mardi 13 mars 2018

Sorcières et chasseurs T1 Convoitise de Charlotte Munich

Amazon Publishing, 6 février 2018, 473 pages, disponible
 au format papier et numérique






Sorcière malgré elle, Leila se passerait bien de cette magie noire dont elle a hérité, qui grouille et qui s’accumule sous sa peau. Si elle cessait de pratiquer, elle foudroierait ses proches. Mais en exerçant son art, elle prend aussi le risque d’attirer l’attention des chasseurs, les terribles prédateurs des sorcières, qui les poursuivent, les séduisent et les dévorent pour s’accaparer leurs pouvoirs.
Alors que Satie, le chef des chasseurs, est à deux doigts de la repérer et que sa situation personnelle ne pourrait pas être plus catastrophique, une petite fille insiste pour que Leila l’aide à retrouver sa maman. Pour protéger l’enfant, Leila devra foncer dans la gueule du loup, pactiser avec l’ennemi et céder à l’appel de Convoitise, son plus sinistre grimoire. Et lorsqu’elle tombe amoureuse au pire moment possible, elle déclenche, sans le savoir, une réaction en chaîne.


Leila est une sorcière qui pratique la magie noire.

Pas par plaisir mais par nécessité !

En effet, si elle ne pratique pas régulièrement, la "Grouille" s'accumule sous sa peau, provoquant divers symptômes tous plus désagréables les uns que les autres et lorsqu'elle atteint le point de non retour, Leila risque - ni plus ni moins que - de foudroyer ses proches.

De plus les sorcières sont poursuivies et éliminées par les "chasseurs" qui ne font pas que les tuer car au terme de leur chasse, ils les torturent et les ... dévorent pour s'approprier leur magie.
Autant dire que Leila ne les apprécie pas beaucoup !

Le destin - ou la fatalité - met sur sa route Dita, une adorable fillette de 6 ans, dont la mère a disparu, probablement enlevée par les chasseurs.
Dita court un grand danger et pour l'aider, Leila va devoir se servir de Convoitise, un grimoire malfaisant dont elle a hérité bien à contre coeur.

Dans ce récit, nous suivons le parcours - loin d'être de tout repos - de Leila.
Les sorts qu'elle lance sont - bien malgré elle - malfaisants : ils provoquent au choix des AVC, des cancers foudroyants ou alors qui font souffrir très, très longtemps, des asservissements...

Malgré tous ses efforts, elle finit par s'attacher à Dita, elle qui a toujours lutté contre cet état de fait.
La seule personne qui comptait jusqu'à présent pour elle, était sa soeur Iris qui a disparu.

Au cours de ses aventures, il faut bien reconnaitre que Leila en prend - passez moi l'expression - plein la gu... tronche !
Elle est tour à tour, battue, malmenée, blessée, charcutée et la Grouille qui s'accumule lui fait passer de très, très mauvais moments : vous pouvez me croire !

Je n'ai pu m'empêcher de ressentir une certaine affection pour cette jeune femme, tiraillée entre son besoin vital d'user de sa magie  et sa conscience.
Elle sait  que ce qu'elle fait est mal mais elle n'a pas le choix car il n'y a qu'en utilisant sa magie qu'elle peut contrôler la Grouille.

Elle évolue dans un monde où les inconnues sont trop nombreuses.
La rétention d'informations semble être une habitude que ce soit de la part de sa tante Nora, de Viviane, la reine des sorcières ou de Sadie, le chef des chasseurs.
Et cette méconnaissance va l'amener - malheureusement - à prendre de mauvaises décisions et l'usage de Convoitise, le grimoire maudit, n'est pas la moindre !
Lorsqu'elle se rendra - enfin - compte de son erreur, il sera trop tard et tout retour en arrière, impossible !

En bref, une histoire,haletante de magie noire, aux multiples rebondissements, avec des personnages soumis à rude épreuve, de la tristesse et une - très légère - lueur d'espoir !



http://amzn.to/2pcmNvk