vendredi 2 juin 2017

Avec toi, malgré toi de Penelope Ward & Vi Keeland

Hugo Roman, 13 avril 2017 - Grand Format 400 pages
Disponible en eBook


Un homme et une femme que tout oppose. 
Une rencontre imprévue.
Le début de la relation de Soraya et Graham est un peu chaotique : il ne lui a pas fait très bonne impression. Elle le trouve désagréable et arrogant, un homme d'affaires typique, tout ce qu'elle n'aime pas. Et quand elle va lui rapporter son téléphone qu'il a perdu dans le train, après avoir 
soigneusement exploré ses données personnelles, elle va constater qu'elle ne s'est pas trompée. 
Ou peut-être que si. 
Peut-être que Graham est plus que ce qu'elle a découvert ce matin-là. Ou alors peut-être que leurs différences les rapprochent. 
Mais ni l'un ni l'autre ne veut que leur relation commencée de si étrange façon s'arrête.


J'ai commencé ce roman alors que j'avais déjà une lecture en cours, mais j'avais besoin de légèreté et j'espérais en trouver avec ce titre. 
Non seulement j'ai eu de la légèreté et de la fraîcheur mais également un joli coup de cœur, et ça, je ne m'y attendais pas du tout ! 

Cette petite romance sans prétention nous narre le récit de deux héros au caractère vif et coloré qui nous emportent dans une magnifique histoire d'amour. De celles qui nous mettent des étoiles plein les yeux et nous font pousser nombre de soupirs énamourés. 

Graham Morgan, 29 ans, est un businessman autoritaire, voire tyrannique avec ses employés, à la tête d'une grande entreprise, qu'il a lui même fondée. 
Cet autodidacte a toute la panoplie du parfait connard : arrogant, beau comme un dieu, riche, puissant, intelligent, perspicace, mais aussi froid et sans pitié. 
Un jour, sans raison apparente, il décide de prendre le métro pour aller au bureau et dans sa précipitation, en sortant du wagon, il fait tomber son téléphone.

Soraya Venedetta est une jeune femme voluptueuse, toute en formes et en couleurs qui travaille comme assistante auprès d'une chroniqueuse légendaire qui s'occupe du courrier du cœur. Ce n'est pas le job de ses rêves, mais il paye le loyer. 
Soraya, elle, prend le métro chaque matin pour se rendre à son travail. Et le jour où Graham, alias Costard Big Connard, fait tomber son téléphone, c'est Soraya qui le ramasse. 
Mais au lieu de le lui rendre directement, Soraya, un brin curieuse, va d'abord fouiner dessus, matant ses photos et analysant ses contacts. Après quelques petits clics supplémentaires sur Google, elle en est sûre : il est aussi beau qu'il est con. Cet air d'auto-suffisance suinte par tous ses pores. 
Et quand elle décide de lui ramener enfin son téléphone, elle en a la confirmation. C'est monsieur Big connard dans toute sa splendeur. Un vrai despote. 
Après un échange houleux via intercom, elle lui remet enfin le maudit objet (enfin, elle le laisse à sa secrétaire), non sans lui avoir laissé quelques petites surprises dessus. 
Surprises qui vont rendre fou Graham. Cette tornade flamboyante lui a complètement retourné le cerveau, il ne pense plus qu'à elle, alors qu'il n'a jamais vu son visage. 

Cette relation, commencée de façon étrange, va se poursuivre de façon étrange. Graham et Soraya, des opposés que tout sépare, mais qui s'attirent inexorablement. 
Ce n'est même plus une force attractive qui les unit, mais un besoin viscéral. 

Cette romance est comme une douce mélodie aux airs printaniers et chantants, elle te berce de tendres sentiments, te met du baume au cœur, te fait sourire et te fait tu bien. Mais c'est aussi un hard rock bestial, qui affole ton palpitant, te rend tremblante et frissonnante, t'excite et te rend toute chose. 
Cette palette d'émotions fortes que l'on ressent à la lecture fait que le coup de cœur est assuré. Il ne peut en être autrement. 

J'ai commencé ce livre à 22h pensant ne lire que quelques lignes, puisque je suis une couche-tôt.  Or, j'ai terminé le roman à 3h ce matin. Je l'ai lu d'une traite, tant j'étais prise par le récit. 
C'est exactement ce genre d'histoire dont j'avais besoin. C'est un roman à plusieurs facettes : à la fois sucré, moelleux et doux, frais, drôle et léger, sauvage, passionné et torride. Et j'ai adoré ce mélange de sentiments. 
Et puis, pour parfaire mon coup de cœur, il y a Graham... dont je suis tombée follement amoureuse 💗 et j'ai l'impression que ça fait une éternité que ça ne m'était pas arrivé avec un héros de  romance. 

En bref ? Si vous avez envie tendresse, d'humour, de sexe et de sentiments forts... ce livre est fait pour vous.