dimanche 24 janvier 2016

Plusieurs reflets dans le miroir T1 Celle que je croyais être de Florence Chevalier

Valentina éditions, collection Orphée, novembre 2013, 213 pages, 
disponible ici


Sur le chemin du lycée, Violette, seize ans, vit une expérience plus qu’étrange : elle prend l’apparence de sa chanteuse préférée, déclenchant ainsi l’hystérie des fans présents sur les lieux. Avec sa meilleure amie Bérénice, l’adolescente essaie de résoudre le mystère de sa transformation.
Est-il lié au destin tragique de sa mère ? Violette serait-elle également en danger ? Les réponses viendront de là où elle ne les attend pas.


Qui n'a jamais rêvé de pouvoir ressembler à quelqu'un d'autre à un moment ou à un autre de sa vie ?
Et bien, c'est ce qui arrive à Violette, le jour où, se rendant comme d'habitude au lycée, elle se fait arrêter en chemin par une bande d'ados lui demandant un autographe. En effet, sans s'en rendre compte, elle a pris l'apparence de sa vedette préférée !
A partir de là, tout va s'enchainer très vite. Elle va apprendre ce qu'elle est vraiment, ce qu'était sa mère et la menace qui pèse sur elle. Elle pourra compter sur sa famille et son protecteur, Lucas. Mais parfois, les amis s'avèrent être les ennemis les plus redoutables ! 

Le sujet abordé ici est original. Original ? Une métamorphe ?
Tout à fait, car à la différence des autres métamorphes généralement rencontrés dans les romans, Violette peut prendre l'apparence de n'importe quel être humain (masculin ou féminin) mais en aucun cas celle d'un animal.

L'action démarre assez rapidement et il faut bien reconnaître que Violette accepte facilement sa nature tout comme sa meilleure amie Bérénice.
Lucas, son ami d'enfance qui, pour une raison inconnue, lui avait tourné le dos quelques années auparavant, se retrouve être son protecteur.
Contraints de fuir, les deux jeunes gens vont finir par se rapprocher et nouer une douce relation, malheureusement de courte durée.
Pourquoi ? Comment ? Je ne vais bien sûr pas vous le dire mais sachez que la fin de ce roman nous laisse une foule de questions.

Une fin somme toute bien réussie puisqu'elle ne nous laisse qu'une envie, attaquer le tome 2 pour savoir ce qu'il va advenir de Violette et de son don.
Le style d'écriture simple et fluide fait de ce roman une lecture facile et rapide, sans prise de tête.

http://valentina-editions.com/