mercredi 30 novembre 2016

Never, never [Tome 1] de Colleen Hoover & Tarryn Fisher


 
Hugo Roman, 03 novembre 2016 - Grand Format 240 pages
Disponible en eBook

Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir, mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s'est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer. 
Pourtant, ils progressent dans leur quête des souvenirs et d'eux-mêmes. Ils sont désormais alliés dans cette recherche malgré tout ce qui les a séparés et qu'ils doivent redécouvrir. Et surtout, ils savent que l'explication de cette amnésie pourrait être en eux et que " jamais, jamais ", cette expression qu'ils retrouvent partout dans leur passé est peut-être la clé de tout.

Notre héroïne, Charlie Wynwood, a 17 ans. Son anniversaire est le 21 mars. Elle est lycéenne. Elle habite en Louisiane. Elle a une sœur qui la déteste. Une mère ivrogne. Un père en prison. Et un petit ami, Silas, avec qui elle sort depuis des années.  
Mais ça, Charlie ne s'en souvient pas ! 
Charlie ne se souvient d'absolument rien.
Alors qu'elle est en cours d'histoire, Charlie perd la mémoire. Elle ne sait plus qui elle est, ce qu'elle fait ici, où elle habite, qui sont les gens qui l'entourent... Tout ce qui la concerne personnellement semble s'être effacé de sa mémoire. 

Notre héros, Silas Nash, est en terminale. Il habite en Louisiane. Joue au football et aime la photographie. Il a un frère, Landon, plus jeune que lui avec qui il s'entend à merveille. Une famille aisée et une maison luxueuse. Ainsi qu'une petite amie, Charlie
Mais comme pour Charlie, Silas ne s'en souvient pas ! 
Tout comme elle, il a perdu la mémoire en plein cours et ce, au même moment qu'elle.

Afin de ne pas passer pour des fous auprès des autres, nos héros décident de n'en parler à personne et adoptent la solution "tout va parfaitement bien, je sais qui je suis".
En suivant le mouvement, ils apprennent qu'ils sont en couple et en discutant un peu, ils réalisent vite qu'ils sont tous deux dans la même situation ; sans mémoire
Silas et Charlie se lancent alors dans une quête aux souvenirs.
Ils veulent savoir qui ils sont. Comment ont-ils perdu la mémoire et surtout pourquoi  ?

Ce premier tome, très court, est un énorme cliffhanger à lui tout seul ! 

Dès la première page nous sommes happés par ce mystère qui ne fait que s'épaissir au fil de la lecture. 
Plus les pages défilent, plus les questions se bousculent ! 
On commence ce récit avec un millier de questions.
On finit ce récit sans aucune réponse... mais de nouvelles questions viennent s'ajouter à la longue liste !  
Et comme si cela n'était pas suffisant, le tome se clôture sur un élément nouveau qui nous scotche à notre siège et nous laisse frustrés au possible et dans l'incompréhension  la plus totale !!

Impossible d'échafauder des théories, les auteures Colleen Hoover et Tarryn Fisher nous mènent pour le bout du nez tout au long du récit. 
Et tout cela dans une atmosphère parfaitement réussie, tendue et électrique à souhait

En bref ? J'ai vraiment hâte d'en découvrir plus sur cette histoire aussi étrange que fascinante et et de percer les secrets cachés de nos héros. 
Un premier tome qui m'a totalement embarquée !


Et parce que deux avis valent mieux qu'un...



Never Never c'est... un énorme point d'interrogation !!
 
Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ?? 


Charlie, 17 ans, l’héroïne.
Silas, 18 ans, le héros.

Alors que Charlie et Silas sont au lycée, en plein début d'un cours et exactement au même moment, tout s'efface dans leur mémoire. Ils ne savent plus comment ils s'appellent, qui sont leurs camarades, ce qu'ils font là. Rien ! Plus aucun souvenir. Le néant. Ils savent juste qu'ils sont dans la même situation.
Alors, ensemble, ils vont essayer de démêler ce mystère et tenter de trouver ce qui leur est arrivé. 
Qui. Quoi. Où. Comment. Pourquoi.  
Voilà les questions auxquelles ils doivent trouver des réponses. Et vite ! Avant qu'on les prennent pour des fous.


Je ne vais pas m'étaler plus. Moins on en sait et plus c'est déroutant. Et c'est ça qui est surprenant et qui rend l'histoire addictive.
J'ai vraiment aimé cette lecture, courte mais intense. Mais j'ai refermé ce livre avec un grand sentiment de frustration car, comme Charlie et Silas, je n'ai eu aucune réponse à ce qu'il leur est arrivé. Pas le moindre indice !
Et heureusement que c'est un premier opus qui tient plus de la nouvelle que d'un roman car tous mes neurones, ou le peu qui m'en reste, seraient partis en "live". Ma frustration était à son paroxysme, encore pire avec la fin...
Heureusement, j'ai la suite sous la main. Je vous tiens au courant...






https://www.facebook.com/HugoNewRomance/?fref=ts