mercredi 18 mars 2015

Seuls contre tous de Lucy Connors

La Martinière J.Fiction, Broché 393 pages, 5 février 2015
Disponible en eBook

 Entre Mickey et Victoria, de retour à Whitfield County après des années d'absence, c'est le coup de foudre. Mais Mickey est un Rhodale, et Victoria une Whitfield. Et les deux familles se détestent.
Décidés à s'aimer malgré tout, Victoria et Mickey pourraient bien réveiller de vieilles rancunes, que l'on croyait oubliées depuis des décennies, et raviver la haine entre les deux clans.
Leur amour sera-t-il assez fort pour y résister ?

***Merci à Aude et La Martinière J. Fiction pour cette découverte***


Les Rhodale et les Whitfield, deux familles ennemies depuis des générations.
Les Rhodale engendrent soit les pires voyous, soit des flics (et encore, ce ne sont pas toujours des bons flics)
Les Whitfield, eux, sont les fondateurs du Comté de Whitfield, ils doivent leur fortune à l'élevage des chevaux.
Il y a une soixantaine d'années un évènement tragique les a rendus encore plus haineux les uns envers les autres.

Mickey Rhondale est le plus jeune de la famille, il a17 ans et il n'en peut plus du poids de son nom qui le met dans le même panier que ses demi-frères, voyous notoires et trafiquants de drogue. Son père est le shérif du comté, mais un bien mauvais shérif, alcoolique et lâche face à ses fils, nés de son premier mariage.
Ce dont rêve Mickey ? Pouvoir partir à la fac, et oublier qu'il s'appelle Rhodale.

Victoria est une Whitfield mais, même si sa famille compte toujours autant dans le comté, ils ont quand même perdu pas mal de leur prestige. Elle est obligée de quitter l'internat où elle étudiait, ses parents n'ayant plus les moyens de le payer. D'ailleurs ils ont aussi quitté leur maison de Louisville pour retourner vivre dans le ranch familial à Whitfield County.

C'est là que le chemin de Mickey et Victoria va se croiser, et pour eux c'est une évidence, un coup de foudre auquel nul des deux pourra résister. Mais leur amour va raviver des vieilles haines et des conflits entre leurs deux familles.
Leur amour pourra t- il survivre ?

Parfois, sans y être préparée, sans m'y attendre, j'ai la chance de tomber sur une belle histoire qui m'embarque dès les premières pages. C'est un roman jeunesse, mais avec tellement de  rebondissements que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

J'ai adoré le personnage de Mickey. À 17 ans c'est déjà un jeune homme courageux qui sait ce qu'il veut, et sous ses airs de bad boy c'est un petit cœur d’artichaut qui ne résiste pas au coup de foudre et n'hésite pas a avouer de suite ses sentiments à Victoria. Il fait tout pour ne pas sombrer dans la malédiction de son nom et j'aime ça.
 Et je ne sais pourquoi, mais je craque aussi pour Ethan, son demi-frère le voyou, qui me semble cacher bien des blessures. Il pourrait nous surprendre.

Ce récit est raconté en alternance du point de vue de Victoria et Mickey (chaque chapitre c'est soit l'un soit l'autre), ce qui fait qu'il n'y a aucun temps mort et ça rend l'histoire vraiment addictive.
Par contre, ma grande, mon énorme surprise (ça m'apprendra à ne jamais lire les avis avant ma lecture) c'est que je me retrouve avec une fin... sans fin !! Je m’attendais à un one-shot et finalement, je découvre qu'il y a une suite.
Alors vite !! Je veux la suite...

PS : J'ai trouvé quand même étrange que des jeunes de cet âge se vouvoient : petite erreur de traduction ?


Ce livre est un service presse
 https://www.facebook.com/LaMartiniereJFiction?fref=ts


Parce que deux avis valent mieux qu'un...


Je ne vais pas revenir sur l'histoire de ce livre, Fatima l'a déjà très bien décrite - c'est d'ailleurs sa chronique qui m'a donné envie de connaître à mon tour Mickey et Victoria. 

Au début, j'ai moi aussi été étonnée par le vouvoiement de nos deux héros. Ok, ils ne se connaissent pas, mais à 17 ans, qu'on soit aussi révérencieux l'un envers l'autre est un peu étrange, je trouve. 
De même, leur vocabulaire est parfois trop soutenu : "emberlificotée" ou encore "succédané" dans la bouche d'un adolescent... mmh, c'est spécial quand même ! 
Heureusement, cela reste vraiment exceptionnel et même le vouvoiement disparaît au fil des pages. 

Victoria Whitfield et Mickey Rhodale sont issus de deux familles qui se haïssent. Cette haine est ancrée et profonde car elle date de plus d'un demi-siècle maintenant.  
L'une est riche, l'autre pauvre. 
L'une est "respectée", l'autre est crainte. 
Deux familles "mafieuses" dirigeant, à leur façon, le conté : Les Whitfield en toute légalité certes, mais d'une poigne de fer ; et les Rhodale, qui eux, ont main basse sur le trafic de méthédrine (une drogue très puissante) de la région. 

Ils n'auraient pas dû s'aimer et pourtant... l'alchimie est instantanée. Aucun des deux ne peut y résister et ce, malgré les conséquences que cette relation risque d'engendrer !!

Et conséquences, il y a !! Pfiou !! Comment ne pas être ému face au destin tragique de nos héros ?! 
Leurs familles respectives sont aussi tordues l'une que l'autre, mais la palme revient tout de même à Anna Mae et son fils Ethan (le demi-frère de Mickey) OMG ! De vrais cinglés !! Ils font froid dans le dos. 

C'est une magnifique histoire d'amour et d'espoir, un Roméo et Juliette des temps modernes. Qui nous captive et nous tient en haleine tout le long du récit ! 
J'ai frémi et tremblé plus d'une fois pour nos personnages ! C'est une romance très intense. J'ai vécu la dernière partie du récit dans une sorte de transe, envoûtée par ma lecture et submergée par les émotions. 

Franchement ? C'était génial ! J'en redemande et je suis bien contente qu'il y ait un tome 2. 
Merci Fatima pour la découverte et merci à Aude et La Martinière J. Fiction pour ce superbe roman !