jeudi 27 novembre 2014

Je m'appelle Lumikki - Tome 1 - Rouge comme le sang de Salla Simukka

 Editions Hachette Collection Black Moon, Broché 320 pages, 05 Novembre 2014
disponible en eBook



 
Il était une fois une fille qui a dû apprendre la peur. Lumikki Anderson a dix-sept ans. Elle vit seule dans un studio, loin de ses parents et de son passé. Loin des gens. Par un matin glacial, elle découvre, dans la chambre noire de l’école, des dizaines de billets. Et une odeur. Une odeur de vieux sang.
Lumikki ne veut pas d'ennuis. Elle ne touche pas aux billets, oublie l'odeur. Mais l'affaire la rattrape. Entre flics corrompus et barons de la drogue, Lumikki va devoir remonter la piste...



**Merci à Matéïa et Black Moon pour l'envoi de ce roman**

Tout commence un soir de "teuf" chez Elise. Ils sont jeunes, ils ont bu et plus encore... En sortant prendre l'air dans le jardin, celle-ci trouve un sac poubelle rempli de billets de 500 euros ensanglantés... trente mille euros ! Ses amis Tuukka et Kasper ont décidé de le garder et ont l'idée folle de les laver et les faire sécher dans la chambre noire de leur lycée.
Et justement, cette chambre noire est un lieu de refuge pour Lumikki qui, tous les matins,  vient y souffler un peu avant de commencer les cours.
Ce matin là, elle sent l'odeur du sang et voit les billets mais pour éviter les ennuis, décide de faire comme si de rien n'était. Mais bien vite cette histoire va la rattraper et pour aider Elise, elle va se retrouver mêlée à une sale affaire de trafic de drogue, à un meurtre et  à un flic ripoux.

Après des débuts laborieux, j'ai réussi à m'installer dans l'histoire de Lumikki. Laborieux car il faut un temps d'adaptation pour retenir tous les noms des personnages, ce livre étant traduit du finlandais.
Mais au fil des pages, tout devient plus facile et j'ai pu apprécier l'écriture un peu particulière de Salla Simukka, toute en poésie (oui malgré le fait que ce soit un thriller, je trouve le style très poétique).
L'auteur fait des parallèles avec les contes de notre enfance (Lumikki sigifiant Blanche Neige).

Justement, parlons de Lumikki ! Elle a 17 ans, on devine au travers des mots que c'est une "survivante". D'ailleurs dans la description de l'auteur il est bien dit : << Il était une fois une fille qui dût apprendre la peur >>.

Lumikki est atypique, repliée sur elle-même, n'a pas d'ami(e)s. Elle a quitté la maison familiale pour étudier dans un lycée d'arts appliqués à Tampere et vit seule dans un tout petit studio. Elle est dotée d'un sacré caractère et dit d'elle-même : << Je suis la fille cachée d'Hercule Poirot et de Lisbeth Salander>>.
Lorsque ce matin là, elle se retrouve face à ces billets salis par le sang, sa vie va prendre un autre tournant.

Quelle lecture ! J'ai adoré et j'ai vraiment du mal à m'en remettre. Tout y est : une intrigue intéressante, une héroïne complexe et torturée, au passé mystérieux. Une fin qui finalement n'en ai pas vraiment une...
Quelques réponses à nos questions sont données en fin de livre mais il en reste encore tellement en suspens. Même le petit extrait du tome 2 ne me rassasie pas.
J'ai vraiment hâte de me plonger dans la suite de la vie de Lumikki.


Ce livre est un service-presse des Éditions Black Monn