mercredi 4 octobre 2017

La grève des femmes formidables de Alex Riva

Éditions J'ai Lu, 6 juillet 2017 - Semi Poche 279 pages
Disponible en eBook


Quel type de situation vous correspond au quotidien ? 1. Vous êtes fatiguée de tout gérer, pour tout le monde, tout le temps. 2. Vous répétez à vos enfants chaque jour la même chose sans effet. 3. Vous vous retenez de donner votre démission à chaque crise de votre patron. 4. Vous aimeriez bien avoir une vingt-cinquième heure juste pour vous... Si vous avez coché une ou plusieurs de ces réponses, il est temps de venir découvrir les aventures d'Emma et celles de ses amies Alice, Andréa et Chloé !


Emma, Alice, Andréa et Chloé sont quatre amies. Un jour, elles décident de faire la grève et de s'octroyer des vacances bien méritées. C'est l'occasion pour elles de faire le point sur leur vie. 

J'ai tellement aimé cette lecture que j'ai commencé à mener une campagne pour que les hommes de mon entourage le lisent. Tout le monde ne se rend pas compte, à moins d'être une femme, que les femmes sont des êtres formidables. La société veut que les femmes soient toujours on fleek tout en remplissant leurs rôles de mère, d'épouse, d'amie, d'épaule consolatrice, d'employée ou d'employeur ou encore de femme au foyer. 
Ce roman met en scène les joies et les peines des femmes, mais aussi les incessantes questions qu'elles se posent. Car, à un moment ou à un autre, on doute. "Ai-je fait le bon choix ?" est le credo de beaucoup de femmes. Parfois, on ne se rend pas compte de la chance qu'on a. Alors, on a besoin d'une pause, un moment pour se ressourcer et pouvoir savourer notre vie. 
Car à tout moment, on a besoin de ce break pour se retrouver et repenser sa vie. Un break pour repartir de bon pied.

Ce que j'ai particulièrement apprécié c'est le fait que l'auteur nous montre comment se débrouille le reste de la famille sans les quatre héroïnes. Le concept du livre est tellement bien pensé qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer et ce malgré le fait qu'il s'adresse principalement à un public féminin. 
J'ai adoré cette petite note d'humour qu'on retrouve de temps en temps.

C'est un roman à mettre entre toutes les mains indistinctement. En attendant, j'attends la suite impatiemment.