mercredi 17 mai 2017

La nuit des cannibales de Gabriel Katz

Pygmalion éditions, 16 mars 2017, 374 pages, disponible au format papier et numérique






Le réveil, déjà... Il est sept heures. Bizarre, j'aurais juré l'avoir réglé sur huit. Sous ma main, la table de nuit est plus basse que d'habitude. La radio gueule un truc qui ressemble à Madonna, ou Lady Gaga bref. ce n'est pas France Info. Je me lève dans le noir et me demande d'où vient cette infâme odeur de pieds. Je n'ai jamais senti des pieds de ma vie, et même si j'ai assez bu pour me réveiller dans un lit qui n'est pas le mien, ça n'a jamais fait puer personne. L'interrupteur, enfin, me tombe sous les doigts. J'allume. Je regarde mon bras... qui n'est pas mon bras. Mon nez me paraît pointu, mes pommettes aussi. Putain, je ne suis pas moi. " Lorsque Maxime de Retz, homme d'affaires de 43 ans, se réveille dans le corps d'un ado, la situation est pour le moins embarrassante. Mais, quand on essaie de l'assassiner, là, tout part carrément en vrille.  

Après une soirée qui s'est terminée tard - ou tôt, comme on veut - Maxime, 43 ans, se réveille dans un lit qui n'est pas le sien mais le pire de tout c'est, qu'en plus, il se réveille dans un corps qui n'est pas le sien mais celui d'un ado de 15 ans.
Surpris, effrayé et perplexe, Maxime n'a pas trop le temps de se pencher sur la question: il doit se rendre au lycée.
Au lycée .... Lui qui, la veille encore, dirigé une entreprise de mannequinat !
Et allez expliquer à votre "père" - qui s'avère d'ailleurs plus jeune que vous - que sous cette apparence d'ado boutonneux, vous n'êtes pas ce qu'il semble être.
Mais lorsque son petit frère - d'emprunt dirons-nous - s'avère être une père de famille d'une trentaine d'année dans le corps d'un garçonnet, Maxime, devenu Aubert, car c'est ainsi que se prénomme le jeune garçon, commence à se poser beaucoup de questions sans réponses.

Un professeur semble s'intéresser à eux mais lorsqu'il finit défenestré, Maxime/Aubert et son petit frère José/Quentin vont se retrouver en très fâcheuse posture.
Un troisième garçon va se joindre à eux, David/Erwan, maitre de conférence à la Sorbonne.
Maxime découvre qu' en fait, lui et ses deux acolytes sont décédés et qu'ils semblent s'être réincarnés dans des corps d'adolescents.
Mais lorsque de mystérieux inconnus tentent de les éliminer, Maxime et David vont prendre la fuite et  être recueillis par Minor et Taureau, deux membres de la loge du Lac Majeur.
Nos deux amis découvrent enfin ce qu'ils sont vraiment : des cannibales !
Mais la différence entre eux et les cannibales dévoreurs de chair humaine est, qu'à leur mort, ils se réincarnent - en gardant après plusieurs morts, le souvenir de leur vie antérieure - et lorsqu'ils tuent un autre cannibale, ils s'approprient ses capacités.
C'est ainsi que vous pouvez devenir pilote d'avion, polyglotte, virtuose du piano ou expert en armes à feu.
C'est d'ailleurs ce que fait une autre loge : les Six, des chasseurs qui ont pour but de traquer et tuer les autres cannibales pour s'approprier leur don.
Poursuivi de toutes parts, Maxime/Aubert n'est pas prêt de se laisser faire et commence alors une course - poursuite où les cadavres vont se ramasser à la pelle !

Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de roman et j'ai été très agréablement surprise.
Il est vrai que mon résumé semble être très complet et fourni mais il se passe tellement de choses dans ce roman, de rebondissements, de révélations que le suspense reste intact !

Que voilà un livre à la trame tout à fait originale. J'ai dévoré ce roman en quelques heures.


Démarrant sur le ton d'une comédie humoristique et de situations cocasses, le récit plonge très rapidement dans un thriller fantastique haletant mais où l'humour reste néanmoins présent.
Maxime/Aubert va se révéler tout à fait spécial, son expérience d'homme de 43 ans dans un corps d'ado, va lui être bien utile pour sauver sa peau et il va se découvrir des talents qu'il ne soupçonnait pas.
Mais là, je ne peux rien vous dire, je ne voudrais pas vous priver de la surprise.

Jusqu'au bout, l'auteur distille sa petite dose d'humour et la fin est tout simplement SAVOUREUSE !!!
Une lecture que je vous recommande vivement.


http://www.editions-pygmalion.fr/Catalogue/hors-collection/romans/la-nuit-des-cannibales


http://amzn.to/2pGDlhZ