dimanche 3 juin 2018

Marqués d'Alice Broadway

Pocket Jeunesse, 7 juin 2018 - Grand Format 288 pages
Disponible en eBook

Quand toute votre vie est inscrite sur votre peau...
À la mort de son père qu'elle a tant admiré, Leora souhaite honorer sa mémoire. Et dans les hautes castes, il est d'usage de relire au cours d'une cérémonie les événements qui ont marqué la vie d'un personnage important. Mais à mesure qu'elle parcourt le livre de son père, la jeune fille découvre avec stupeur que certains passages ont été réécrits ou qu'ils ont complètement disparu... Pire, un mystérieux tatouage désigne son père comme coupable d'un crime ! La jeune femme devra remettre en cause toute son existence pour comprendre d'où elle vient et sur quels mensonges est construite la société où elle vit...

Cette histoire est si particulière que j'ai du mal à savoir ce que j'en ai pensé. Une chose est sûre : c'est addictif ! On dévore ce roman en un rien de temps. 

Nous sommes transportés dans un monde où l'on grave sur sa peau les événements marquants de sa vie. Les tatouages représentent la mémoire de la personne qui les porte. Et lors du décès, la peau du défunt est récupérée pour en faire un livre (oui, c'est assez glauque) que la famille conserve comme le bien le plus précieux. Ainsi de génération en génération, la mémoire de chaque être vivant perdure. Car, la pire chose qui soit dans ce monde inventé par Alice Broadway, est d'être oublié. 
Leora, notre héroïne, vient de perdre son père. Un homme foncièrement bon. La pesée d'âme où l'on décide si l'individu mérite d'être honoré ou brûlé n'est qu'une simple formalité. Pourtant, lorsqu'elle récupère le livre de peau de son père, des zones d'ombre vont apparaître. Et sa vie, ses convictions vont voler en éclats lorsque la vérité éclatera...

Ce qui frappe en premier lieu dans ce roman, c'est d'abord son originalité. Il est clair que ce récit ne ressemble à aucun autre ! Et ce qui le rend encore plus spécial, c'est cette impression de lire un conte. Une légende que l'on aurait oubliée. 
Je crois que c'est ce qui m'a plu le plus ! La façon dont l'auteure nous narre cette histoire a quelque chose de magique. Particulier, mais envoûtant. 

Pour autant, je ne dirai pas que j'ai adhéré à toute l'histoire. Elle est quand même très étrange, et, il faut avouer que ce truc de "livre de peau" est, quand on l'imagine, super glauque ! (Vaut mieux ne pas essayer de le visualiser, je crois lol)

En bref ? Un récit qui nous transporte dans un univers tout aussi étrange que fascinant. Je suis curieuse de connaître la suite !