dimanche 4 juin 2017

L'endroit le plus dangereux du monde de Lindsey Lee Johnson

JC Lattès, 29 mars 2017 - Grand Format 384 pages
Disponible en eBook

Dans une communauté idyllique de riches californiens au nord de San Francisco un faux paradis un drame survient. Parmi les élèves privilégiés du collège local, Tristan Bloch, 13 ans, amoureux de Cally, lui a déclaré maladroitement sa flamme dans une lettre qu'elle a fait circuler sur Facebook. Un matin, il part à vélo se jeter du haut du Golden Gate.
Cette tragédie va hanter un groupe de jeunes dont le lecteur découvre, avec le nouveau professeur d'anglais, la jeune Molly, les secrets et les blessures d'une adolescence sans repères. Il y a parmi eux Emma, la danseuse si douée, et fêtarde, Dave, le tricheur, l'élève moyen qui s'efforce de répondre aux attentes de ses parents, Callista, la hippie marginale ...Tous sont addict aux réseaux sociaux, à l alcool, à la drogue, au sexe. Jusqu'au jour où, à l occasion d'une fête improvisée dans la luxueuse demeure d'un des parents absents, leurs excès vont provoquer le saccage des lieux et entraîner un terrible accident de voiture.
À la fin de leur dernière année scolaire, avant d'intégrer l'université, ces jeunes qui lisent et se passionnent pour le roman de Fitzgerald, Gatsby le magnifique, perdent leur assurance et leur arrogance, ils vont enfin entrer dans le monde réel.


Mon avis va être bref, puisque je n'ai lu qu'un quart du récit (soit un peu plus de 100 pages). C'est peu pour se faire réellement une opinion, je suis bien d'accord. 
Je ne vais donc pas descendre ce roman en flèche, surtout les commentaires que j'ai vus sur ce récit sont très bons. Je vous laisse donc juger par vous-même si ce livre vous intéresse. 

Pour ma part, j'ai préféré arrêter ma lecture et je vais juste vous expliquer pourquoi. 

On me l'avait présenté comme un roman percutant, dans la lignée de Panic de Lauren Oliver (livre que j'avais beaucoup aimé), voilà pourquoi, je me suis laissé tenter. 
Malheureusement, en quelques pages seulement, je savais que ça n'allait pas le faire. C'est très très rare que cela m'arrive, mais je n'ai pas du tout aimé le style d'écriture de l'auteure. 

Et lire un roman quand on n'adhère pas à la plume de l'auteur, même si la trame est excellente, c'est vraiment compliqué. 
J'ai immédiatement trouvé le texte lourd. Je peinais à avancer, butant sur chaque mot. Du coup, je n'ai pu rentrer dans le récit et prendre ne serait-ce qu'un minimum de plaisir. 

Donc voilà, je ne vais pas rentrer plus en détail... c'est un raté, on zappe et on passe à autre chose.