mardi 4 octobre 2016

Les Dames du Lac (l'intégrale) de Marion Zimmer Bradley

Pygmalion éditions, 25 mai 2016, 766 pages, disponible au format papier et numérique






Quand Viviane, prêtresse d’Avalon, arrive accompagnée du grand sage Merlin, Ygerne, femme du duc de Tintagel, ne peut contenir la joie de revoir sa sœur. Mais elle est de courte durée. La Dame du Lac lui annonce sa prochaine grossesse – fruit d’une union avec un autre homme – et le destin de l’enfant qu’elle portera : futur Haut Roi de Grande Bretagne, il unira et protégera les peuples présents sur ses terres ainsi que leurs croyances contre les assauts des envahisseurs. Consciente de ne pouvoir échapper aux forces d’un inéluctable destin, Ygerne se soumet à la volonté de la Déesse… Mais dans un monde où chacun défend son Dieu et où temps anciens et modernes s’affrontent, la paix entre tous ne pourra régner qu’au prix de nombreux sacrifices.




Nous retrouvons, dans ce roman, la légende du roi Arthur et de ses chevaliers, les affrontements contre les Saxons dans une ambiance  où la religion chrétienne et les anciennes traditions cohabitent tant bien que mal.

Je ne vais pas vous relater ici en quelques lignes les légendes liées à Arthur, Merlin, Morgane et autre, d'une part parce que la plupart d'entre nous les connaissent déjà et d'autre part, parce qu'il est impossible de les résumer en quelques lignes.

Particularité de ce livre : ce sont les femmes qu'y tiennent le rôle principal.

Viviane, la Dame du Lac et prêtresse d'Avalon, mère de Lancelot;  Ygerne, mère d'Arthur et soeur de Viviane; Guenièvre l'épouse de celui-ci et surtout Morgane, fille d'Ygerne, soeur et amante d'Arthur.

Le destin, parfois tragique, de ces femmes est exceptionnel et passionnant.
Nous évoluons dans un monde où la religion catholique prend de plus en plus d'importance au détriment de la Déesse et du monde de magie et d'enchantement qui était celle de ce peuple.
On se rend compte à quel point, les hommes condamnent ce qu'ils ne connaissent pas, ce qui leur fait peur et qui ne correspond pas à leur vision du monde.
Viviane est une femme de tête, forte, intransigeante, vouée corps et âme à sa Déesse et qui fera tout pour tenter, en vain, de préserver ce monde qui se meurt peu à peu.
Ygerne, soeur de Viviane, renonce à son héritage de fille d'Avalon et donnera naissance à celui qui régnera sur la Grande Bretagne : Arthur.
Guenièvre ... elle m'a énervée plus d'une fois en critiquant les prêtresses d'Avalon et leur moeurs libérées alors que, de son côté, elle n'hésite pas, toute mariée à Arthur qu'elle soit, à se mourir d'amour pour Lancelot et à s'envoyer en l'air avec lui. Belle hypocrisie !!
Quant à Morgane, elle cherchera plus d'une fois sa voie, ne comprendra pas toujours les chemins que veut lui faire suivre la Déesse et s'en détournera même parfois.
Bien sûr, il y a les hommes, Arthur, un roi juste mais oh combien faible avec Guenièvre. C'est par sa faute qu'il reniera le royaume d'Avalon
Lancelot, éperdu d'amour pour Guenièvre mais apparemment, pas que d'elle.
Merlin, vieillissant, conseiller d'Arthur et ami de Viviane.
Et tant d'autres, femmes et hommes qui émaillent les pages de ce livre.

Des femmes au destin hors du commun, qui nous font vibrer et avec qui nous partageons au long de ces presque 800 pages, les joies, les peines, les trahisons et les drames. 

Un récit qui ne se lit pas ! 

Il se dévore tant nous sommes captivés par cette histoire de pure fantasy, de magie, de féerie, de mysticisme.




http://editions.flammarion.com/Albums_Detail.cfm?ID=49777&levelCode=home



http://amzn.to/2cW6oFI