existaient pas ou plus.
Poussée dans ses derniers retranchements, elle va devoir très rapidement choisir la voie qu'elle devra suivre.
Sa rencontre avec Elias ne va pas lui faciliter ce choix.
Et si toute sa vie ne reposait que sur un vaste mensonge ?

Encore une fois, et sans surprise, Oxanna frappe fort et pile là où ça fait mal !
Quel que soit le genre du roman qui sort de sa plume si fertile, il est toujours percutant et passionnant.
Nous nous retrouvons donc dans un monde où la seconde guerre mondiale ne s'est pas du tout terminée comme prévu !
Hitler a gagné et est parvenu à réaliser son rêve le plus fou : celui d'une race suprême, une race pure, sans aucun défaut et fabriquée sur un moule unique : la race aryenne !

Je ne sais ce qui m'a le plus révoltée : l'endoctrinement de ce peuple, persuadé d'être le seul et unique à avoir le droit d'exister, à suivre tout ces préceptes comme de bons petits moutons ou les méthodes utilisées pour y arriver : extermination pure et simple des nouveaux nés dotés d'une quelconque malformation - allant de la couleur des cheveux à un membre "défectueux" - et élimination des sujets plus vieux dont les yeux et les cheveux ont changé de couleur avec l'âge !

Krista, malgré sa condition d'aryenne, se sent différente et tente de lutter contre son empathie naturelle, surtout auprès des nouveaux nés au coeur de la maternité où elle travaille.
Sa plongée au plus profond des souterrains va lui ouvrir les portes d'un monde dont elle ignorait tout.
Elle va se révéler comme une femme forte, courageuse, en prise avec sa conscience, tiraillée entre ce qu'elle découvre et ce qu'on lui a toujours dit.
Considérée comme traître par son peuple et comme ennemie par les autres, elle aura beaucoup de mal à trouver sa place.

Cette dystopie est passionnante, impossible de reposer le roman avant de l'avoir terminé.
Et une fois fini et au vu du dénouement (Oxanna, je te déteste ! Lol !) , il ne nous reste qu'une envie : découvrir la suite très, très vite.

En bref, un récit fort, éprouvant parfois, qui fait froid dans le dos en imaginant ce qui aurait pu se passer si le destin avait décidé d'un tout autre dénouement pour la seconde guerre mondiale !
 

http://www.rebelleediti.odns.fr/produit/lebenstunnel-1-allegeance/



http://amzn.to/2oMpPsv