dimanche 4 juin 2017

Mother fucker saison 1 Thug Mum de Mell 2.2

Éditions Sharon Kena, 16 mai 2017, 216 pages, disponible au format papier et numérique






Mon gosse est un FDP et je n'ai pas honte de le dire, car, ancienne membre d'un gang, j'étais bien pire que lui à une époque. Mais son ingratitude et ses conneries viennent d'étioler mon rôle de mère parfaite, célibataire et dévouée. Fini les sacrifices, l'heure est aux leçons vengeresses et aux coups bas. Il est temps que je reprenne ma vie là où je l'ai laissé pour m'occuper de ce petit merdeux. Si je ne veux pas qu'il reste une tête à claques, je dois lui en faire baver. Heureusement, j'ai un allié, son meilleur ami à peine majeur, qui ne rêve que de devenir un "Mother fucker".




Encore une fois, Mell a frappé fort avec ce roman !
L'humour, ici, n'est pas à prendre au second ni au troisième degré mais au minimum au centième et J'ADORE !!!
Rien que le titre annonce la couleur et nous prépare au pire - mais dans le bon sens du terme !!!
D'ailleurs, Mell, dès le départ, nous donne le ton :
Note de l’auteur : Ce roman est une mauvaise caricature grotesque aux propos sexistes, racistes, diffamatoires, injurieux et autres stéréotypes proférés par ses personnages incontrôlables. Si vous n’avez pas de second degré, vous pouvez refermer le livre, car rien de ce qui se déroule dans cette histoire n’est crédible.  PS : Ne reproduisez pas tout ce qui va suivre à la maison, l’auteur décline toutes responsabilités. 

Megumi, professeur de langue, est une femme d'origine japonaise qui a élevé seule son fils Zetsu, pas parce que le père de ce dernier l'a quittée mais parce qu'il est décédé avant même d'avoir pu apprendre qu'il allait être père.
Elle a toujours été là pour lui, l'a soutenu, épaulé mais là... Trop, c'est trop !
Excédée par ses dernières frasques, Megumi en en marre de ce fils qui ne lui apporte que des ennuis, son instinct d'ancien membre de gang refait surface et décide d'entrer en guerre. 
Elle ourdit un plan machiavélique - mais savoureux - pour punir son "adorable" fils et tenter de le ramener dans le droit chemin. Elle sera aidée pour cela, non seulement par ses anciens compagnons de gang mais également par Gaël, un copain de Zetsu. 
Zetsu est un petit - et même un grand - con ! Il boit, fume, se drogue, est complètement inconscient des bêtises qu'il commet, ne comprend pas les réactions de sa mère et encore moins la raison de la vendetta qu'elle entreprend à son égard et veut - à tout prix - perdre cette maudite virginité qui lui colle au c ...  
Gaël a 18 ans et est fou amoureux de Megumi, raison qui le pousse à vouloir l'aider à punir Zetsu.
Une étrange relation va se nouer entre lui et Megumi.
Entre règlement de compte, vengeance, castagne et autres réjouissances, la vie n'est pas un long fleuve tranquille lorsque l'on a et que l'on est une Mother fucker !

Au risque de me répéter, l'humour décapant et sans retenue de l'auteure est encore une réussite !
C'est un véritable feu d'artifice !
J'ai adoré chaque réplique, j'ai savouré chaque page !
J'ai trouvé Megumi tout simplement géniale. Cette mère vengeresse qui pète un câble et décide de punir son fils d'une façon tout à fait extrême et originale est un pur délice.
Il y a également cette relation qui va se nouer entre elle et Gaël mais - chuuuut - je n'en dit pas plus - et ce n'est pas l'envie qui me manque - sous peine de trop en dire, ce qui serait bien dommage tant c'est un régal de découvrir les rebondissements de ce roman complètement DÉJANTÉ. 


http://www.leseditionssharonkena.com/




http://amzn.to/2sDEPqj