vendredi 29 juin 2018

Hades Hangmen T4, Au-dessus des lois de Tillie Cole

Milady, 20 juin 2018 - Grand Format 576 pages
Disponible en eBook



Il était destiné à régner. L’échec n’était pas une option. L’amour sera sa rédemption.
Démasqué par les Hades Hangmen dont il avait essayé d’infiltrer les rangs, Caïn n’est plus qu’un être brisé croupissant au fond d’une cellule. Lui qui a vécu et roulé avec ces bikers tristement célèbres au nom d’une foi lui promettant la gloire n’a désormais plus rien… jusqu’à ce qu’une nouvelle voisine de cellule éveille en lui un instinct protecteur longtemps oublié. Tandis qu’ils se rapprochent, Caïn est de plus en plus décidé à réparer ses torts pour sauver celle qu’il aime par-dessus tout… même si cette bataille doit le mener aux portes de l’enfer.

 Ce tome était l'un de ceux que j'attendais avec le plus d'impatience (avec celui de Flamme). Rider, alias Caïn, étant le personnage le plus ambigu de la série. Même si je l'ai toujours considéré comme un gentil complètement paumé, ma sympathie pour lui s'est tout de même étiolée au fil des tomes. Ses actions, guidées par sa foi de merde, ont eu des conséquences dramatiques sur les Hades, et notamment sur leurs femmes. Il est donc devenu l'ennemi numéro des Hades. L'homme à abattre. 
Seulement voilà, Rider a fini par se réveiller ! Trop tard...
Les agissements de son jumeau, Juda (un nom approprié !), ont fini par lui ouvrir les yeux. Malheureusement pour lui, Juda l'a trahi et a pris sa place en tant que prophète de la Nouvelle Zion. Une secte d'allumés qui sous couvert de religion en profite pour assouvir leurs penchants pervers.  
Enfermé et torturé depuis des semaines en sain même de sa communauté, Rider va faire la connaissance d'Harmony, une jeune femme dont la beauté ensorcelante lui vaut d'être emprisonnée comme une "fille maudite de Eve". 
Une guerre se profile entre la communauté et les Hades Hangmen. D'un côté comme de l'autre le sort de Rider semble scellé, mais pour Harmony il est prêt à briser ses chaînes et soulever des montagnes, quitte à braver l'enfer. 

Cet opus est une nouvelle fois un concentré d'émotions. À vrai dire, je l'ai trouvé parfait en tout point. 
Moi qui pensais ne jamais pouvoir (re) aimer Rider, j'avais tout faux. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour ce personnage et j'ai même eu quelques petites larmes qui ont coulé - à de nombreuses reprises. 
L'histoire d'amour est également très forte. Elle nous prend aux tripes, tant elle est saisissante. Mais c'est surtout l'intrigue tout autour qui nous dresse les poils. La tension monte crescendo, et c'est la peur au ventre que j'ai tourné les pages. L'auteure arrive encore à nous surprendre alors qu'elle garde toujours le même schéma sur chaque tome. Il n'y a aucune redondance, bien au contraire ! Nous sommes pris dans ces nombreux rebondissements qui nous tiennent en haleine tout au long de la lecture. 
Le choix d'une narration multiple - celle de Rider, Harmony et Styx, nous permet d'avoir une vision plus globale de la situation. Ainsi, l'auteure nous tient sur le qui vive. 

En bref ? C'est une lecture que je n'ai pas pu lâcher. Aussi addictive que passionnante. Et comme je me suis déjà prise d'affection pour Phebe, j'ai vraiment hâte de connaître son histoire. Vivement septembre !