vendredi 10 juin 2016

S'enfuir de Martyn Bedford

Nathan Éditions, 12 mai 2016 - Grand Format 411 pages


Gloria mène une vie normale d'adolescente de 15 ans. Et elle s'ennuie. Jusqu'au jour où un garçon mystérieux fait irruption dans sa classe : Uman est drôle, intelligent, d'une assurance désarmante. Il fait ce qu'il veut sans attacher la moindre importance à ce que les autres pensent. 
Il est tout ce que Gloria voudrait être. Il est la promesse de vivre enfin pleinement, de vibrer, d'aimer. 
Alors quand il lui propose de partir, de camper en forêt, de choisir leurs destinations à pile ou face... Gloria s'enfuit avec lui sans regrets, et sans prévenir personne.

**Merci à Léna et aux Éditions Nathan pour ce roman**

Le récit démarre par un entretien enregistré au poste de police, entre l'inspectrice Katharine Ryan et Gloria Ellis, âgée de 15 ans.
Cette dernière vient de réapparaître après une fugue de 15 jours.
Elle nous raconte donc son histoire. Comment sa fuite a démarré, quelles étaient ses motivations et ce qui l'a déclenchée...

Tout commence par l'arrivée d'un nouvel élève dans sa classe : Uman Padeem.
Il est énigmatique, désinvolte, taquin, intelligent, m'en foutiste, grande gueule, rebelle... C'est un électron libre qui n'a peur de rien, ne doute de rien !
Uman, qui ne fait que ce qui lui chante, va immédiatement s'intéresser à Gloria. Elle dégage ce quelque chose qui l'attire. Il veut briser le carcan dans lequel elle s'est enfermée. Non que Gloria soit triste ou déprimée, mais elle n'est pas heureuse non plus.
Mais Uman va être sa bouffée de fraîcheur, son oxygène. Elle avait besoin de cet air pur, de ce renouveau, de ce grain de folie, pour se sentir revivre.
Et voilà comment une chose en entraînant une autre, nos deux comparses, alors qu'ils ne se connaissent que depuis quelques semaines, décident de se faire la malle ensemble, sans prévenir personne...

J'ai vraiment beaucoup apprécié  cette lecture ! 
Bien que l'héroïne Gloria soit à claquer, baffer, secouer...etc, en raison de son inconscience et de son égoïsme affligeant. En tant que maman, je ne peux cautionner sa bêtise ! Au contraire je trouve même que la réaction de ses parents est bien cool par rapport à ce qu'aurait été la mienne. Elle mérite un vrai coup de pied au derrière afin de lui remettre les idées en place. Partir comme cela, sans prendre la peine d'informer ses parents qui, certes, ne sont peut-être pas parfaits, mais sont loin (très loin !) de mériter ce qui leur arrive, c'est inacceptable pour moi ! 
Après, elle n'est pas mauvaise pour autant. Elle est même plutôt drôle et sympathique (enfin, si on omet son égoïsme).
Pour Uman, c'est différent. Sa situation familiale étant tout autre, on comprend son envie d'évasion et ce besoin d'adrénaline. Il n'est pas parfait lui non plus comme personnage, certainement égoïste aussi, mais il nous attendrit et nous touche profondément. 

L'ensemble de ce récit dans une histoire touchante, parfois même bouleversante, mais également empreinte d'humour et ponctuée de sarcasmes savoureux. 

 En bref ? Une très belle histoire dotée de personnages travaillés qui nous font passer par diverses émotions... allant de l'exaltation à la colère.